Actualité »

Un tourisme responsable et respectueux des valeurs locales

Turismo SaguaTerritoire aux paysages et attractions splendides, Villa Clara combine lacs, montagnes, villes coloniales, centres urbains en plein essor, plages superbes et une histoire dont le trésor le plus précieux est son statut de siège du Complexe sculptural où reposent les restes du commandant Ernesto Che Guevara et de ses compagnons de la guérilla bolivienne.

En plus de ces attributs, la province a le privilège de compter une ville comme San Juan de los Remedios, la huitième fondée par les Espagnols à Cuba, la station balnéaire d’eaux minérales médicinales et thermales d’Elguea, ainsi que le lac Hanabanilla, le plus grand lac de montagne du pays.

Aux beautés et aux bontés de l’industrie des loisirs dans les cayos du nord de Caibarién s’ajoute une zone bénie par la nature avec de belles plages et d’autres attributs, dans un site mis en valeur par la Révolution grâce à l’esprit visionnaire de Fidel, qui durant les journées les plus difficiles de la période spéciale rêvait de transformer cet endroit, pour lequel il conçut la construction d’une route marine permettant l’accès aux cayos, pour leur mise en exploitation en tant que destination touristique.

Et c’est précisément dans cette région, à Cayo Las Brujas, que se trouve le Sercotel Experience Cayo Santa Maria, une installation localisée dans une zone proche de l’une des meilleures plages de l’archipel de Jardines del Rey, qui a ouvert ses portes en mars dernier et a accueilli l’inauguration de la Foire internationale du tourisme FITCuba 2018, un événement qui s’est déroulé du 2 au 6 mai, dédié à cette occasion à la modalité soleil et plage, et avec le Royaume-Uni comme pays à l’honneur.

Parmi les attraits de ce complexe touristique de 600 chambres, il y a le fait qu’il s’agit d’un centre de villégiature tout compris qui propose au visiteur, en plus des eaux cristallines et du sable fin de ses plages, des dîners et cocktails dans ses bars et ses restaurants, dans une ambiance familiale et décontractée.

De même, ce complexe dispose de 14 bungalows de 48 chambres chacun, où les visiteurs sont assurés de séjourner dans un environnement caribéen, avec deux piscines d’eau naturelle, salle Internet, court de tennis, zone wifi, gymnase, point nautique pour les sports aquatiques, théâtre d’animation, salon de beauté, service médical, parking et location de voitures et de motos, entre autres avantages.

Géré par la société espagnole Sercotel, l’hôtel récemment inauguré est situé à proximité des îlots Santa Maria et Ensenacho, où d’autres hôtels également réputés proposent leurs services, tous situés non loin d’un des plus grands delphinariums d’Amérique latine et de la Marina, ce qui en fait un site privilégié.

Pour accéder à l’endroit, le moyen idéal est de suivre une route construite en pierres sur les eaux, d’une cinquantaine de kilomètres et dotée d’un nombre égal de ponts, qui pour sa qualité a reçu le Prix Puente Alcantara du meilleur ouvrage de génie ibéro-américain, ce qui représente une attraction supplémentaire pour les touristes.

PLUS QUE SOLEIL ET PLAGE

À l’occasion de FITCuba 2018, les autorités de la province, en collaboration avec le ministère du Tourisme, ont entrepris la mise en œuvre d’un vaste programme d’investissements comprenant de nouveaux travaux et la rénovation de plusieurs installations, non seulement dans les cayos du nord, qui ont accueilli le gros de la Foire, mais aussi dans des villes telles que Santa Clara, Remedios, Caibarién, Camajuani et Sagua la Grande.

Selon les explications fournies par Regla Dayamy Armenteros Mesa, déléguée du ministère du Tourisme dans la province, l’effort comporte la construction de plusieurs hôtels, la réhabilitation de bâtiments patrimoniaux et l’amélioration du réseau extra-hôtelier de la province, notamment dans le circuit Santa Clara-Caibarién, qui s’étend également à Sagua la Grande, une ville qui a été présentée comme destination touristique durant la foire.

À Santa Clara, il est prévu d’achever les travaux de l’hôtel Floreale, et ensuite du Florida, et l’hôtel Central a été récemment rénové. À Remedios, les hôtels Bauza et La Leyenda ; et à Sagua la Grande, l’hôtel Sagua et le Palacio Arenas, tous exploités sous le label de luxe Encanto et de catégorie quatre étoiles, ce qui non seulement augmentera la capacité d’hébergement dans cette province territoire, mais contribuera à la promotion d’une modalité de plus en plus populaire dans le monde du tourisme culturel et/ou patrimonial, qui connaît une forte demande sur le marché européen, a expliqué la déléguée du tourisme.

