Fidel réflexions »

LA STRATEGIE DE MACHIAVEL

Raúl a bien fait de garder un digne silence sur les déclarations publiées le lundi 21  juillet dernier par Izvestia, concernant l’installation éventuelle des bases pour les bombardiers stratégiques russes chez nous.  La nouvelle  était fondée sur les hypothèses russes, par l’obstination yankee de monter des radars et des plateformes de lancement du bouclier nucléaire dans les proximités des frontières de cette grande puissance.

Hier, 22 juillet, le général Norton Schwarts,  désigné pour devenir le nouveau  chef de l’État majeur des Forces aériennes américaines, a déclaré au Sénat que  si la Russie faisait cela, elle sera en train de dépasser la ligne rouge ; ce qui serait inadmissible  pour la sécurité des États-Unis.

Si tu dis oui, je te tue.  Si tu dis non, c’est la même chose, je te tue de toute façon.  C’est la stratégie de Machiavel que l’empire applique à Cuba.  On n’a pas à donner des explications, à demander des excuses ou encore moins du pardon.

Dans ces temps de génocide, ce dont on a besoin c’est des nerfs d’acier et Cuba en a !  L’empire le sait.  Le prochain samedi 26 juillet nous commémorerons 55 ans de lutte sans répit.  Il n’y a pas de meilleur hommage à ceux qui sont morts en combat, à ceux qui sont morts après sans abandonner jamais leurs principes et à ceux qui sont toujours en combat.  Ils sont des symboles de toute une génération de lutte. Le peuple se souvient d’eux avec juste joie.  

Fidel Castro Ruz

Le 23 juillet 2008

12 h 17

Deja un comentario

Tu dirección de correo electrónico no será publicada. Los campos necesarios están marcados *

*