Artículos de Actualité

Actualité »

Rapport Central Au VI Congrès du Parti Communiste de Cuba

VI Congrès du Parti Communiste de Cuba

Il est nécessaire d’éclaircir que ce que nous ne ferons jamais est refuser au peuple le droit de défendre sa Révolution, parce que la défense de l’indépendance, des acquis du socialisme et de nos places et rues restera le premier devoir de tous les patriotes cubains. Nous aurons des journées et des années de travail intense et d’une énorme responsabilité pour préserver et développer, sur des bases fermes et durables, le futur socialiste et indépendant de la Patrie.

Actualité »

Washington, La Havane et l’affaire Alan Gross

Alan Gross

Depuis le 3 décembre 2009, l’affaire Alan Gross attise les tensions entre Washington et La Havane. Les relations sont conflictuelles depuis plus d’un demi-siècle entre Cuba et les Etats-Unis et un point de contraction extrême avait été atteint sous la présidence de George W. Bush.

Actualité »

Montréal, Marche de Protestation «Sons et noirceur de la guerre»

Manifestation à Montréal

Le Canada est en guerre en Afghanistan depuis plus de 9 ans, en soutien à un gouvernement corrompu et en alliance avec des forces qui ne sont pas plus respectueuses des droits des femmes et des droits de la personne que ne l’étaient les Talibans. Faisant fi de l’opposition de la majorité de la population, le Parlement du Canada a décidé de prolonger l’intervention militaire en Afghanistan.

Actualité »

Clôture du 5e Congrès des pionniers cubains

Congrès des pionniers à Cuba

LE président du Conseil d’État et du Conseil des ministres, le général d’armée Raul Castro Ruz, a présidé le lundi 4 la clôture du 5e Congrès de l’Organisation des pionniers « José Marti » (OPJM), au cours duquel les plus jeunes générations se sont engagées à consolider leur organisation, à approfondir leurs connaissances sur l’histoire de Cuba et de leurs communautés, à respecter le règlement scolaire et à poursuivre leur formation en tant que futurs professionnels au service du pays.

Actualité »

Cuba À La Session Extraordinaire Du Conseil De Sécurité Consacrée À Haïti

Bruno Rodríguez

Voilà un an à peine, nous nous sommes réunis à plus de cent cinquante gouvernements et autres acteurs internationaux au siège de cette Organisation pour contribuer significativement au relèvement et à la reconstruction d’Haïti après le tremblement de terre souffert par ce pays le 12 janvier 2010. La solidarité fut absolument louable, à s’en tenir aux déclarations.

Actualité »

Le Président équatorien condamne le silence mondial sur l’emprisonnement des 5 antiterroristes cubains

Président de l’Équateur, Rafael Correa

Le Président de l’Équateur, Rafael Correa, a condamné le double standard dans le monde qui passe sous silence l’emprisonnement de 5 Cubains aux Etats-Unis et qui critique ses plaintes judiciaires contre des journalistes pour calomnie. Aux Etats-Unis il y a 5 Cubains emprisonnés contre toute logique, coupés de leurs familles, supposément pour avoir fait de l’espionnage en faveur de Cuba, alors qu’en réalité ce qu’ils ont fait c’est d’éviter des attentats contre Cuba, perpétrés par des terroristes anticubains de Miami- a précisé le Président équatorien.

Actualité »

L’ex-président américain Jimmy Carter à Cuba pour rencontrer Raul Castro

L'ex-président américain Jimmy Carter

L’ancien président américain Jimmy Carter est arrivé lundi à La Havane où il doit notamment rencontrer le président cubain Raul Castro. Jimmy Carter, accompagné de son épouse Rosalynn, a été reçu à l’aéroport par le ministre cubain des Affaires étrangères Bruno Rodriguez et les ambassadeurs des deux pays, mais selon le Centre Carter, il s’agit d’une visite “privée”. Jimmy Carter devait s’entretenir quelques heures après son arrivée avec des représentants de la communauté juive de Cuba, puis avec le cardinal Jaime Ortega, le chef de l’église catholique cubaine.

Actualité »

En Libye, le Pentagone à la manœuvre

US Force

L’intervention militaire internationale dans le ciel libyen a été jusqu’ici majoritairement américaine, notamment pour des raisons techniques : la France, qui aspirait à un rôle moteur avec la Grande-Bretagne, était mal outillée pour assurer en urgence la coordination d’une coalition multinationale incluant un partenaire aussi dominant que les Etats-Unis. Mais l’US Air Force et l’US Navy, qui exercent le commandement opérationnel et ont assuré plus de la moitié des frappes, vont passer la main à l’OTAN – ce que la France avait cherché jusqu’au bout à éviter…