Articles de CELAC

Actualité »

Cuba mise sur le renforcement de l’intégration

Celag logo 2016

Le Premier vice-président cubain Miguel Diaz-Canel a formé des vœux pour que le prochain Sommet des États d’Amérique latine et de la Caraïbe, qui se tiendra aujourd’hui dans cette capitale, puisse contribuer à renforcer l‘intégration et la concertation régionale. « Nous souhaitons sincèrement que ce Sommet soit une réussite et permette de consolider l’intégration et la concertation », a déclaré Diaz-Canel.

Actualité »

Une protection contre les aléas économiques du 21e siècle

Celac China

Après plusieurs années de rapprochement socio-économique, la Chine a décidé de resserrer ses liens avec ces pays, et la meilleure manière de renforcer sa présence en Amérique latine a été de se positionner comme un acteur majeur du développement économique du sous-continent. Ainsi, en 2014 le géant asiatique annonçait sa reconnaissance de la Communauté des États d’Amérique latine et des Caraïbes (Celac) comme l’un des principaux blocs régionaux pour promouvoir et développer les échanges et la coopération réciproque dans tous les domaines.

Actualité »

Miguel Diaz-Canel conduira la délégation cubaine au 4e Sommet de la Celac

CUBA-PARLIAMENT-MIGUEL DIAZ CANEL

Miguel Diaz-Canel Bermudez, Premier vice-président du Conseil d’État et du Conseil des ministres, sera à la tête de la délégation cubaine au 4e Sommet de la Communauté des États latino-américains et caribéens (Celac), a annoncé en conférence de presse le vice-ministre des Relations extérieures Abelardo Moreno.

Actualité »

Cuba salue le rejet par l’UE du blocus des États-Unis

sociedad cubana

Le vice-ministre cubain des relations extérieures, Abelardo Moreno, a affirmé dans cette capitale que la position de l’Union européenne (UE) évolue de manière positive et il a salué le rejet, de la part de ce mécanisme, du blocus exercé contre son pays par les États-Unis. « Nous accordons un intérêt particulier à la position de l’Union européenne par rapport au blocus économique, commercial et financier exercé par les États-Unis contre notre pays », a signalé Moreno lors d’une conférence de presse.

Actualité »

Cuba plaide pour un dialogue constructif entre l’Amérique latine et l’Europe

diaz canel. jpg

Le Premier vice-président du Conseil d’État et du Conseil des ministres de Cuba, Miguel Diaz-Canel, a souligné l’existence de différences et les défis communs entre l’Amérique latine et les Caraïbes, et il s’est prononcé pour un dialogue constructif entre les deux régions. « Il y a longtemps que l’Europe a proposé une relation égalitaire avec les pays d’Amérique latine et de la Caraïbe, mais jamais nous n’avons atteint ce statut d’égalité », a-t-il affirmé dans des déclarations à l’agence Prensa Latina.

Actualité »

L’ALBA salue le succès du sommet de la CELAC

Alba

Caracas, 29 janvier, (PL).- L’Alliance Bolivarienne pour les Peuples de Notre Amérique, ALBA a salué le sommet entre la CELAC et l’Union Européenne et celui de ce bloc d’intégration régional. Dans un communiqué, l’Alba souligne que le sommet de la CELAC-UE a atteint les buts qu’il s’était fixés, à savoir de présenter la région unie face aux blocs mondiaux, sur la base du respect de l’indépendance, la souveraineté et le progrès économique et social.

Actualité »

Raúl Castro assiste au Chili à l’ouverture du premier Sommet CELAC-UE

logo Celac

Santiago du Chili, 26 janvier (RHC-NTV)- Le Président de Cuba, Raúl Castro, a assisté à Santiago du Chili à la cérémonie d’ouverture du Premier Sommet de la CELAC, la Communauté des États Latino-américains et Caribéens et de l’Union Européenne (UE). Le Chef de l’État chilien, Sebastian Piñera a souhaité la bienvenue à Raúl Castro, de même qu’aux autres Présidents et chefs de délégations de 40 pays qui prennent part à la rencontre.

Opinions »

Le message de l’Amérique latine au monde arabe

Dilma Rousseff, Brasil

Cette photo vient d’être publiée dans une biographie de Rousseff, au moment même où finalement le Brésil crée une Commission de la Vérité, pour savoir ce qui s’est vraiment passé pendant la dictature militaire (1964-1985). L’Argentine a déjà fait ce travail, bien avant le Brésil – en jugeant et en sanctionnant ceux des inquisiteurs en uniformes qui étaient encore en vie.