Fidel réflexions »

LE MENSONGE AU SERVICE DE L’EMPIRE

LE MENSONGE AU SERVICE DE L'EMPIRE

C’est clair comme de l’eau de roche : telles sont bien les idées du vieil Empire espagnol avec ses béquilles, tâchant d’aider l’Empire yankee corrompu, chancelant et génocidaire.

La superpuissance étasunienne et la minipuissance espagnole n’ont rien appris de la résistance héroïque de Cuba en plus d’un demi-siècle.

Fidel réflexions »

Tout était dit

Tout était dit

La finale de la Classique mondiale de base-ball s’est jouée hier entre les deux grandes équipes asiatiques. L’équipe des États-Unis y a brillé par son absence. Les multinationales qui exploitent le sport, loin d’y perdre, y ont beaucoup gagné. Les  fans états-uniens se plaignent.

Fidel réflexions »

Les faits m’ont donné raison

Les faits m'ont donné raison

Cuba aura beaucoup de mal à récupérer sa primauté dans ce sport où le patriotisme, la fierté nationale et notre lutte pour un sport sain et éducatif ont atteint les plus hauts sommets.
Nous avons beaucoup de leçons à tirer de cette Deuxième Classique mondiale du base-ball.

Fidel réflexions »

Gloire aux bons !

Gloire aux bons !

Notre sélection nationale de base-ball a été accueillie aux premières heures de la nuit avec tous les honneurs qu’elle mérite. Esteban Lazo et Frederich Cepeda ont pris la parole. Raúl, qui lui avait remis le drapeau national au palais de la Révolution, était là aussi.

Fidel réflexions »

C’est nous qui sommes les coupables

C'est nous qui sommes les coupables

L’important, pour les organisateurs, c’était éliminer Cuba, pays révolutionnaire qui a résisté héroïquement et qui n’a pas pu être vaincu dans la bataille des idées. Néanmoins, nous redeviendrons un jour une puissance dominante dans ce sport.

Fidel réflexions »

L’importance morale de la Classique mondiale de base-ball

L'importance morale de la Classique mondiale de base-ball

Cuba possède une excellente équipe nationale, formée de joueurs de toute l’île, et chaque province se sent fière de son apport à la sélection.Sur le plan individuel, ses rivaux peuvent être aussi bons, sinon meilleurs que bien des nôtres, étant donné les ressources économiques et techniques des États-Unis, du Canada, du Japon et d’autres pays. Ce qui distingue les athlètes cubains, c’est la puissante motivation des valeurs qu’ils représentent.

Fidel réflexions »

D’autres nouvelles sur les angoisses du capitalisme

D'autres nouvelles sur les angoisses du capitalisme

« Stiglitz a rappelé que “de nombreux pays émergents sont devenus des victimes innocentes de la crise. L’ironie, c’est que tandis que l’administration étasunienne donnait des leçons sur les règles et les institutions dans les pays émergents, ses politiques étaient un échec total”.

Fidel réflexions »

Les angoisses du capitalisme développé

Les angoisses du capitalisme développé

L’agence de presse britannique Reuters, en rien suspecte d’anticapitalisme, publie ce jour-là: « La croissance de l’Amérique latine sera sensiblement inférieure cette année, à cause d’une forte décélération, voire de la récession dans quelques-unes de ses  principales économies, après des années de prospérité provenant de la hausse des cours des matières premières.

Fidel réflexions »

La critique juste et constructIVe

La critique juste et constructIVe

Comme on a l’a constaté, Cuba, qui a frappé six coups de circuit, dont deux de Cepeda, un record pour la Classique, aurait pu gagner ce match par knockout en sept manches. Ceci aurait élevé le prestige bien gagné du sport cubain.

Fidel réflexions »

Une réunion qui valait la peine

Une réunion qui valait la peine

Quiconque glisse ce résumé dans sa poche, le lit de temps à autre ou l’apprend par c?ur comme une petite bible sera mieux informé de ce qu’il se passe dans le monde que 99 p. 100 de la population dans un monde matraqué par des centaines de publicités et saturé de milliers d’heures d’infos, de romans et de films de fiction vrais ou faux.