Fidel réflexions »

Le tyran visite Tirana

Ça y est, Bush a conclu cette curieuse visite à la capitale albanaise. Il s’est prononcé résolument pour l’indépendance du Kosovo, sans le moindre respect pour les intérêts de la Serbie, de la Russie et de plusieurs pays européens sensibles au sort de la province qui fut le théâtre de la dernière guerre de l’OTAN. Il a balancé à la Serbie qu’elle recevrait une aide économique si elle soutenait l’indépendance du Kosovo, berceau de sa culture. A prendre ou à laisser !

Bush a soif d’affection. Il a profité à son aise de l’accueil sans protestations de la Bulgarie. Il a parlé aux soldats de ce pays qui ont participé aux guerres contre l’Iraq et l’Afghanistan. Il a tenté de les engager encore plus à verser du sang généreux dans ces guerres pacifiques.

Les dirigeants bulgares s’étant plaints que leur pays n’était pas couvert par le parapluie protecteur contre des attaques nucléaires, il a déclaré aussitôt : vous aurez les moyens requis pour vous défendre des missiles à moyenne portée.

De deux à cinq mille soldats de Bush se relèveront constamment sur les trois bases militaires implantées en Bulgarie par l’empire. Comme si nous vivions dans le plus heureux des mondes !

Fidel Castro Ruz
11 juin 2007
18 h
 

Deja un comentario

Tu dirección de correo electrónico no será publicada. Los campos necesarios están marcados *

*