Fidel réflexions »

Nicolás Guillén

Salut, Guevara !

Ou mieux encore depuis le tréfonds américain :

Attends-nous. Nous partirons avec toi. Nous voulons

mourir pour vivre comme tu es mort,

pour vivre comme tu vis,

Che comandante ami

Beaux vers finals du Poète national.

Fidel Castro Ruz

Le 16 juin 2012

15 h 05

Deja un comentario

Tu dirección de correo electrónico no será publicada. Los campos necesarios están marcados *

*