Fidel réflexions »

L’HISTOIRE RÉELLE ET LE DÉFI QUE DOIVENT RELEVER LES JOURNALISTES CUBAINS

L'HISTOIRE RÉELLE ET LE DÉFI QUE DOIVENT RELEVER LES JOURNALISTES CUBAINS

J’ai parlé voilà sept jours d’un des grands personnages de l’Histoire,
Salvador Allende, dont tout le monde a commémoré avec une vive émotion
et un respect profond le premier centenaire de sa naissance. Personne
n’a vibré en revanche, ni même évoqué le 24 octobre 1891, date à
laquelle ? dix-huit ans avant le frère chilien que nous admirons ? est
né le despote dominicain Rafael Leónidas Trujillo.

Fidel réflexions »

La tournée de McCain et la destinée manifeste de la Quatrième Flotte

La tournée de McCain et la destinée manifeste de la Quatrième Flotte

Tandis que je préparais ces Réflexions sur les rapports de McCain avec la mafia terroriste anticubaine de Miami et d’autres questions connexes d’intérêt historique, des nouvelles fraîches me sont arrivées au sujet de ce personnage que les faucons de l’Empire catapultent comme substitut de Bush : la visite qu’il entreprendra demain en  Colombie et au Mexique. Il n’est guère possible de les passer sous silence, parce qu’elles me confortent dans mes opinions.

Fidel réflexions »

Salvador Allende, un exemple qui restera

Salvador Allende, un exemple qui restera

Il était né voilà cent ans à Valparaiso, au sud du Chili, le 26 juin 1908. Son père, de la classe moyenne, avocat et notaire, militait au Parti radical. A ma naissance, Allende avait dix-huit ans. Il faisait des études secondaires dans un lycée de sa ville natale.
Quand il faisait le deuxième cycle du second degré, un vieil anarchiste italien, Juan Demarchi, le mit en contact avec les ouvrages de Marx.

Fidel réflexions »

Les droits de l’homme, le sport et la paix

Les droits de l'homme, le sport et la paix

Je m’étonne qu’aucune de mes amies, les agences de presse, n’ait absolument rien dit, samedi dernier, de la haute évaluation que l’Unesco a faite de l’éducation cubaine qui, malgré les actions des Etats-Unis, dépasse en qualité celle de tous les autres pays de la région, comme si ça n’avait rien à voir avec le respect des droits de l’homme.

Fidel réflexions »

La vérité et les diatribes

La vérité et les diatribes

Les habitant des pays industrialisés et riches dépensent chaque année en moyenne, on le sait, environ 25 p. 100 de leurs revenus en aliments. Ceux des peuples qu’il maintiennent dans le sous-développement économique doivent y consacrer à peu près 80 p. 100 ; beaucoup ont faim et sont victimes d’énormes différences sociales ; les taux de chômage y sont en général le double ou le triple ; la mortalité infantile atteint des proportions encore plus élevées et l’espérance de vie y est parfois inférieure des deux tiers. C’est là un système foncièrement génocidaire.

Fidel réflexions »

Les Etats-Unis, l’Europe et les droits de l’homme

Les Etats-Unis, l'Europe et les droits de l'homme

La façon si peu noble dont l’Union européenne vient, ce 19 juin, de lever les sanctions qu’elle avait imposées à Cuba fait l’objet de seize dépêches de presse internationales. Cette décision n’a absolument aucune conséquence économique pour notre pays, dans la mesure où les lois extraterritoriales des Etats-Unis et, donc, leur blocus économique et financier restent totalement en vigueur.

Fidel réflexions »

La fourmi et l’éléphant

La fourmi et l'éléphant

Après la Table ronde télévisée du 12 juin qui a porté sur la nouvelle édition d’un ouvrage publié en Bolivie voilà quinze ans et préfacé maintenant par moi, et au cours de laquelle on a lu l’introduction rédigée postérieurement par le président Evo Morales et un message de la prestigieuse écrivaine argentine Stella Calloni, qui seront tous deux inclus dans une prochaine édition, on a peur de lasser la patience du lecteur en revenant sur ce thème.

Fidel réflexions »

La politique cynique de l’Empire

La politique cynique de l'Empire

Il ne serait pas honnête de ma part de faire silence après le discours qu’Obama a prononcé, le 23 mai dans l’après-midi, devant la Fondation nationale cubano-américaine créée par Ronald Reagan.  Je l’ai écouté, comme je l’ai fait pour ceux de McCain et de Bush.  Je n’ai aucun ressentiment envers lui dans la mesure où il n’est pas responsable des crimes que son pays a commis contre Cuba et contre l’humanité. Si je le défendais, je rendrais un énorme service à ses adversaires. Je ne crains donc pas de le critiquer et d’exprimer en toute franchise mes points de vue sur son discours.

Fidel réflexions »

Les idées immortelles de Martí

Les idées immortelles de Martí

Une relation m’a fait parvenir voilà quelques jours un document de la société étasunienne Gallup, fameuse pour ses enquêtes et sondages d’opinion. Je me suis mis à le feuilleter avec la méfiance naturelle qui m’accompagne face aux informations généralement mensongères et hypocrites qu’elle utilise contre notre patrie.

Fidel réflexions »

Deux loups affamés et un Petit Chaperon rouge

Deux loups affamés et un Petit Chaperon rouge

Dès mes vieilles années de socialiste utopique, une idée de base me tournait dans la tête. Je partais de zéro, uniquement doté des simples notions du bien et du mal que la société où vous voyez le jour vous inculque, plein d’instincts et dénué des valeurs que les parents, en particulier les mères, commencent à semer en vous, quelles que soient la société et l’époque.