Fidel réflexions »

Ma rencontre avec le Président Zelaya

Ma rencontre avec le Président Zelaya

Soudain, il évoque avec orgueil la culture du peuple Maya dont le calendrier, me dit-il, était plus exact que celui du christianisme occidental. « Le monde actuel utilise le système décimal, et les Mayas possédaient, eux, un système vicésimal, deux fois plus exact. »  C’était la première fois de ma vie que j’écoutais ce détail, ce système permettant d’user 2 + 0 au lieu de 1 + 0.

Fidel réflexions »

MA RENCONTRE AVEC LEONEL FERNÁNDEZ, PRÉSIDENT DE LA RÉPUBLIQUE DOMINICAINE

MA RENCONTRE AVEC LEONEL FERNÁNDEZ, PRÉSIDENT DE LA RÉPUBLIQUE DOMINICAINE

J’ai connu Leonel Fernández en République dominicaine lorsqu’il a été élu président pour la première fois. Il avait été plein d’égards envers moi. Il m’avait parlé de ses efforts pour augmenter les capacités de production d’électricité en consommant moins de fioul dont les cours s’élevaient rapidement.

Fidel réflexions »

DES CHANGEMENTS SALUBRES AU CONSEIL DES MINISTRES

DES CHANGEMENTS SALUBRES AU CONSEIL DES MINISTRES

On m’a consulté à propos des nouveaux ministres qui viennent d’être nommés, bien qu’aucune norme n’ait obligé les compagnons à le faire, car j’ai renoncé aux prérogatives du pouvoir depuis longtemps. Ils ont tout simplement agi en révolutionnaires authentiques qui portent en eux la loyauté aux principes.

Fidel réflexions »

Le ridicule à son comble

Le ridicule à son comble

Je passerai la journée du 15 à suivre les nouvelles concernant le
référendum populaire qui doit accepter ou refuser le droit d’Hugo
Chávez d’être réélu à la présidence de notre s?ur, la République
bolivarienne du Venezuela

Fidel réflexions »

L’article de Chávez

L'article de Chávez

Les injustices monstrueuses que l’impérialisme a semées sur la planète marquent la fin inexorable d’un système et d’une ère auxquels il ne peut rester beaucoup de temps. Celui-ci aussi presse. Remercions notre compatriote vénézuélien de son avertissement claironnant.

Fidel réflexions »

Le chant du cygne des riches

Le chant du cygne des riches

Pour ma part, je serai toujours fidèle au peuple héroïque qui a sacrifié tant de vies à compter du 11 septembre 1973 pour défendre les idées immortelles du président Salvador Allende et je condamnerai jusqu’à mon dernier souffle la politique retorse d’Augusto Pinochet. L’oligarchie chilienne et les bureaucrates qui souhaitent la laver de toute responsabilité peuvent-ils en dire autant ?

Fidel réflexions »

Ma rencontre avec la présidente chilienne Michelle Bachelet

Ma rencontre avec la présidente chilienne Michelle Bachelet

Je suis toutefois convaincu que la Révolution remportera la victoire au Venezuela et que l’idéal du socialisme pour lequel Salvador Allende a lutté et donné sa vie vaincra définitivement au Chili. C’est de toutes ces questions dont j’ai causé avec Michelle Bachelet qui m’a fait l’honneur de m’écouter avec intérêt, de converser avec chaleur et de m’exprimer largement ses idées.

Fidel réflexions »

Rahm Emanuel

Rahm Emanuel

Emmanuel est le prénom de l’enfant engendré et né dans la forêt vierge
colombienne où sa très digne mère, Clara Rojas González, candidate à la
vice-présidence de Colombie, était tombée prisonnière de la guérilla le
23 février 2002 aux côtés d’Ingrid Betancourt qui aspirait à la
présidence de ce pays frère aux élections de cette année-là.

Fidel réflexions »

La réponse par retour du courrier

La réponse par retour du courrier

La réponse ne s’est pas fait attendre : à peine quelques heures. De la bouche de Rahm Emmanuel, le chef de cabinet de la Maison-Blanche. Peu importe qu’il se soit gardé de mentionner mes modestes Réflexions, l’important est la réponse.

Fidel réflexions »

LES CONTRADICTIONS ENTRE LA POLITIQUE D’OBAMA ET L’ÉTHIQUE

LES CONTRADICTIONS ENTRE LA POLITIQUE D'OBAMA ET L'ÉTHIQUE

Certains poussent des cris d’orfraie si vous exprimez la moindre opinion critique au sujet de cet important personnage, même si vous le faites d’une manière décente et respectueuse, le tout accompagné toujours de piques, subtiles ou non, de la part de ceux qui possèdent les moyens de les divulguer et qui les convertissent en ingrédients de la terreur médiatique qu’ils imposent aux peuples pour soutenir l’insoutenable.