Actualité »

Fidel Castro rencontre des intellectuels de 22 pays pendant plus de neuf heures

Le leader historique de la révolution cubaine, Fidel Castro, a discuté pendant plus de neuf heures avec des intellectuels de 22 pays invités, pour la plupart d’entre eux, à la XXIè Foire Internationale du Livre de La Havane.

Ces écrivains, chercheurs et universitaires sont regroupés au sein du Réseau de Défense de l’Humanité en faveur de la paix et de l’environnement.

Zuleica Romay, la Présidente de l’Institut Cubain du Livre (ICL), qui a obtenu le Prix Casas de las Américas cette année, a d’abord présenté les personnalités les plus importantes : Adolfo Pérez Esquivel, Prix Nobel de la Paix; Sergio Pitol, Prix Cervantes 2005, mais aussi Stella Calloni, Carlo Frabetti, Francois Houtard, Frei Betto, Ignacio Ramonet, Atilio Borón, Farruco Sesto, Miguel Bonasso, Carmen Bohórquez, Peter Phillps, Santiago Alba et Mayda Acosta.

Des écrivains et intellectuels caribéens, invités d’honneur de cette édition de la Foire Internationale du Livre étaient également présents, à savoir : Norman Girvan, Chiqui Vicioso, Kendel Hyppolite, Alejandro Carpio, Daniel Ferreira, Lenito Robinson, Bárbara Chase, Carlos Roberto Gómez, Cynthia Abrahams, Lasana Sekou, Pedro Antonio Valdés, Johan Roozer et Kari Polanyi Levitt. Des écrivains et chercheurs cubains, titulaires de Prix Nationaux dans leurs spécialités, ont également participé aux échanges.

Le dialogue a été introduit par une intervention de la présidente de l’ICL qui a évoqué les motifs de la rencontre, inspirée par l’alerte lancée il y a 20 ans par Fidel Castro au Sommet de la Terre sur le risque d’extinction qui menace l’espèce humaine, une menace qui s’est aggravée depuis deux décennies.

Le journaliste espagnol Ignacio Ramonet, a été le premier des invités à prendre la parole, avec une intervention portant sur les mécanismes de domination du système médiatique global. Il a synthétisé son discours prononcé le matin même à l’Université de La Havane, dont il s’est vu décerner le titre de Docteur Honoris Causa.

La rencontre, qui a débutée à 13h20 ne s’est achevée qu’après 22h20 et n’a été interrompue que par quelques brèves pauses. Impressionnés par la vitalité et l’enthousiasme de Fidel Castro, les participants se sont félicités de l’amélioration de son état de santé.

 

Deja un comentario

Tu dirección de correo electrónico no será publicada. Los campos necesarios están marcados *

*