Fidel réflexions »

BUSH, LES MILLIONNAIRES, L’HYPERCONSOMMATION ET LA SOUS-CONSOMMATION

BUSH, LES MILLIONNAIRES, L'HYPERCONSOMMATION ET LA SOUS-CONSOMMATION

A quoi bon prouver l’évidence? Les massacres se poursuivent avec une haine croissante en Iraq, un pays où plus de 95 p. 100 de la population est musulmane ? dont plus de 60 p. 100 chiite et le reste sunnite ? et en Afghanistan, où plus de 99 p. 100 de la population est musulmane ? dont 80 p. 100 sunnite et le reste chiite ? les deux peuples étant constitués à leur tour de nationalités et d’ethnies de diverses provenances.

Fidel réflexions »

BUSH, LA GUERRE ET LA LUTTE À COUPS DE DENTS POUR UN MORCEAU DE VIE

BUSH, LA GUERRE ET LA LUTTE À COUPS DE DENTS POUR UN MORCEAU DE VIE

Dans mes Réflexions intitulées « Bush aux anges » que notre presse a publiées le 23 mars dernier, j’affirmais que Bush ferait des siennes à la réunion du Traité de l’Atlantique Nord à Bucarest, la capitale de la Roumanie, les 1er, 2 et 3 avril.

Fidel réflexions »

LA VICTOIRE CHINOISE (Deuxième partie)

LA VICTOIRE  CHINOISE (Deuxième partie)

En 1914, quand éclata la Première guerre mondiale, la Chine s’unit aux Alliés. En guise de compensation, ceux-ci offrirent de lui rendre à la fin du conflit les concessions allemandes dans la province de Shandong.  Mais, une fois signé le Traité de Versailles que le président des Etats-Unis, Woodrow Wilson, imposa aussi bien aux ennemis qu’aux amis, les colonies allemandes furent cédées au Japon, un allié bien plus puissant que la Chine.

Fidel réflexions »

LA VICTOIRE CHINOISE (Première partie)

LA VICTOIRE CHINOISE  (Première partie)

En Europe, on avait entendu parler de la Chine. A l’automne 1298, Marco Polo raconta des choses merveilleuses d’un pays singulier appelé Catay. Christophe Colomb, un navigateur intelligent et audacieux, était au courant des connaissances que possédaient les Grecs au sujet de la rotondité de la Terre, et ses propres observations le faisaient coïncider avec ces théories-là. Il eut l’idée d’atteindre l’Extrême-Orient en naviguant vers l’Ouest depuis l’Europe. Il fut excessivement optimiste dans ses calculs des distances, plusieurs fois supérieures. Sans le savoir, ce continent-ci se mit en travers de sa route entre l’océan Atlantique et l’océan Pacifique. Magellan, lui, fit le voyage qu’il avait conçu, mais il mourut avant de pouvoir regagner l’Europe. Grâce à la valeur des épices qu’il avait recueillies, il put payer l’expédition de plusieurs navires, dont un seul rentra. C’était le préambule de futurs profits colossaux.

Fidel réflexions »

LE DÉTACHEMENT EST RENTRÉ INVAINCU

LE DÉTACHEMENT EST RENTRÉ INVAINCU

Le mercredi  26 mars, Lisandro Guerra, vingt ans, est devenue à Manchester (Grande-Bretagne) championne du monde dans l’épreuve du 500 mètres contre la montre au cours du Championnat du monde de cyclisme sur piste, face à des sprinteuses de trente-sept pays. Quelle satisfaction saine et légitime, car c’est là le fruit de notre éducation, de notre sport, de notre jeunesse, de nos femmes. Honneur à qui le mérite !

Fidel réflexions »

BUSH AUX ANGES (II)

BUSH AUX ANGES (II)

Le mardi 18 mars a marqué le cinquième anniversaire de l’arrestation de plus de soixante-dix bradeurs de patrie, meneurs à Cuba de la cinquième colonne de l’impérialisme qui, payée par le gouvernement des Etats-Unis, viole les lois de notre pays et partage avec lui la thèse qu’il faut rayer de la carte ce « sombre recoin du monde ». À cette occasion-ci, un porte-parole du département d’Etat a qualifié le fait de « printemps noir », une expression à connotation raciste. On pourrait tout aussi bien l’appeler « printemps blanc ».  L’obscurité existe non dans l’espace, mais dans les esprits. Quelle différence entre les méthodes de l’administration étasunienne et celles de Cuba ! Aucun de ces mercenaires n’a été torturé, ni privé d’avocat et de procès ? même si celui a été à procédure sommaire, selon ce que prévoit la loi quand il y a danger d’agression ; ils ont accès au « pavillon conjugal », ils ont droit à des visites et aux autres prérogatives légales, à l’instar des autres prisonniers, et si leur santé le demande sérieusement, ils sont relaxés sans que les exigences de l’impérialisme et de ses alliés y soient absolument pour quelque chose. Nous invitons instamment les dirigeants étasuniens à faire la même chose que Cuba envers la population carcérale de là-bas. La Révolution exige qu’on respecte sa souveraineté, non qu’on la pardonne.

Fidel réflexions »

BUSH AUX ANGES (I)

BUSH AUX ANGES (I)

Je m’en tiens dans ces Réflexions à des nouvelles reçues par les voies les plus diverses, depuis les agences de presse internationales ? sans mentionner nommément chacune d’elles, mais en les suivant fidèlement ? des livres, des documents, l’Internet, jusqu’à des questions posées à des sources bien informées.

Fidel réflexions »

Le Voyage triomphal

Le Voyage triomphal

Les agences de presse ont vite transmis. Les nouvelles ne sont pas du tout risibles, mais ironiques de toute façon.  Chacune y est allée de son morceau. Il y a eu de la concurrence, autrement dit elles ont rivalisé. On a eu aussi droit à des vues de Dick Cheney, l’auteur intellectuel, et de son disciple McCain ; ils apparaissent sagement au milieu de nombreuses personnes, dans une espèce de salle de classe aux sièges tout simples où l’on trouvait toutes sortes de chefs entraînés à l’art de tuer. J’utiliserai des phrases simples et certaines opinions d’élèves, de professeurs, de reporters et d’institutions qui reflètent crûment la réalité.

Fidel réflexions »

Assoiffé de sang (II)

Assoiffé de sang (II)

L’Empire ne se résigne pas à être l’unique perdant de la réunion du Groupe de Rio, tenue à Saint-Domingue le 7 mars dernier. Il tient à monter de nouveau sa baraque foraine. Il n’est pas difficile de le prouver.

Fidel réflexions »

Assoiffé de sang (I)

Assoiffé de sang (I)

L’Empire ne se résigne pas à être l’unique perdant de la réunion du
Groupe de Rio, tenue à Saint-Domingue le 7 mars dernier. Il tient à
monter de nouveau sa baraque foraine. Il n’est pas difficile de le
prouver.