Fidel réflexions »

238 RAISONS D’ÊTRE INQUIET (I)

Nous vivons un moment exceptionnel de l’histoire humaine. Qui se divisait, quand je l’étudiais à l’école voilà trois quarts de siècle, en Antiquité, Moyen-âge, Moderne et Contemporaine, mais que Karl Marx a qualifiée génialement de préhistoire. Notre époque est le fruit du développement incroyable des forces de production  sous l’effet de la science et la technologique, avec les retombées qu’il implique sur la conscience et la vie matérielle de notre espèce.

Mais la science et la technologie ont aussi produit une capacité de destruction inimaginable.

José Martí, héros national et apôtre de notre indépendance contre le colonialisme ? quand l’Espagne voilà plus de cinq cents ans annexa notre île située à des milliers de kilomètres de distance, extermina la population aborigène et imposa une nouvelle culture et un brassage de sangs ? voyait l’avenir comme le fruit du développement des idées et de la nécessité de justice et d’égalité entre les êtres humains.

Les grands bâtisseurs de nos rêves auxquels ils consacrèrent leur vie, qui connurent les entrailles du monstre impérialiste, de ce « géant aux bottes de sept lieues » vis-à-vis des peuples latino-américains, ne vécurent pourtant pas le terrible dilemme : tragédie extrême ou espérance lumineuse, auquel est confrontée notre planète mondialisée.

Par bonheur, notre pays a fait une Révolution. Notre peuple a appris à lire et à écrire, il jouit d’excellents services de santé qu’il a même partagés avec d’autres peuples, il a su être patriote et internationaliste, et il est préparé à un monde de justice sans exploiteurs ni exploités, et il pourra contribuer à la recherche de formules nouvelles qui permettront la vie humaine sur terre.

Je suis convaincu que l’impérialisme disparaîtra parce qu’il est incompatible avec la vie humaine sur la planète.

Suffisamment d’élément se sont réunis durant ces quatre-vingt-huit derniers jours pour qu’il soit possible d’expliquer aux lecteurs ce qu’il se passe. J’y emploierai deux Réflexions.

Le 1er juin, huit jours avant que le Conseil de sécurité ne vote la Résolution 1929, les agences de presse publièrent cinq dépêches, dont trois EFE :

« L’Iran a qualifié aujourd’hui le dernier rapport de l’Agence internationale de l’énergie atomique (AIEA) sur son programme nucléaire de “répétitif et partial” et s’est montré “surpris” qu’il ne fasse même pas mention de l’accord tripartite qu’il a signé avec la Turquie et le Brésil pour des échanges d’uranium.

« Le ministre iranien des Affaires étrangères, Manoucher Mottai, a dû entendre aujourd’hui de dures critiques au Parlement européen dont des députés lui ont reproché la situation des droits humains dans son pays et le programme nucléaire que promeut son gouvernement.

« La Maison-Blanche a déclaré aujourd’hui que le dernier rapport de l’AIEA prouve que l’Iran continue de violer ses obligations internationale et refuse de coopérer avec les inspecteurs de l’ONU.»

De son côté, ANSA communiquait :

« Meir Dagan, le chef du Mossad, les services secrets israéliens, a estimé que l’accord entre l’Iran, le Brésil et la Turquie en vue d’échanges de matériau nucléaire est un “leurre” mis au point par Téhéran pour diviser la communauté internationale.

2 juin.

« (AFP).-  Les États-Unis espère que le Conseil de sécurité de l’ONU se prononcera au plus tard le 21 juin sur une résolution contenant de nouvelles sanctions contre l’Iran, a indiqué ce mercredi le porte-parole du département d’État, Philip Crowley. »

« (EFE).-  La Banque centrale iranienne a mis en marche un plan visant à transformer 45 milliards de ses réserves d’euros en dollars et en lingots d’or, compte tenu de la crise que traverse le monnaie unique européenne, a informé la chaîne publique en anglais, PressTV. »

4 juin.

