Actualité »

Miguel Diaz-Canel conduira la délégation cubaine au 4e Sommet de la Celac

CUBA-PARLIAMENT-MIGUEL DIAZ CANELMiguel Diaz-Canel Bermudez, Premier vice-président du Conseil d’État et du Conseil des ministres, sera à la tête de la délégation cubaine au 4e Sommet de la Communauté des États latino-américains et caribéens (Celac), a annoncé en conférence de presse le vice-ministre des Relations extérieures Abelardo Moreno.

Le diplomate a précisé que la réunion aura pour objectif l’adoption d’une déclaration politique et d’un plan d’action permettant de définir les activités de la Celac pour l’année 2016.

Le Sommet, qui se déroulera au siège de l’Union des nations sud-américaines (Unasur), à Quito, en Équateur, le 27 janvier prochain, fera l’objet d’une réunion préalable des coordinateurs nationaux les 24 et 25, qui sera suivie, le 26, de celle des ministres des Affaires étrangères.

« Il est important de dégager des positions communes en vue d’une interaction conjointe avec d’autres régions », a signalé Moreno, avant d’ajouter que le programme de la réunion prévoit également la présentation de plus d’une vingtaine de déclarations spéciales sur des sujets tels que l’environnement, le désarmement nucléaire et la lutte contre le trafic de drogue, la corruption et le terrorisme, entre autres.

Le fonctionnaire a précisé qu’à cette instance Cuba envisage également de formuler des déclarations contre le blocus qui lui est imposé par les États-Unis et sur la nécessité de faire en sorte que les migrations soient ordonnées et sûres, et contre les politiques migratoires discriminatoires.

« Nous espérons que la Celac puisse renforcer son rôle d’interlocuteur légitime de l’Amérique latine et de la Caraïbe auprès d’autres régions », a-t-il dit.

Il a indiqué qu’il sera procédé à une révision du Forum Celac-Chine, créé lors du 2e Sommet de La Havane, ainsi qu’à la promotion de mécanismes de coopération de cet organisme avec la Russie et l’Inde.

Au terme du Sommet, l’Équateur cèdera la président tournante du bloc régional à la République dominicaine.

(Granma)

Deja un comentario

Tu dirección de correo electrónico no será publicada. Los campos necesarios están marcados *

*