Fidel réflexions »

TOUJOURS PLUS HAUT

Les élèves du secondaire se sont réunis à leur Onzième Congrès. Les écoutant, j’ai ressenti une saine fierté et une envie explicable : quel privilège à leur âge fécond ! Si les études supérieures sont aujourd’hui massives, tout aussi massive est une activité plus importante : la bataille d’idées avant l’entrée à l’université.

La nature, semble-t-il, a déterminé l’évolution des êtres humains pour qu’ils soient capables, dès leur plus jeune âge, de faire prédominer la conscience sur les instincts. Chers compañeros de la Fédération des élèves du secondaire, ce sera votre bataille.

Aujourd’hui, l’Empire décadent et insoutenable fait l’impossible pour nous priver du droit de connaître et de penser. Pensez un peu aux efforts mesquins que le meneur de cet Empire déploie pour empêcher notre peuple d’accéder à l’Internet, ce que Rosa Miriam, jeune et profonde journaliste, dénonce dans un commentaire en rapport avec un article critique du New York Times  sur ce point, ajoutant des données que ce journal ignore : « …l’Office of Foreign Assets Control [Bureau de contrôle des avoirs étrangers, rattaché au département du Trésor] informe que 557 sociétés “maudites” du monde entier et 3 719 domaines .com ont été bloqués sur le réseau sans la moindre notification préalable à leurs propriétaires… Les Etats-Unis ont bloqué presque trois fois plus de sites que l’île n’en a enregistrés sous le domaine .cu. [...]  C’est là une nouvelle preuve que les Etats-Unis contrôlent non seulement l’accès de leurs citoyens au cyberespace, mais celui de tous les usagers à l’Internet mondial. »

Elle se réfère à la politique suivie par Bush sous sa présidence. Bien que l’article ait été publié par Juventud Rebelde, il valait la peine de réitérer ces données.

Quelle réponse de la part des collégiens et lycéens quand ils prennent la parole ! Existe-t-il quelque chose d’approchant dans la société de surconsommation étasunienne ? De là, hélas, nous parviennent des nouvelles douloureuses d’adolescents et de jeunes écoliers au contact d’armes à feu meurtrières, vendues librement dans une société tournant à partir de l’argent et le marché. L’administration étasunienne s’appuie sur la National Rifle Association et sur la peur de la culture, mais elle ne pourra empêcher celle de Cuba.

En avant, jeunes élèves cubains ! Luttons contre l’égoïsme, la vanité et l’ambition de gloire stérile, ces vipères qui dévorent les âmes humaines ; haussons les idées et la conscience toujours plus haut aux côtés de nos glorieux prédécesseurs.

Fidel Castro Ruz

Le 9 mars 2008

18 h 19

1 Comentario

Hacer un comentario
  1. Hayley / www.facebook.com/profile.php?id=100003405428804

    dit :le jour où Montebourg arvire au pouvoir et accroit sa lutte contre les paradis fiscaux,il aura sur les bras les 26000 frontaliers français du Luxembourg et les 15000 de la région du Genevois, à qui il faudra payer des indemnités chomages.

    Responder     

Deja un comentario

Tu dirección de correo electrónico no será publicada. Los campos necesarios están marcados *

*