« (EFE).- Des centaines de milliers de personne ont fêté aujourd’hui le vingt et unième anniversaire de la mort du fondateur de la République islamique d’Iran, l’ayatollah Khomeyni, à un meeting ou le leader suprême, l’ayatollah Alí Jameneí, et le président, Mahmud Ahmadineyad, ont menacé l’opposition et s’en sont pris aux USA et à Israël. »

« (ANSA).- Le président iranien, Mahmud  Ahmadinejad, a averti aujourd’hui qu’une attaque contre son pays par Israël serait « “la fin du régime sioniste”.

« (REUTERS).-  La Russie et la Chine refusent de hâter un vote au Conseil de sécurité des Nations Unies sur de nouvelles et  de plus fortes sanctions contre l’Iran, a dit le ministre russe des Affaires étrangères, Sergei Lavrov.

6 juin.

« (ANSA).- Mir  Hossein Mussavi, le chef de l’opposition iranienne, a accusé le gouvernement de mener des “politiques trompeuses, sombres et nocives” qui “offrent une occasion en or aux États-Unis et à Israël. »

7 juin.

« (EFE).- Le président iranien, Mahmud Ahmadineyad, se rendra cette semaine en Chine pour discuter de la polémique nucléaire et de la proposition d’échange de combustible décidée avec le  Brésil et la Turquie, a annoncé aujourd’hui la télévision publique. »

« (AFP).- L’AIEA continue d’attendre une réponse officielle des USA, de la France et de la Russie au sujet de l’accord d’échange d’uranium signe par l’Iran avec la Turquie et le Brésil, a indiqué ce lundi à Vienne le directeur de cette institution spécialisée de l’ONU, Yukiya Amano. »

« (DPA).- Le gouvernement iranien s’est félicité aujourd’hui que l’AIEA ait inclus le prétendu programme d’armes nucléaires israélien dans les discussions qu’il maintiendra à Vienne tout au long de la semaine. »

« (EFE).- Le chef de l’Agence nucléaire russe (Rosatom), Serguéi Kiriyenko, a nié aujourd’hui que des sanctions à l’Iran entraveront la construction de la centrale nucléaire de Bushehr, en Iran, par des ingénieurs russes. »

« (EFE).- Le conseil de sécurité de l’ONU pourrait voter mercredi un quatrième cycle de sanctions contre l’Iran si celui-ci refuse de stopper son programme d’enrichissement  d’uranium, ont affirmé des sources diplomatiques. »

« (AFP).- La télévision iranienne a diffusé lundi soir l’interview d’un certain Shahram Amiri, physicien nucléaire iranien disparu en 2009 d’Arabie saoudite, qui affirme avoir été enlevé par les services secrets étasuniens et saoudites et conduit aux USA. »

8 juin.

« (AFP).- Le président iranien Mahmud Ahmadinejad a averti que son pays ne participerait pas à de nouvelles négociations sur son programme nucléaire si de nouvelles sanctions lui étaient imposées, ce que le secrétaire étasunien à la Défense, Robert Gates, espère justement qu’elles tomberont “très vite”. »

« (REUTERS).- Les sanctions de l’ONU à l’Iran pour son programme nucléaire controversé ont été “totalement décidées”, a informé ce mardi une source russe proche des débats du Conseil de sécurité. »

« (EFE).- Le Conseil de sécurité de l’ONU décidera ce mercredi s’il vote un quatrième cycle de sanctions contre l’Iran pour son refus de stopper son programme d’enrichissement d’uranium, malgré les tentatives du Brésil et de la Turquie de prolonger les négociations avec l’Iran. »

« (EFE).- Le Parlement iranien révisera la coopération de son pays avec l’AIEA si le Conseil de sécurité de l’ONU vote une nouvelle série de sanctions promue par les USA. »

« (REUTERS).- L’Iran a cité l’ambassadeur suisse à Téhéran pour lui remettre des documents qui prouvent qu’un scientifique nucléaire iranien a été enlevé par les USA, selon l’agence de presse officielle IRNA. »

