Fidel réflexions »

Harcelés par les ouragans

Harcelés par les ouragans

Nous ne nous avons pas encore remis de l’impact émotionnel et des
dommages matériels provoqués par l’ouragan Gustav à l’île de la
Jeunesse et à Pinar del Rio, avec la force inusité des ses vents, que
les nouvelles nous parvenaient sur les pénétrations de la mer
provoquées par le cyclone Hanna.  Mais ce n’était pas tout : l’ouragan
de grande intensité Ike, – changeait sa trajectoire vers le sud-ouest 
à cause des pressions du fort anticyclone qui se trouvait au Nord -  et
frapperait tout de long en large le territoire national, à savoir plus
de mil kilomètres, En fait, cela veut dire que tout le pays sera touché
par les trois ouragans et  dans certains endroits, même deux fois.

Fidel réflexions »

Une frappe nucléaire

Une frappe nucléaire

Je n’exagère pas. C’est en tout cas l’expression la plus courante chez nos compatriotes. C’est aussi l’impression qu’a eue le général Álvaro López Miera, chef de l’Etat-major central des Forces armées révolutionnaires, un militaire expérimenté, en voyant les pylônes d’acier tordus, les maisons converties en ruines et la destruction de partout sur l’île de la Jeunesse.

Fidel réflexions »

LE CYCLONE

LE CYCLONE

Dans mes dernières Réflexions, conclues dans l’après-midi du mardi 26 août, alors que le cyclone Gustav apparaissait inopinément juste au moment de l’arrivée de notre délégation olympique, et menaçait notre territoire, j’écrivais : « Heureusement que nous avons une Révolution ! Qui garantit que personne ne sera oublié. [...]Une Défense civile forte, énergique et prévoyante protège notre population [...] La fréquence et l’intensité accrues de ces phénomènes naturels prouvent que le climat change par la faute de l’homme. Les temps actuels exigent toujours plus de consécration, de fermeté et de conscience. Peu importe que les opportunistes et les bradeurs de patrie en bénéficient aussi sans rien apporter à la sécurité et au bien-être de notre peuple. »

Fidel réflexions »

CE QU’ON N’A PAS DIT DE CUBA

CE QU'ON N'A PAS DIT DE CUBA

J’ai noté avec soin les réactions des médias occidentaux à mes
Réflexions de dimanche sur les Jeux olympiques de Chine. Les tenants de
l’exploitation et du pillage du monde ont totalement passé sous silence
des faits sensibles que je signalais et exalté d’autres points ad
libitum.

Fidel réflexions »

Médaillé d’or : l’honneur !

Médaillé d'or : l'honneur !

Une fois dressées les statistiques de la quantité d’installations, de terrains de sports et d’équipements perfectionnés : piscines de natation, de plongeon et de water-polo ; terrains artificiels pour les compétitions d’athlétisme, le hockey sur gazon ; les installations pour le basket, le volley ; les installations avec des rapides pour le kayac ; les vélodromes et les bicyclettes spécialisées ; les installations de tir, etc., etc., par million d’habitants que nous venons de voir aux derniers Jeux olympiques, on peut dire qu’ils sont hors de portée de 80 p. 100 des pays représentés à Beijing, soit des milliards de personnes sur notre planète. La Chine millénaire, pays immense de plus de 1,2 milliard d’habitants, a investi quarante milliards de dollars dans les installations olympiques et aura encore besoin de temps pour satisfaire les besoins sportifs d’une société en plein développement.

Fidel réflexions »

De la chair à canon pour le marché

De la chair à canon pour le marché

Peut-être certains gouvernements ignorent-ils les données concrètes. Voilà pourquoi le message de Raúl fixant la position de Cuba m’a paru très opportun. Je reviens sur des points qu’on ne peut aborder dans une déclaration officielle précise et brève.

Fidel réflexions »

L’équipe harcelée

L'équipe harcelée

Les Jeux olympiques sont sur le point de débuter en Chine. J’ai écrit voilà quelques jours au sujet de notre équipe de base-ball. J’ai dit que nos joueurs allaient subir une épreuve très dure, et que si les choses allaient mal, ce ne sont pas eux qui mériteraient les plus grosses critiques. J’ai reconnu leur qualité et leur patriotisme. Ils étaient déprimés par les critiques en provenance de Cuba.

Fidel réflexions »

Le message de Chávez

Le message de Chávez

Il est rentré vendredi de sa tournée en Europe. A peine quatre jours.
Volant vers l’ouest, il est arrivé à onze heures du soir à Caracas
quand le jour se levait à son point de départ, Madrid. Le coup de fil
de Venezuela est arrivé très tôt samedi. On m’a informé qu’il
souhaitait me parler ce jour même. J’ai fixé le rendez-vous à deux
heures moins le quart de l’après-midi.

Fidel réflexions »

Les deux Corée (Deuxième partie)

Les deux Corée (Deuxième partie)

Le 19 octobre 1950, plus de quatre cent mille combattants chinois, des
volontaires, franchirent le Yalu sur instructions de Mao Zedong et
partirent contrer es troupes étasuniennes qui avançaient vers la
frontière chinoise et qui, surprises par l’action énergique du pays
qu’elles avaient sous-estimé, durent reculer jusqu’aux abords de la
côte méridionale sous la poussée des forces combinées des Chinois et
des Nord-Coréens. Staline, qui était extrêmement précautionneux,
coopéra bien moins que ce qu’attendait Mao, mais d’une façon utile
toutefois : des Mig-15 pilotés par des Soviétiques sur un front limité
de seulement quatre-vingt-dix-huit kilomètres, qui protégèrent à
l’étape initiale la progression intrépide des forces terrestres.
Celles-ci récupérèrent Pyongyang et réoccupèrent Séoul, défiant les
attaques incessantes des forces de l’air étasuniennes, les plus
puissantes jamais réunies alors.

Fidel réflexions »

LA STRATEGIE DE MACHIAVEL

LA STRATEGIE DE MACHIAVEL

Raúl a bien fait de garder un digne silence sur les déclarations publiées le lundi 21  juillet dernier par Izvestia, concernant l’installation éventuelle des bases pour les bombardiers stratégiques russes chez nous.  La nouvelle  était fondée sur les hypothèses russes, par l’obstination yankee de monter des radars et des plateformes de lancement du bouclier nucléaire dans les proximités des frontières de cette grande puissance.