Fidel réflexions »

LE CANDIDAT RÉPUBLICAIN (Troisième partie)

LE CANDIDAT RÉPUBLICAIN (Troisième partie)

J’ai dit hier que, tandis que Bush parlait au Congrès, McCain recevait des hommages au restaurant Versailles de la Petite Havane.

Fidel réflexions »

LE CANDIDAT RÉPUBLICAIN (Deuxième partie)

LE CANDIDAT RÉPUBLICAIN (Deuxième partie)

L’un des organes de presse les plus hostiles des Etats-Unis envers Cuba, de la Floride, raconte les faits comme suit :

Fidel réflexions »

LE CANDIDAT RÉPUBLICAIN (Première partie)

LE CANDIDAT RÉPUBLICAIN (Première partie)

Au cours du déjà fameux super mardi, un jour de la semaine où de nombreux Etats de l’Union choisissent le candidat à la présidence des Etats-Unis de leur préférence au sein d’un groupe d’aspirants, l’un des candidats éventuels à la substitution de George W. Bush pouvait être John McCain, pour son image préconçue de héros et son alliance avec de puissants candidats comme l’ancien gouverneur de New York, Rudy Giulani, et d’autres qui lui ont cédé avec plaisir leur appui. La propagande intense de différents facteurs sociaux, économiques et politiques pesant lourd dans son pays, et son style le convertissaient en candidat ayant le plus de possibilités. Seule l’extrême droite républicaine, représentée par Mitt Romney et Mike Huckabee, mécontente de quelques concessions insignifiantes de McCain, lui fasait encore résistance le 5 février. Romney a ensuite renoncé à l’investiture au profit de McCain. Huckabee maintient la sienne.

Fidel réflexions »

LULA (Quatrième et dernière partie)

LULA (Quatrième et dernière partie)

Ne voulant pas abuser de la patience des lecteurs ni de la chance exceptionnelle d’échanger des idées que m’a offerte ma rencontre avec Lula, j’affirme que ces quatrièmes réflexions à propos de sa visite sont les dernières.

Fidel réflexions »

L’ANTITHÈSE DE L’ÉTHIQUE

L'ANTITHÈSE DE L'ÉTHIQUE

Alors que des centaines d’intellectuels provenant de tous les continents se réunissent à La Havane en vue de participer à la Conférence internationale sur l’équilibre du monde organisée à l’occasion d’un nouvel anniversaire de la naissance de José Martí, ce même jour, par un étrange hasard, le président des Etats-Unis a pris la parole : son dernier Message sur l’état de l’Union adressé au Congrès. Recourant au téléprompteur, Bush nous en dit plus par ses mimiques que par les mots que lui ont rédigés ses conseillers.

Fidel réflexions »

LULA (Troisième partie)

LULA (Troisième partie)

Quand l’Union soviétique a implosé, ce qui a été pour nous comme si le soleil avait cessé de se lever, la Révolution cubaine a reçu un coup accablant. Car non seulement nous avons cessé de recevoir toutes les livraisons habituelles de carburants, de matériaux et d’aliments qui en provenaient, mais nous avons perdu les marchés et les cours attribués là-bas à nos produits et obtenus grâce à notre dure lutte pour la souveraineté, l’intégration et les principes. L’Empire et les traîtres, suant la haine, fourbissaient leurs armes grâce auxquels ils pensaient passer les révolutionnaires au fil de l’épée et récupérer les richesses de notre pays.

Fidel réflexions »

LULA (Deuxième partie)

LULA (Deuxième partie)

Lula a chaleureusement rappelé devant moi sa première visite à Cuba en 1985 : il était venu participer à une réunion que notre pays avait convoquée afin d’analyser le problème de la dette extérieure écrasante et au cours de laquelle les représentants des tendances politiques, religieuses, culturelles et sociales les plus variées avaient exposé leurs vues et débattu, préoccupés par ce drame asphyxiant.

Fidel réflexions »

LULA (Première partie)

LULA (Première partie)

C’est spontanément qu’il a décidé de visiter Cuba pour la seconde fois en sa qualité de président du Brésil, même si mon état de santé ne garantissait pas qu’il puisse me rencontrer.

Fidel réflexions »

CADEAU DES ROIS

CADEAU DES ROIS

Les dépêches nous l’avaient fait savoir : dès la fin de ses chrétiennes vacances de Noël, le 6 janvier, Bush partirait en tournée au Proche-Orient, la terre des musulmans, d’une autre religion et d’une autre culture, la terre de ces « infidèles » auxquels les Européens, convertis au christianisme, déclarèrent la guerre au XIe siècle.

Fidel réflexions »

Un exemple de conduite communiste

Un exemple de conduite communiste

Je veux parler d’une Chilienne, Elena Pedraza, spécialiste de haut niveau en physiothérapie. Elle a visité Cuba pour la première fois voilà plus de trente cinq ans. Allende, médecin de profession, n’était pas encore président du Chili. La Révolution cubaine n’avait pas encore huit ans, mais elle formait déjà à toute allure des professeurs, des médecins, des physiothérapeutes et des spécialistes en tous genres.