C’est le 9 juin que le plus de dépêches de presse sont tombées. C’est le jour où les USA ont franchi le Rubicon quand ils se sont engagés à adopter des mesures de force contre l’Iran si celui-ci ne permettait l’inspection de ses cargos en eaux internationales. Je le signalerai par ordre chronologique :

« (EFE).- Le président iranien, Mahmud Ahmadineyad, a dénoncé aujourd’hui que, alors que l’eau devient un facteur critique dans certaines parties du monde, le pays développés en dépensent plus qu’il ne faut. »

« (EFE).- Le Conseil de sécurité de l’ONU a voté aujourd’hui un nouveau régime de sanctions encore plus dur contre l’Iran pour son refus de stopper son programme nucléaire, ce que le président iranien Mahmud Ahmadineyad, a qualifié d’une manière sarcastique de “mouches ennuyeuses”.

« (EFE).- Le président brésilien, Luiz Inácio Lula da Silva, dont le pays a voté aujourd’hui contre les sanctions à l’Iran adoptées par le Conseil de sécurité de l’ONU, a affirme que le nouveau châtiment a été imposé par “ceux qui croient à la force”, et non au dialogue.

« (AFP).- Tout en respectant les “vues différentes” du Brésil et de la Turquie sur les nouvelles sanctions imposées à l’Iran, les USA estiment que ces deux pays devraient expliquer pourquoi ils ont voté contre, a déclaré ce mercredi le porte-parole du département d’État, Philip Crowley. »

« (EFE).- Peu avant l’adoption d’une nouvelle série de sanction contre l’Iran au Conseil de sécurité, l’Union européenne et les États-Unis ont condamné aujourd’hui durement à Vienne, à une réunion du Conseil des directeurs de l’AIEA, le manque de coopération de l’Iran au sujet de son programme nucléaire controversé. »

« (AFP).-  Les USA, la France et la Russie ont exprimé ce mercredi leurs réserves devant l’accord signé par l’Iran avec le Brésil et la Turquie sur l’échange d’uranium, quelques heures avant que le Conseil de sécurité des Nations Unies ne se réunisse pour voter une nouvelle  série de sanctions contre la République islamique. »

« (ANSA).- L’adoption de nouvelles sanctions contre l’Iran “ne réglera pas la question” du différend nucléaire, a averti aujourd’hui dans un éditorial un des journaux du gouvernement syrien. »

« (EFE).- Le secrétaire général de l’ONU, Ban Ki-moon, a pressé aujourd’hui l’Iran de remplir ses obligations internationales, après que le Conseil de sécurité lui a imposé une nouvelle série de sanctions pour la poursuite de son programme nucléaire. »

« (AFP).- L’Iran a affirmé ce mercredi que les nouvelles sanctions adoptées contre lui par le Conseil de sécurité “ne sont que des kleenex usés bons à jeter à la poubelle” et il a réitéré sa volonté de poursuivre, coûte que coûte, son programme nucléaire controversé. »

«  (AFP).-  La résolution du Conseil  de sécurité de l’ONU imposant de nouvelles sanctions à l’Iran pour son programme nucléaire est une “victoire à la Pyrrhus”, a dit ce mercredi le président brésilien Luiz Inácio Lula da Silva, dont le pays, membre non permanent, a voté contre. »

« (REUTERS).- Le Congrès étasunien adoptera ce mois-ci de nouvelles sanctions contre l’Iran, a prévu ce mercredi un législateur démocrate, qui a indiqué que les nouvelles mesures adoptées par le Conseil de sécurité de l’ONU seraient un pas essentiel et qui a réclamé des mesures encore plus fortes. »

Onze dépêches au total ont informé le monde de ce qu’il s’était passé au Conseil de sécurité des Nations Unies.

