Articles de ONU

Actualité »

Des raisons légitimes pour être membre du Conseil des droits de l’Homme

Niños cuba

170 États membres de l’Assemblée générale des Nations unies — soit 88 % des membres de l’organisation — ont soutenu Cuba par leur vote, ce qui constitue une reconnaissance internationale écrasante du travail de la Révolution cubaine dans le domaine des droits de l’Homme

Le président de la République de Cuba, Miguel Diaz-Canel Bermudez, a qualifié de « victoire éclatante » l’élection de notre pays, le 12 octobre, en tant que membre du Conseil des droits de l’Homme des Nations unies pour la période 2021-2023.

Actualité »

Cuba élue au Conseil des droits de l’Homme par 88% des membres de l’ONU

cartel cuba derechos humanos

C’est la cinquième fois que Cuba occupe un siège dans cet organe, parmi les huit réservés au groupe des États d’Amérique latine et des CaraïbesUne fois de plus, les pressions désespérées, les manipulations et les chantages des États-Unis pour boycotter l’élection de Cuba en tant que membre du Conseil des droits de l’Homme de l’ONU se sont heurtées au mur de l’échec : pour la cinquième fois, depuis ce mardi 13 octobre, l’Île occupe l’un des sièges de cet organisme, après avoir obtenu 170 voix sur 193.

Actualité »

En direct : 187 votes en faveur de Cuba mettent à mal les États-Unis devant le monde

Cuba vs bloqueo

En ce 7 novembre, les Nations Unies ont adopté le projet de résolution : « Nécessité de lever le blocus économique, commercial et financier imposé par les États-Unis d’Amérique à Cuba », par 187 voix pour, 3 contre et 2 abstentions.
La session s’est achevée par l’adoption du projet de résolution « Nécessité de lever le blocus économique, commercial et financier imposé par les États-Unis d’Amérique à Cuba ». (A/74/L.6)

Actualité »

Cuba fait partie de la première zone exempte d’armes nucléaires

paloma paz

CUBA a confirmé à l’Assemblée générale des Nations Unies (ONU) sa volonté de promouvoir un monde exempt d’armes nucléaires et a dénoncé l’existence de puissants arsenaux qui mettent en danger la paix mondiale et la survie de l’espèce humaine.

Actualité »

Si quelqu’un a l’intention de faire capituler la Révolution, nous répéterons avec la même fermeté que Fidel : « la Patrie ou la mort, nous vaincrons ! »

Bruno

Le 28 septembre, le ministre cubain des Relations extérieures, Bruno Rodríguez, a dénoncé à l’Assemblée générale des Nations unies le fait que ces derniers mois le gouvernement des États-Unis a commencé à appliquer des mesures criminelles non conventionnelles pour empêcher l’approvisionnement en carburant de notre pays.

Actualité »

Le blocus constitue le principal obstacle à la mise en œuvre de l’Agenda 2030 pour le développement

bruno summit

« L’ordre international dominant reste injuste, inégal et exclusif », a déclaré le ministre cubain des Relations extérieures, Bruno Rodriguez Parrilla, lors de son intervention au Sommet sur les objectifs de développement durable (ODD), mercredi, lors de la 74e session de l’Assemblée générale des Nations unies.

Actualité »

Le monde est avec Cuba, même si les États-Unis ont décidé de nous isoler avec le blocus

onu

Les présidents de plusieurs pays sont intervenus lors du Segment de haut niveau de la 74e Période de sessions de l’Assemblée générale de l’ONU et en ont profité pour rejeter, une fois de plus, le blocus que les États-Unis imposent unilatéralement et injustement à Cuba depuis presque 60 ans, selon Cubaminrex.

Actualité »

La réponse du président cubain aux mensonges de Donald Trump et du « mini-Trump » Bolsonaro

bolsonaro jair

Le président cubain Miguel Diaz-Canel Bermudez, a qualifié l’actuel hôte de la Maison-Blanche Donald Trump et le « mini-Trump » brésilien Jair Bolsonaro de « deux menteurs pathologiques de plus en plus isolés », après avoir entendu leurs discours ce mardi à la 74e session de l’Assemblée générale des Nations unies.

Actualité »

Intervention du chef de la diplomatie cubaine à la réunion de haut niveau sur la santé à l’ONU

bruno  rrrr

Au cours de la réunion, la délégation cubaine a évoqué les progrès accomplis par Cuba dans ce domaine et la coopération cubaine en dépit du blocus.
Le ministre cubain des Relations extérieures, Bruno Rodríguez Parrilla, a commencé son intervention en dénonçant l’acharnement des États-Unis à discréditer et à saboter la coopération médicale cubaine, fondée sur des principes éthiques et humanistes, exemple de coopération Sud-Sud, qui a aidé des pays d’Amérique latine et des Caraïbes, d’Afrique et d’Asie à améliorer leur couverture sanitaire et à dispenser des soins médicaux dans des régions difficiles d’accès.

Actualité »

À Cuba, il n’y a pas et il n’y aura pas d’espace pour l’ingérence d’une puissance étrangère

Brunoo

Discours prononcé par Bruno Rodriguez Parrilla, ministre des Relations extérieures de la République de Cuba, à la 73e Période session de l’Assemblée générale des Nations Unies, au titre du point 43 : « Nécessité de lever le blocus économique, commercial et financier imposé à Cuba par les États-Unis d’Amérique », à New York, le 1er novembre 2018. « Année 60 de la Révolution. » (Traduction de la version sténographique du Conseil d’État)