Articles de culture

Actualité »

Omara Portuondo a dit recevoir le Grammy Latino d’excellence musicale au nom de Cuba

Omara

C’est au nom de Cuba qu’Omara Portuondo a dit recevoir, ce mercredi à Las Vegas, le Grammy Latino d’excellence musicale. Son émotion était accompagnée d’un autre sentiment de reconnaissance et de respect : « Je porte dans mon cœur la mémoire infinie des membres du Quatuor D’Aida, de mes collègues membres du mouvement Feeling et du Buena Vista Social Club. Aida Diestro, Elena Burque, Moraima Secada, Haydée Portuondo, César Portillo, José Antonio Méndez, Ibrahim Ferrer, Compay Segundo, Ruben Gonzalez et tant d’autres que j’ai peine à citer, sont ici avec moi pour recevoir ce prix. »

Actualité »

Diaz-Canel préside les débats sur la politique culturelle

dance

LORS de la première réunion, le 30 septembre, qui a suivi le 9e Congrès de l’Union des artistes et écrivains de Cuba (UNEAC), Miguel Diaz-Canel Bermudez, président du Conseil d’État et du Conseil des ministres, a insisté sur la nécessité de systématiser et de promouvoir les principes de la politique culturelle de la Révolution, et sur le fait que les institutions doivent fonctionner en véritables représentants des créateurs, auxquels elles se doivent.

Actualité »

Nicolás Guillén en julio

Guillen y Fidel

PARMI les multiples vertus de la poésie de Nicolas Guillén (Camagüey, 1902-La Havane, 1989), figurent non seulement l’excellence de la forme qui a fait de lui un classique de la langue espagnole du 20e siècle, mais aussi une variété révélatrice de thèmes, pour la plupart centrés sur des personnages, des portraits, des paysages et des événements de l’Histoire nationale cubaine.

Actualité »

Il y aura un avenir pour suivre les pas du grand Roberto Fernandez Retamar

raul y retamar

IL y a quelques mois à peine, le prestigieux intellectuel Roberto Fernandez Retamar, à l’occasion du 60e anniversaire de la Casa de las Américas, a appelé les présents à se souvenir de l’avenir. L’énigmatique exhortation prenait tout son sens sachant que, dès le premier jour, la Casa qui a fait le plus pour l’unité continentale s’est attachée à promouvoir le rayonnement perpétuel, présent et futur de la région.

Actualité »

Le centenaire de celui qui créait à la vitesse de la lumière

Guayasamin

Je me souviens de ce jour où, tout au début de la Révolution cubaine, au milieu de journées agitées, un homme au visage indigène, tenace et inquiet, déjà connu et admiré par nombre de nos intellectuels, a voulu faire mon portrait.

Actualité »

Baleines et requins

Ballenas

LE Musée de l’Académie des films d’Hollywood a annoncé il y a quelques jours la prochaine exposition du seul requin mécanique conservé parmi ceux utilisés dans le tournage du célèbre film de Spielberg.

Actualité »

Cienfuegos : 200 ans de splendeur

Cienfuegos

Bénie par la mer et héritière des légendes aborigènes, la ville qui fut fondée en 1819 sous le nom de Fernandina de Jagua par le Français Don Louis de Clouet, est aujourd’hui la Cienfuegos que Benny Moré a chantée et qui fascine tous ceux qui la visitent

Actualité »

Viengsay Valdés, nommée sous-directrice artistique du Ballet national de Cuba

Vient say Valdez

Viengsay Valdés : « Je suivrai vos pas ». Photo : Courtoisie du Ballet national de Cuba. « LES mots que je ne cesserai de dire à Alicia Alonso, notre prima ballerina assoluta et directrice du Ballet national de Cuba (BNC),

Actualité »

Viengsay Valdés, nommée sous-directrice artistique du Ballet national de Cuba

Vient say Valdez

« LES mots que je ne cesserai de dire à Alicia Alonso, notre prima ballerina assoluta et directrice du Ballet national de Cuba (BNC), sont très simples : Je suis votre fidèle disciple, je suivrai vos pas », a déclaré Viengsay Valdés, première danseuse de la compagnie.

Actualité »

Alicia-Giselle, entre mythe et réalité

Alicia GIselle

ELLE était arrivée à New York sept ans après avoir commencé les cours de danse en 1931, à l’École de ballet de la Société musicale Pro-Arte de La Havane, sous la direction du professeur russe Nicolaï Yavorski. Ses performances exceptionnelles, notamment dans L’oiseau bleu (1932), Coppelia (1935), Clair de lune (1936) et Le lac de cygnes (1937), confirmèrent sa décision de devenir danseuse professionnelle.