Fidel réflexions »

Un triomphe du Tiers-Monde

De grandes puissances économiques, dont deux des plus industrialisées de la planète : les Etats-Unis et le Japon, rivalisaient pour obtenir l’organisation des Jeux olympiques de 2016. C’est pourtant Rio de Janeiro, une ville du Brésil, qui a triomphé.

Qu’on ne dise pas maintenant que les nations riches se sont montrées généreuses envers le Brésil, un pays du Tiers-monde.

Le triomphe de cette ville brésilienne prouve l’influence croissante des pays qui se battent pour leur développement. L’élection de Rio de Janeiro sera assurément accueillie avec plaisir par les peuples latino-américains, africains et asiatiques au milieu de la crise économique et de l’incertitude que font régner les changements climatiques.

Bien que des sports populaires comme le base-ball aient été éliminés des Jeux pour faire place à des divertissements de bourgeois et de riches, les peuples du Tiers-monde font leur l’allégresse des Brésiliens et soutiendront Rio de Janeiro comme organisatrice des Jeux olympiques de 2016.

C’est un devoir maintenant de se présenter à Copenhague en faisant preuve de la même unité, et de lutter pour éviter que les changements climatiques et les guerres de conquête ne l’emportent sur la volonté de paix, de développement et de survie de tous les peuples du monde.

Fidel Castro Ruz
Le 2 octobre 2009
14 h 55

Deja un comentario

Tu dirección de correo electrónico no será publicada. Los campos necesarios están marcados *

*