Actualité »

La continuité

Raul votandoL’Assemblée nationale du Pouvoir populaire, constituée ce mercredi dans sa 9e législature, symbolise la continuité du processus d’émancipation qui nous a conduits jusqu’ici.

Il s’agissait d’une session solennelle, comme l’exige la Loi. Et c’était une session historique, comme tout événement qui rassemble des générations, et qui réaffirme des principes et les appels à l’engagement. L’Assemblée nationale du Pouvoir populaire, constituée ce mercredi dans sa 9e Législature, symbolise la continuité du processus d’émancipation qui nous a conduits jusqu’ici et nous engage à continuer d’œuvrer à sa consolidation.

Cette journée constitutive s’est déroulée en présence du général d’armée Raul Castro Ruz, Premier secrétaire du Parti communiste de Cuba, qui a été reconduit à cette fonction, par vote direct et secret des 604 députés présents, ainsi que d’Esteban Lazo Hernandez, président de l’Assemblée nationale du Pouvoir populaire. Ana Maria Mari Machado et Miriam Brito Sarroca ont également été réélues vice-présidente et secrétaire, respectivement.

Comme le prévoit la réglementation électorale en vigueur, la session a débuté sous la direction d’Alina Balseiro Gutiérrez, présidente de la Commission électorale nationale, qui a donné lecture des noms des 605 députés élus le 11 mars et confirmé la validité de leur élection. Le général d’armée Raul Castro a été précisément le premier député à présenter son certificat.

En ce qui concerne la composition de l’Assemblée, Balseiro Gutiérrez a réitéré que sur les 605 membres de l’Assemblée, 47,4% sont des délégués de base ; et le principe de renouvellement et de ratification est respecté, puisque 56,03% ont été élus pour la première fois et 147 de ceux qui sont réélus ne détiennent qu’un seul mandat.

Les femmes, a-t-elle précisé, représentent 53,22%. De ce nombre, 179 sont des déléguées de circonscription et 24 ont jusqu’à 35 ans, si bien que la moyenne d’âge de l’Assemblée est de 49 ans. De même, les jeunes âgés de 18 à 35 ans représentent 13,2% et 87,6% des députés sont nés après le triomphe de la Révolution.

En outre, le Parlement compte 524 diplômés de l’enseignement supérieur, 40,5% sont des Noirs et des métis, et 32,39% sont engagés dans la production et les services. Balseiro Gutiérrez a aussi relevé le fait que 133 députés appartiennent aux organes locaux du Pouvoir populaire.

Photo: Estudio Revolución
Ensuite, Leydimara de la Caridad Cardenas Isasi, la plus jeune députée – 19 ans –, a lu le serment, qu’ils ont tous signé et qui réaffirme l’engagement à « rester fidèles à la Patrie, ainsi qu’à veiller au respect de la Constitution et d’autres normes juridiques ».

Une fois toutes les conditions requises remplies et le quorum vérifié, Alina Balseiro a déclaré l’Assemblée nationale du Pouvoir populaire officiellement constituée dans sa 9e Législature.

LA VOCATION À SERVIR COMME MOT D’ORDRE

Il est revenu à Gisela Duarte Vazquez, présidente de la Commission nationale des nominations, de présenter les propositions aux députés, dont les postes de président, vice-président et secrétaire de l’Assemblée nationale du Pouvoir populaire, ainsi que candidatures des 31 membres du Conseil d’État.

Elle a souligné que « les journées de travail et de consultation ont été intenses, dans le but de garantir un maximum de transparence dans la sélection des candidats, en tenant compte de leurs mérites, de leurs capacités, de leur trajectoire et, surtout, de leur vocation à servir le peuple ».

Il s’agit, a-t-elle souligné, de nous doter d’une Assemblée nationale renforcée et à la hauteur de cette étape de la Révolution, qui revêt une grande importance politique. Tous ces facteurs ont déterminé que les propositions pour occuper la direction du Parlement aient confirmé dans leurs fonctions Esteban Lazo Hernandez, Ana Maria Mari Machado et Miriam Brito Sarroca.

Concernant Esteban Lazo Hernandez, membre du Bureau politique du Parti, il a été félicité pour son travail efficace à la tête de l’ANPP au cours des cinq dernières années, une étape durant laquelle il s’est consacré corps et âme à l’accomplissement des hautes responsabilités de cet organe, ainsi qu’au perfectionnement du travail du Pouvoir populaire.

Pour sa part, Ana Maria Mari Mari Machado a été reconnue pour la qualité de son travail à la vice-présidence de l’ANPP, poste qu’elle occupe depuis 2012.

Il a également été relevé que Miriam Brito Sarroca a elle aussi réalisé un très bon travail et a accumulé une expérience importante au cours de deux Législatures.

Photo: Estudio Revolución
Conformément à la législation, le projet de candidature a été soumis à l’approbation, puis au vote direct et secret des députés, qui, après avoir rendu compte des résultats du vote, ont été installés dans leurs fonctions.

MÉRITES ET ENGAGEMENTS

Sur proposition de la présidente nouvellement élue de l’ANPP, Gisela Duarte Vazquez a présenté la candidature des 31 membres du Conseil d’État, résultat d’une analyse approfondie des membres de l’Assemblée et de l’échange utile et précieux lors des consultations avec les 605 députés.

Selon elle, la volonté qui a prévalu est que les personnes qui avaient les mérites et l’engagement suffisants pour atteindre la perfection de notre socialisme devaient y figurer.

Le projet de candidature, a-t-elle indiqué, est composé de députés qui travaillent à différents niveaux de gestion, de la base aux plus hauts échelons ;

Pour ce qui de sa composition, elle a fait remarquer qu’il y a 15 femmes, plus de 40% des membres sont des Noirs et des métis, 35,48% sont des nouveaux venus et la moyenne d’âge est de 54 ans, bien que plus de 70% sont nés après le 1er janvier 1959.

LA CANDIDATURE EST COMPOSÉE DE

- Président du Conseil d’État : Miguel Mario Diaz-Canel Bermudez

- Premier vice-président : Salvador Valdés Mesa

- Vice-présidents :

Ramiro Valdés Menéndez,

Roberto Tomas Morales Ojeda

Gladys Maria Bejerano Portela

Inés Maria Chapman Waugh

Beatriz Jhonson Urrutia

Secrétaire : Homero Acosta Alvarez

PROPOSITIONS POUR LES MEMBRES RATIFIÉS DU CONSEIL D’ETAT :

Leopoldo Cintra Frias, Teresa Maria Amarelle Boué, Ulises Guilarte de Nacimiento, Miriam Nicado Garcia, Guillermo Garcia Frías, Bruno Rodriguez Parrilla, Martha del Carmen Mesa Valenciana, Carlos Rafael Miranda Martinez, Susely Morfa Gonzalez, Rafael Antonio Santiesteban Pozo, Miguel Angel Barnet Laza et Ileana Amparo Flores Morales.

Nouveaux membres : Raul Alejandro Palmero Fernandez, Jorge Amador Berlanga Acosta, Yipsy Moreno Gonzalez, Elizabeth Peña Turruellas, Yoerky Sanchez Cuellar, Ivis Niuba Villa Milan, Barbara Alexis Terry, Reina Salermo Escalona, Rosalina Fournier Frometa, Carlos Alberto Martinez Blanco et Felicia Martinez Suarez.

Après avoir été approuvée par les 604 députés présents, la candidature a été soumise à un vote direct et secret.

(Granma)

Deja un comentario

Tu dirección de correo electrónico no será publicada. Los campos necesarios están marcados *

*