Le lendemain, 10 juin, neuf dépêches abordaient la question. J’en mentionnerai quelques-unes:

« (AFP).- L’Iran a menacé ce jeudi de réduire ses relations avec l’AIEA au lendemain du vote par l’ONU de nouvelles sanctions et après que la Russie, son allié traditionnel, a bloqué la vente de missiles. »

« (Notimex).- Le président du Parlement iranien, Ali Larijani, a affirmé aujourd’hui que les USA jouaient malheureusement “un jeu innocent” au sujet du programme nucléaire controversé de Téhéran, sou les pressions de ce qu’il a qualifié de “lobby sioniste”. »

(EFE).- Le gouvernement vénézuélien a dit “rejeter catégoriquement” la résolution de Conseil de sécurité contenant de nouvelles sanctions politiques et économiques contre l’Iran, un jour après que le président Hugo Chávez a exigé que l’on “respecte” la nation perse. »

« (EFE).- La Russie a déclaré aujourd’hui que les nouvelles sanctions internationales contre l’Iran adoptées la veille par le Conseil de sécurité ne l’empêchent pas de remplir son contrat de vente à Téhéran de batteries de systèmes antiaériens dotées de missiles S-300. »

« (ANSA).- Les USA juge « décevant » le vote contre du Brésil et de la Turquie, mercredi, au Conseil de sécurité de l’ONU sur les nouvelles sanctions internationales contre l’Iran ; a dit le porte-parole de la Maison-Blanche, Robert Gibbs. »

Ci-dessous, des dépêches isolées sur ce même thème, mais sans le moindre changement de nuances. Comme deux train roulant à la rencontre l’un de l’autre sur la même voie et à toute allure   

« (AFP).- Le président iranien, Mahmud Ahmadinejad, s’est livré ce vendredi à une diatribe contre les USA et Israël, quarante-huit heures après les sanctions du Conseil de sécurité contre son pays qui apparaît toujours plus isolé dans l’arène internationale. »

« (REUTERS).-  L’Iran serait en mesure de mettre au point des armes atomiques d’ici un à trois ans, a dit vendredi Robert Gates, le secrétaire étasunien à la Défense, qui a ajouté qu’il y avait encore du temps pour exercer des pressions sur Téhéran. »

« (EFE).- L’Iran réduira sa coopération avec l’AIEA aux limites qu’impose le Traité de non-prolifération nucléaire et continuera d’enrichir de l’uranium, a affirmé Alí Asghar Soltanieh, l’ambassadeur iranien devant cet organisme. »

« (EFE).- Le directeur de l’Organisation de l’énergie atomique iranienne, Ali Akbar Salehi, a mis en garde l’Occident contre le risque d’entrer dans une impasse et l’a invité à accepter la formule de l’échange de combustible nucléaire avec l’Iran. »

« (ANSA).- L’Arabie saoudite a ouvert son espace aérien à Israël pour une attaque éventuelle contre des usines nucléaires iraniennes, après les nouvelles sanctions adoptées par le Conseil de sécurité, selon ce que vient de révéler le journal britannique Times,  qui cite de sources de la Défense dans le Golfe persique ayant réclamé l’anonymat. Selon ces sources, Ryad a concédé à Israël un étroit couloir aérien au nord du pays pour raccourcir la distance entre l’État juif et la République islamique. »       

« (EFE).- Des agents secrets iraniens ont arrêté la semaine dernière à différents endroit du pays treize prétendus membres d’un groupe terroriste contre-révolutionnaire qui était prêt, semble-t-il, à commettre des attentats, a informé aujourd’hui le Bureau des relations publiques du ministère du Renseignement. »

15 juin.

