Actualité »

L’Humanité dénonce l’illégalité du blocus des Etats-Unis contre Cuba

Le quotidien français « L’Humanité » a publié un reportage en deux pages dans lequel il dénonce l’illégalité du blocus économique, commercial et financier que les Etats-Unis font subir à Cuba depuis plus de 50 ans déjà.

Le reportage commence par une interview à l’intellectuel et professeur d’université Salim Lamrani, auteur du livre « Etat de siège. Les sanctions économiques des Etats-Unis contre Cuba »

Salim Lamrani explique comment, depuis 1962, la Maison Blanche brandit toute une série d’arguments fallacieux pour justifier le maintient de cette agression.

« Durant ce temps –signale-t-il- le siège a été renforcé avec de nouvelles mesures, comme les Lois Torricelli et Helms Burton qui le transforment en une pratique rétroactive et extraterritoriale qui viole les normes internationales.

Outre, les grandes pertes économiques, le blocus a de graves effets sur des questions  aussi sensibles que la santé et l’alimentation ce qui viole la Convention de Genève.

« En dépit de cela –a indiqué Salim Lamrani- le Fonds des Nations Unies pour l’Enfance, l’UNICEF a déclaré que Cuba est le seul pays du dit Tiers Monde où il n’y a pas de sous-alimentation infantile grâce aux efforts extraordinaires du gouvernement.

Le dessinateur Georges Wolinski, président d’honneur de l’organisation de solidarité « Cuba Sí France » se réfère, quant à lui, aux liens d’amitié qui l’unissent à Cuba, dans un article intitulé « Le courage du peuple cubain ».

Il y relève comment, en dépit des difficultés imposées depuis les États-Unis, notre pays reste souverain et uni autour de ses dirigeants.

Pour sa part, Jean Cormier, reporter et biographe du Ché indique que le peuple cubain a trouvé en lui-même la façon de continuer à avancer malgré les tentatives de Washington de l’étrangler.

« Qu’est-ce que les Etats-Unis ont gagné avec le maintient aberrant et exécrable du blocus ? A force de vouloir prouver leur supériorité, ils terminent par prouver leur faiblesse » indique Jean Cormier dans son article.

Pour sa part, Una Liutkus, promoteur d’échanges touristiques entre le France et Cuba, a dénoncé la politique migratoire criminelle des Etats-Unis, en particulier la dite Loi de Rajustement Cubain qui a causé d’innombrables pertes de vie et de souffrances.

« Il s’agit d’une guerre psychologique et politique maintenue depuis 50 ans par ceux qui ne supportent pas l’existence de Cuba, premier territoire libre de Cuba” souligne Una Liutkus.

 

Deja un comentario

Tu dirección de correo electrónico no será publicada. Los campos necesarios están marcados *

*