En outre, dans le cadre du programme, la société Palmares intervient dans l’exécution de plusieurs travaux dans ces territoires, parmi lesquels la rénovation de la cafétéria Europa, le Bar Club Boulevard et la taverne Don Antonio, tous dans le chef-lieu de province, et la ville aura également sa Bodeguita del Medio, selon Alberto Lopez Diaz, président du gouvernement à Villa Clara.

Dans cette ville, le Parc de loisirs Arco Iris est également en cours de revitalisation dans le cadre d’un projet qui comporte la réhabilitation des installations sanitaires, l’installation de nouveaux jeux électroniques et traditionnels, des simulateurs, des barbecues et des offres gastronomiques dans des zones ombragées, dans le but de faire de cette région l’une des principales options pour les familles, a ajouté le responsable.

Parmi d’autres communes bénéficiaires, on retrouve Camajuani, où la cafétéria Cinéma et le snack-bar La Minerva sont en cours de rénovation, une zone appelée à constituer une étape attrayante sur la route menant aux îlots du nord, tandis qu’à Caibarién, le Grill Bahía et la pizzeria Villa Nuova reprendront leurs services, de même que la taverne La Ruina et le centre Villa Blanca, conçu comme la plus prometteuse de toutes les installations de la chaîne Palmares dans la municipalité, qui comprend un bar, un snack-bar, une confiserie, un glacier, une salle de fêtes et un espace de loisirs pour les enfants.

Un autre résultat important du programme est l’expansion de la capacité d’accueil des hôtels La Granjita et Los Caneyes, deux installations de Santa Clara où de nouveaux bungalows été mis à la disposition des visiteurs, a annoncé Omar Milian Torres, directeur du groupe hôtelier Cubanacan, qui a souligné les avantages du complexe touristique Restaurant Bar Santa Clara, situé dans les zones proches du Complexe sculptural Ernesto Che Guevara, et qui sera doté d’un bar, d’une boutique, d’un marché, d’une pharmacie internationale, d’un restaurant et d’un centre d’information touristique.

Tous ces ouvrages sont concentrés dans un secteur dont les bénéfices ont une finalité sociale.

SAGUA LA GRANDE, NOUVELLE DESTINATION TOURISTIQUE

Dans le cadre de la Foire Internationale du Tourisme, le 4 mai, une nouvelle destination touristique a été lancée : Sagua la Grande, une ville aux valeurs patrimoniales et culturelles extraordinaires, qui est actuellement engagée dans un ambitieux programme de réhabilitation de ses principales institutions.

Parmi les efforts déployés pour accroître l’attractivité touristique de la ville, mentionnons la réparation générale de l’hôtel Sagua, de quatre étages, dont trois sont entièrement consacrés aux chambres et un aux services ; la réhabilitation du Palacio Arenas, considéré comme l’une des sept merveilles de l’architecture de cette localité, et la reprise des travaux sur le pont El Triunfo, qui enjambe la rivière qui traverse la ville et est considéré comme l’un de ses symboles.

Des travaux sont également en cours pour la livraison d’une partie du boulevard, du glacier Coppelia, des discothèques, des pizzerias, du cinéma Sagua et du théâtre Alcazar, ainsi que pour la redynamisation du Parc Central avec la rénovation de l’éclairage, des bancs, des trottoirs et des espaces verts, ainsi que de la cafétéria Gran Rey et l’inauguration du bar La Jungla.

D’autres ouvrages sont prévus à Sagua la Grande en vue de transformer cette ville en une destination touristique à part entière : un projet est en cours pour la création d’une marina à Isabela de Sagua, qui facilitera l’arrivée des visiteurs et le lancement d’excursions à Cayo Esquivel et à la plage Mulata, en profitant des avantages que la nature a offerts à ces parages paradisiaques du nord de Villa Clara, a expliqué Regla Dayamy Armenteros.

Par ailleurs, des travaux sont menés à la maison du café Cubita et à celle du tabac, ainsi qu’à l’ancien Casino espagnol, et dans d’autres installations appelées à favoriser le développement touristique de cette ville, qui a été déclarée Monument national en 2011.

(Granma)

Deja un comentario

Tu dirección de correo electrónico no será publicada. Los campos necesarios están marcados *

*