« (AFP).-  Le ministre brésilien des Affaires étrangères, Celso Amorim, a considéré mardi comme “une bonne nouvelle” que le président iranien, Mahmud Ahmadinejad, ait déclaré encore en vigueur, malgré les nouvelles sanctions du Conseil de sécurité, l’accord d’échange d’uranium que son pays a signé avec le sien et avec la Turquie. »

« (AFP).-  Le ministre brésilien des Affaires étrangères, Celso Amorim, a affirmé mardi qu’il était temps d’écouter les pays émergents dans des “questions graves” comme celle du programme atomique iranien, après que les puissances eurent ignoré une initiative parrainée par la Turquie et son pays pour désamorcer les tensions. “Il est temps qu’on écoute la voix des pays émergents ? la Turquie et le Brésil, ainsi que d’autres comme l’Inde, l’Afrique du Sud, l’Égypte et l’Indonésie, dans les questions graves de la paix et de la guerre”, a écrit le ministre dans le journal français Le Figaro. »

16 juin.

« (EFE).- Le président iranien, Mahmud Ahmadineyad, a averti qu’à partir d’aujourd’hui c’est son pays qui posera les conditions d’un dialogue éventuel sur le différend nucléaire. »

« (ANSA).- L’Iran a annoncé aujourd’hui qu’il construira un nouveau réacteur nucléaire à des fins scientifiques et a averti qu’il ne reprendra les négociations sur le différend causés par ses plans atomiques qu’après avoir imposé des punitions aux puissances qui ont approuvé des sanctions au Conseil de sécurité de l’ONU. »

«(EFE).- Le Sommet de l’Union européenne appuiera demain des sanctions contre l’Iran qui vont même au-delà de celles qu’a imposées le Conseil de sécurité des Nations Unies, dont des mesures concernant le pétrole et le gaz. »

« (EFE).- La Garde révolutionnaire, corps d’élite des forces de sécurité iraniennes, a commencé à se déployer le long de la frontière avec l’Iraq “compte tenu de la présence dans la zone des USA et d’Israël”, a déclaré aujourd’hui un de ses commandants. Le général de brigade Mehdi Moini, qui commande ce corps dans la province  nord-ouest iranienne d’Azerbaïdjan Ouest, a accusé ces pays et d’autres de vouloir provoquer un conflit ethnique dans la région, selon la télévision publique en anglais Press TV. “La présence de forces étasuniennes et israélienne le long de la frontière explique nos mouvements militaires dans la province”, a-t-il expliqué. »

17 juin.

« (AFP).-  Les dirigeants de l’Union européenne ont décidé ce jeudi d’imposer des sanctions encore plus sévères que celles de l’ONU à l’Iran pour son programme nucléaire, qui visent le secteur national clef du gaz et du pétrole, ce qui rendit la Russie furieuse. »

« (DPA).- La Russie a critiqué aujourd’hui durement le renforcement des sanctions contre l’Iran adopté par les USA et l’UE. “Nous sommes profondément déçus que ni les USA ni l’UE aient suivi notre demande de non-acceptation de certaines mesures”.”

« (AFP).- L’Iran est capable de lancer une attaque contre l’Europe en tirant “des dizaines, voire de centaines de missiles”, si bien que les USA ont révisé leur système de défense antimissile, a affirmé ce jeudi le secrétaire étasunien à la Défense, Robert Gates. »

18 juin.

« (REUTERS).- L’Iran a qualifié ce vendredi les sanctions des Nations Unies contre son programme nucléaire d’ “illégales” et a accusé les USA, le principal défenseur de ces mesures, d’avoir diffusé les armes atomiques dans le monde entier. »

20 juin.

“(EFE).- Le secrétaire étasunien à la Défense, Robert Gates, a dit aujourd’hui que les nouvelles sanctions contre l’Iran avaient “une possibilité raisonnable” de fonctionner et d’obliger le gouvernement de Téhéran de mettre fin à son programme nucléaire. »

« (AP).- Un envoyé spécial des USA a averti dimanche le gouvernement pakistanais de d’abstenir de concrétiser un accord sur un gazoduc signé récemment avec l’Iran, car cela pourrait déclencher de nouvelles sanctions que le Congrès est en train d’envisager. »

À suivre demain.


Fidel Castro Ruz
Le 27 août 2010
18 h 12

Deja un comentario

Tu dirección de correo electrónico no será publicada. Los campos necesarios están marcados *

*