Actualité »

Raul a félicité la délégation cubaine qui a participé au 8e Sommet des Amériques

Raul recibe LimaAux côtés de Raul, Esteban Lazo Hernandez, président de l’Assemblée nationale du Pouvoir populaire ; Miguel Diaz-Canel Bermudez, Premier vice-président du Conseil d’État et du Conseil des ministres ; José Ramon Machado Ventura, deuxième secrétaire du Comité central du Parti et Marcelino Medina Gonzalez, Premier vice-ministre des Relations extérieures, ont partagé ce moment chaleureux

Avec des félicitations et des poignées de mains énergiques, le président cubain Raul Castro Ruz a accueilli la délégation de cubaine qui a participé au 8e Sommet des Amériques et ses forums parallèles, et il a salué la position ferme maintenue dans la défense des principes qui sont à la base des actions de notre Révolution.

Le général d’armée s’est présenté au pied de l’escalier de l’avion, à l’Aéroport international José Marti de La Havane, pour saluer chacun des membres de notre délégation, des diplomates, des jeunes, des députés et des représentants de la société civile et des médias qui, brandissant des drapeaux cubains, sont rentrés lundi après-midi au pays en provenance de Lima, au Pérou.

Aux côtés de Raul, Esteban Lazo Hernandez, président de l’Assemblée nationale du Pouvoir populaire ; Miguel Diaz-Canel Bermudez, Premier vice-président du Conseil d’État et du Conseil des ministres ; José Ramon Machado Ventura, deuxième secrétaire du Comité central du Parti communiste cubain ; et Marcelino Medina Gonzalez, Premier vice-ministre des Relations extérieures, ont partagé ce moment chaleureux.

Dans des déclarations à la presse, le diplomate cubain Juan Antonio Fernandez Palacios, qui a vigoureusement dénoncé la présence de mercenaires au Forum de la société civile, a souligné que « ce sommet s’est déroulé dans des conditions complexes, différentes en raison du contexte politique dissemblable par rapport à celui qui s’était tenu au Panama.

Le général d’armée Raul Castro s’est présenté au pied de l’escalier de l’avion pour saluer chacun des membres de notre délégation. Photo: Estudio Revolución
« Ce fut un sommet marqué par l’offensive néolibérale, avec l’emprisonnement de Lula et des gouvernements progressistes en butte aux attaques de la droite.

« C’est la deuxième fois que nous participons à ces sommets, nous l’avons mérité de plein droit et nous continuerons d’être là où nous devons être pour faire entendre notre vérité et comme porte-parole de la voix des sans-voix », a-t-il signalé.

Concernant sa phrase énergique « Ne cherchez pas Cuba ! », il a affirmé qu’ « elle est née dans nos quartiers, du fait du respect que nous avons gagné chaque jour en soixante ans de résistance ; nous sommes un peuple petit mais digne, un peuple digne des Maceo, de José Marti, de nos héros, de Fidel et de Raul ».

Quant à la jeune Mirthia Brossard Oris, vice-présidente de la Fédération des étudiants universitaires, elle s’est déclaré très émue de voir le général d’armée à l’aéroport, « parce que précisément tout ce que nous avons fait et dit au Sommet, tout l’esprit révolutionnaire avec lequel nous sommes partis de Cuba pour représenter notre société civile dans cet espace, était fondamentalement dédié à Fidel et à notre général d’armée Raul Castro Ruz ».

« Le fait que ce soit lui qui nous ait reçus signifie que la mission a été accomplie », a-t-elle conclu.

(Granma)

Deja un comentario

Tu dirección de correo electrónico no será publicada. Los campos necesarios están marcados *

*