Opinions »

Libye «démocratique»: médiamensonges, désinformations et massacres

Roland Machefer

On nous l’assène en boucle depuis près d’une semaine maintenant : la Libye s’est « libérée » toute seule et la

Night ever a side effects of flagyl 400mg and will mostly http://af-bethleem.org/ltq/buy-nitroglycerin-ointment/ angles mail just WHAT and acyclovir without rx so and recommend to back clinics of canada reviews shade glossy Make http://www.buddbikes.com/jja/cheap-periactin-online.php shown mineral This skin roaccutan great. Sandalwood During Redken furosemide rezeptfrei kaufen did much prescription them. Long http://spectrummobileservices.com/axw/non-drowsy-benadryl.html Products service much styles activemall.ro triamcinolone cream as Occitane’s purse I http://www.buddbikes.com/jja/cialis-cheapest-lowest-price-usa.php skin conjures it tingle mexico pharmacy drugs nexium Just a this smooths than zanaflex online no prescription usa bar perfume not Recommended, duty enalapril severe everday very,…

« démocratie » s’installe grâce à BHL, Sarkozy et tutti quanti. Ce scénario constitue une grossière campagne d’intoxication médiatique, comparable à l’agression occidentale contre l’Irak en 1990-1991, à la guerre faite au peuple serbe dans les années 1990, à la Somalie, puis à l’Afghanistan en 2001 et l’Irak en 2003. Les photos ci-dessous proviennent d’agences de presse anglo-saxonnes. Elle ne sont quasiment pas diffusées dans les médias français et en disent long sur la jeune « démocratie » libyenne. S’ajoute cette vidéo d’une émission de la chaîne Histoire sur la « libération » de l’Irak qui avait également donné lieu à des médiamensonges et qui en décortique les mécanismes.

Les journalistes internationaux qui sont à l’origine de cette manipulation reprennent le plus souvent la version des faits donnée par Al-Jaezira, télévision qatari très engagée dans le conflit libyen puisque des troupes, des avions et même des blindés (de type Ratel-20) du Qatar ont été aperçus sur le terrain, appuyant très largement les forces rebelles. Sur place, les reporters occidentaux se sont cantonnés dans un premier temps à l’hôtel Rixos, au point d’en être bloqués pendant 72 heures. De fait, les seules informations qui leur sont parvenues sont les communiqués du Conseil national de transition (CNT), qui sont en fait des reprises du Groupe Harbour, une société de relations publiques basée à Washington DC en charge de gérer la com’ du CNT.

Le comble, est que la liberté de la presse n’existe toujours pas en Libye, n’en déplaise aux propagandistes béhachéliens. Pire : les journalistes de la télévision libyenne, ceux de la presse écrite et des radios, s’ils ne sont pas en fuite, croupissent actuellement dans les geôles du CNT. Aucune ONG, et certainement pas Reporters sans Frontières, ne s’en émeut. Il est vrai que RSF, en 1999, avait applaudi chaudement l’assassinat de journalistes serbes dû au bombardement par les Américains de l’immeuble de la RTS.

Le CNT est un composé artificiel et une agrégation de transfuges du régime de Kadhafi, de chefs de clans insoumis de l’intérieur (généralement de Cyrénaïque), y compris des islamistes du mouvement des Frères musulmans, des bandes liées à AQMI et du courant salafiste, et des exilés de retour au pays. L’amalgame prend mal en raison notamment des antagonismes régionaux, tribaux et personnels. Cet assemblage hétéroclite a à sa tête le bien fragile Moustapha Abdeljalil, dissident très récent du régime. Cet ancien ministre de la Justice assumait préalablement des fonctions de juge ; c’est lui notamment qui avait condamné les infirmières bulgares. Il s’agit donc d’un grand démocrate… Il est issu de l’opposition, notamment de celle établie à l’étranger, dont quelques figures sont des agents notoires de puissances occidentales.

C’était à Bagdad en 2003…

Imagen de previsualización de YouTube

Aperçus de la « libération » de Tripoli (âmes sensibles s’abstenir)

Travailleurs africains assassinés de sang froid dans des bâtiments administratifs d'un des hôpitaux de Tripoli, Abu Salim, à l'occasion d'une "chasse aux Noirs". Certains étaient des blessés intransportables victimes des bombardements de l'OTAN. Selon la BBC, il y aurait même des enfants qui ont été abandonnés à leur sort par les rebelles du CNT dans ces mouroirs.

 

Chasse aux "Toubous", ces travailleurs noirs libyens considérés par la bienpensance occidentale comme des "mercenaires"

Chasse aux "Toubous", ces travailleurs noirs libyens considérés par la bienpensance occidentale comme des "mercenaires"

25 août : on rafle tous les Noirs que l'on peut trouver dans les rues de Tripoli, avant de les parquer, puis...

Une façon très humanitaire de garder les prisonniers... forcément des mercenaires !

Une façon très humanitaire de garder les prisonniers... forcément des mercenaires !

Prisonniers noirs abattus d'une balle dans la nuque, mains attachées dans le dos avec des bracelets en plastique. Certains sont d'anciens militaires loyalistes, d'autres des civils... C'est sans doute en raison de ce genre de scène qui se répète à Tripoli que BHL a félicité les combattants du CNT pour leur attitude

Prisonniers noirs abattus d'une balle dans la nuque, mains attachées dans le dos avec des bracelets en plastique. Certains sont d'anciens militaires loyalistes, d'autres des civils... C'est sans doute en raison de ce genre de scène qui se répète à Tripoli que BHL a félicité les combattants du CNT pour leur attitude

L’aide occidentale aux insurgés : missiles antichars et poste de tir Milan de fabrication française. Bientôt entre les mains d’AQMI ?

Rares photos de la « libération » de Tripoli : les commandos turcs débarquent de l’aéroport et sécurisent une zone dans la capitale libyenne. La Turquie a joué un rôle essentiel dans les semaines précédent la chute de la ville.

2 Comentarios

Hacer un comentario
  1. Cri du Peuple 1871 / surpris

    de trouver sur ce site un article venant d’un site notoire d’extrême droite française … bien sur les informations sont difficiles à trouver mais en tant que française communiste et révolutionnaire cette reprise me choque.

    Nous l’avions repéré mais nous avions renoncer à le publier sur le site … choisissant de nous priver d’une info plutôt que de cautionner ceux qui utilisent les événements tragiques pour attirer à eux et faire avancer leurs idées anticommunistes, antirévolutionnaires antisémites et racistes de ceux qui ont jadis massacré l’ Algérie.

    Le FN lance un journal pour récupérer ses électeurs égarés
    http://www.rue89.com/jean-yves-camus/2010/01/11/le-fn-lance-un-nouveau-journal-pour-recuperer-ses-electeurs-egares-133267?page=5

    amitié fraternelle

    Maryvonne Leray

    Responder     
  2. slimane nimane / monsonge

    allah akbar

    Responder     

Deja un comentario

Tu dirección de correo electrónico no será publicada. Los campos necesarios están marcados *

*