Articles de Fidel Castro

Actualité »

Discours prononcé par Fidel Castro Ruz à son arrivée à La Havane, à Cité-Liberté, le 8 janvier 1959

fidel 1959

Compatriotes,

Prendre la parole ici ce soir constitue peut-être pour moi, je le sais, une des obligations les plus difficiles de cette longue période de lutte qui a commencé à Santiago de Cuba le 30 novembre 1956.
Le peuple écoute, les combattants révolutionnaires écoutent, et les soldats de l’armée dont le sort est entre nos mains écoutent aussi. Nous vivons un moment décisif de notre histoire : la tyrannie a été renversée, la joie est immense, et pourtant il reste beaucoup à faire. Ne nous trompons pas en pensant que désormais tout sera facile : désormais tout sera peut-être plus difficile.

Actualité »

Le centenaire de celui qui créait à la vitesse de la lumière

Guayasamin

Je me souviens de ce jour où, tout au début de la Révolution cubaine, au milieu de journées agitées, un homme au visage indigène, tenace et inquiet, déjà connu et admiré par nombre de nos intellectuels, a voulu faire mon portrait.

Actualité »

L’aide de Cuba après Tchernobyl

Fidel Chernobill

LORSQUE le 29 mars 1990, le commandant en chef Fidel Castro Ruz recevait à l’aéroport international José Marti à La Havane le premier groupe de 139 enfants atteints de maladies oncologiques et hématologiques, à la suite de la catastrophe nucléaire, considérée à ce jour comme la plus grande de l’histoire de l’humanité – survenue quatre ans auparavant dans le réacteur quatre de la centrale nucléaire de Tchernobyl, dans l’ancienne République socialiste soviétique d’Ukraine –, Cuba offrait au monde une incroyable histoire de solidarité, de dignité et d’humanisme.

Actualité »

L’ALBA, aussi pleine d’espoirs que nécessaire

Fidel y Chavez

FIDEL, en tant que disciple de José Marti, 22 jours après le triomphe révolutionnaire de 1959, et lors de sa première visite à Caracas, au Venezuela, énonça une pensée intégrationniste, valable aujourd’hui et pour toujours : « J’aimerais que le concept de patrie ait une plus grande portée, de sorte qu’en prononçant le mot patrie, nous fassions référence à la grande Amérique que composent nos petites patries. »

Actualité »

Nous avons appris à te savoir éternel

Fidel-Sierra-Maestra

Plus de 350 000 habitants de la ville ont défilé jusqu’au cimetière Santa Ifigenia pour commémorer le deuxième anniversaire du dépôt, dans le monument funéraire, de l’urne qui conserve les cendres du commandant en chef Fidel Castro Ruz par le général Raul Castro Ruz.

Actualité »

Que la justice, comme la Révolution, soit magnanime

Fidel Castro

LA justice, dit-on, coulait dans ses veines. Enfant, il détestait tout ce qui accentuait les différences, les profondes différences d’une époque qui, avant la Révolution, plaçait les hommes dans deux camps : celui des riches et celui des pauvres. Et cela, dans presque tous les cas, dans l’injustice la plus flagrante, donnait un sens ou non à la vie.

Actualité »

À Kofi Annan, notre gratitude infinie

Kofi Annan

La nouvelle nous a tous surpris et attristés, et à Cuba, comme dans une grande partie du monde, il a été mentionné et honoré de diverses façons en cette fin de semaine. Kofi Annan est décédé à l’âge de 80 ans, laissant derrière lui un héritage, une vie entière consacrée aux causes justes de l’Humanité, mais surtout, à la défense de l’égalité, de la compréhension et de la paix entre les hommes et les femmes de ce monde.

Actualité »

Hommage aux héros de la Nation

Diaz tumba Fidel

Il y eut d’abord le dépôt d’une délicate fleur blanche, appelée Cala [arum], qui pousse dans la Sierra Maestra. Puis le moment vint de se recueillir devant la roche, monument beau et sobre à la forme d’un grain de maïs, qui abrite les cendres de Fidel. Ce salut, qui eut lieu jeudi matin au cimetière patrimonial de Santa Ifigenia par le président du Conseil d’État et du Conseil des ministres, Miguel Diaz-Canel Bermudez, fut celui d’un soldat devant son commandant en chef.

Actualité »

Nous apprendre à lui succéder avec dignité : le plus grand héritage de Fidel

niños Fidel

« CES gens-là attendent un phénomène naturel et absolument logique : un décès. En l’occurrence, ils me font l’honneur considérable de penser à moi. Cela serait-il un aveu de ce qu’ils n’ont pas pu faire pendant si longtemps ? Si j’étais vaniteux, je pourrais être fier que ces sinistres individus soient obligés d’avouer qu’ils doivent attendre ma mort. Et c’est le moment. »

Actualité »

Fidel dans le cœur de tous

Fidel tumba

La pierre polie qui immortalise son nom est à la fois point d’arrivée et de départ. Ce moment de solennité éveille dans notre conscience le sentiment que celui qui repose en ce lieu est le père et l’ami, le paradigme de l’Homme qui rêva d’un monde meilleur pour tous.