Articles de blocus

Actualité »

Cuba rejette les mesures étasuniennes prises à l’encontre du ministre des Forces armées révolutionnaires

ministro far

Le ministre cubain des Relations extérieures, Bruno Rodriguez, a condamné aujourd’hui les mesures de menace sans aucun effet pratique imposées par les États-Unis à l’Île des Caraïbes. « Je rejette fermement la décision du Département d’État d’interdire l’entrée du ministre des Forces armées révolutionnaires de Cuba (FAR) aux États-Unis, une mesure de menace sans aucun effet pratique et calomnieuse. Je réitère notre solidarité invariable avec le Venezuela », a écrit Bruno Rodriguez sur son compte Twitter.

Actualité »

Nouvelle campagne calomnieuse des États-Unis contre Cuba

cartel HB

Depuis plusieurs semaines, le gouvernement des États-Unis se livre à une nouvelle campagne de diffamation et de discrédit contre Cuba depuis Washington dans le cadre de sa politique d’hostilité croissante contre notre pays, face au constat de leur échec politique, notamment dans leur tentative de faire plier les Cubains par le biais du durcissement du blocus économique et des mesures visant à nous priver de carburant, et face à la capacité de résistance de notre peuple, qui célèbre avec optimisme le 500e anniversaire de la capitale.

Actualité »

Cuba a été victime du système de sanctions le plus injuste, le plus sévère et le plus long jamais appliqué contre un pays

Bruno ONU

Intervention du ministre des Relations extérieures de Cuba, Bruno Rodriguez Parrilla, lors de la présentation du projet de Résolution « Nécessité de lever le blocus économique, commercial et financier imposé par les États-Unis d’Amérique à Cuba », à New York, le 7 novembre 2019, « Année 61 de la Révolution » (Traduction de la version sténographique de Présidence de la République)

Actualité »

La victoire de la vérité et de la justice : 187 pays contre le blocus des États-Unis imposé à Cuba

Cuba victoria

LE 7 novembre, 187 pays ont voté en faveur de Cuba à l’Assemblée générale des Nations Unies pour rejeter l’injuste blocus économique, commercial et financier que les États-Unis imposent depuis près de 60 ans à l’Île à la dignité inviolable et qui se refuse à plier face à sa domination. On pourrait croire à une farce ironique des forces du bien contre l’Empire, si l’on sait que le gouvernement de Donald Trump a adopté 187 mesures pour tenter de détruire la nation caribéenne, dont l’attitude exemplaire dérange les appétits.

Actualité »

La Loi sur le Commerce avec l’ennemi : un instrument que les États-Unis n’appliquent et ne maintiennent en vigueur qu’à l’encontre de Cuba

cartel bloqueo

COMME il fallait s’y attendre, au milieu du durcissement de la politique agressive du gouvernement des États-Unis contre Cuba, le président Donald Trump a annoncé la prolongation d’un an de la validité de la loi qui jette les bases du blocus exercé contre notre pays.

Actualité »

Face aux menaces et aux pressions impériales : il n’y a pas de négociations

Cuba

Le président du Conseil d’État et du Conseil des ministres de Cuba, Miguel Diaz-Canel Bermudez, a réitéré son compte Twitter que notre pays ne négociera jamais sous la pression ou la menace impériale.

Actualité »

Le double standard de l’empire

Cuba Cruceros

La nouvelle escalade agressive du gouvernement des États-Unis contre Cuba constitue un nouveau tour de vis du blocus économique, commercial et financier criminel exercé contre la Grande île des Antilles, et ses effets, qui se font sentir sur toute la population cubaine, nuisent à un secteur de la société que l’empire s’est hypocritement déclaré prêt à favoriser : les travailleurs indépendants.

Actualité »

Du côté de ceux qui aiment et construisent

Medidas TRUMP CUBA

Alors que le rejet international des nouvelles sanctions unilatérales des États-Unis contre Cuba, entrées en vigueur le 5 juin dernier, ne cesse de croître, ces mesures font déjà leurs premières victimes. Trois des quatre compagnies étasuniennes qui opéraient sur l’Île jusqu’à mercredi ont commencé à se retirer ou à présenter des excuses à leurs utilisateurs en raison de changements ou d’ajustements apportés à leurs itinéraires. Le plus grand croisiériste du monde, Carnival, une compagnie connue et une habituée des ports cubains, a informé ses clients qu’elle était contrainte d’annuler ses visites à La Havane et s’est excusée pour « ce changement inattendu ».

Actualité »

Cuba n’est pas intimidée pas les mesures de durcissement du blocus

madres santiago de Cuba

Le Gouvernement révolutionnaire de la République de Cuba rejette avec la plus grande fermeté les mesures annoncées par le Gouvernement des États-Unis le 4 juin 2019, visant à renforcer le blocus économique qui nous est imposé depuis plus de 60 ans, et qui jusqu’en 2018 a provoqué des préjudices à l’économie cubaine calculés à plus 134 milliards de dollars à prix courants, soit 933 milliards de dollars compte tenu de la dévaluation du dollar face à la valeur de l’or sur le marché international.

Actualité »

L’illégalité et ses conséquences

NIña escuela

COMME toute cette manœuvre, qui porte mal le nom de Loi (et rien de plus ni de moins que « Pour la liberté »), le Titre III de la Loi Helms-Burton est absolument illégal, non seulement en matière de Droit international, mais aussi en matière constitutionnelle, de procédure et de compétence judiciaire internationale.