Fidel réflexions »

LA RÉUNION DU G-8

Pour les béotiens ? moi le tout premier ? l’expression G-8 désigne le groupe des pays les plus développés, dont la Russie. Sa réunion, qui débute dans six jours, a suscité une grande attente à cause de la profonde crise politique et économique qui menace le monde.

Laissons donc parler les dépêches.

Selon l’agence de presse allemande (DPA), Wolfgang Tiefensee, ministre allemand du Transport et de l’Urbanisme, a déclaré :

« Les pays de l’Union européenne sont tombés d’accord sur une stratégie commune ».

Les ministres européens de l’urbanisme réunis à Leipzig pour une rencontre informelle sur le thème « Développement urbain et cohésion territoriale » utiliseront une stratégie commune pour protéger l’environnement et freiner les changements climatiques.

Par exemple, a averti Tiefensee, les températures estivales pourraient s’élever de jusqu’à six degrés en Europe du Sud, tandis que les côtes risquent d’être exposées à de fortes tempêtes hivernales.

La sécheresse qui menace l’Espagne et la pénurie d’eau en Pologne sont deux autres exemples des défis que devra relever l’Union européenne, a ajouté le ministre allemand à la fin de la rencontre.

L’AFP informe pour sa part :

Sigmar Gabriel, ministre allemand de l’Environnement, a jugé « très difficile » que le prochain Sommet du G-8 soit couronné de succès sur le problème du réchauffement climatique, à cause de l’opposition des Etats-Unis.

L’Allemagne accueillera à Heiligendamm, du 6 au 8 juin, le Sommet des huit pays les plus industrialisés de la planète.

Quoique bien des gens aux Etats-Unis souhaitent une politique différente en ce qui concerne le réchauffement climatique, « le gouvernement de Washington empêche malheureusement » de matérialiser cette aspiration, selon le ministre social-démocrate allemand.

La chancelière allemande Angela Merkel adressera un « message fort » quant à la nécessité d’agir d’urgence sur ce point, mais l’administration étasunienne multiplie ses signes d’opposition.

L’agence anglaise Reuters communique :

Les Etats-Unis ont rejeté la proposition allemande apparaissant dans l’avant-projet de communiqué pour que le Groupe des Huit décide de plus sévères restrictions aux émissions de carbone provoquant le réchauffement mondial.

Les Etats-Unis ont toujours des réserves sérieuses et fondamentales à opposer à ce projet de déclaration auquel Reuters a eu accès.

« Le traitement des changements climatiques est absolument contraire à notre position et fait s’allumer de nombreux “clignotants rouges” en des termes avec lesquels, tout simplement, nous ne pouvons pas être d’accord », ont signalé les négociateurs étasuniens.

« Ce document a beau s’intituler FINAL, nous n’avons jamais été d’accord avec aucune des approches climatiques qu’il présente », ont-il ajouté.

L’Allemagne souhaite un accord pour freiner l’élévation des températures, réduire de moitié d’ici à 2050 les émissions mondiales par rapport aux niveaux de 1990 et accroître l’efficacité énergétique de 20 p. 100 d’ici à 2020.

Washington rejette tous ces objectifs.

Blair déclare qu’il se fait fort de persuader son ami George ; n’empêche qu’il vient d’ajouter un autre sous-marin aux trois déjà en chantier en Grande-Bretagne, si bien que les dépenses en armes de pointe augmenteront de 2,5 milliards. Seul quelqu’un équipé de l’un des tout nouveaux logiciels de Bill Gates serait sans doute capable de calculer les ressources dont les dépenses militaires privent l’humanité en matière d’éducation, de santé et de culture.

George doit dire ce qu’il pense vraiment au Sommet du G-8, y compris sur les dangers qui menacent la paix et l’alimentation des êtres humains. Il faut que quelqu’un le lui demande. Qu’il ne se défile pas, conseillé par son ami Blair.

Fidel Castro Ruz
29 mai 2007
18 h 45

Deja un comentario

Tu dirección de correo electrónico no será publicada. Los campos necesarios están marcados *

*