Actualité »

Une contribution à la lutte contre la corruption depuis la foi

Iglesias-joel-ortega-dopicoLe révérend Joel Ortega, président du Conseil des Églises de Cuba, a assuré que la lutte contre la corruption, thème central du Sommet des Amériques de Lima, est aussi une question intéressant les croyants.

Dans des déclarations à Radio Havane Cuba, le révérend Joel Ortega a souligné :

«Nous avons été au sommet inter-religions. Il faut remarque que c’est la première fois qu’un sommet des Amériques ouvre un espace parallèle comme celui-ci. Cela démontre combien il est nécessaire que les religions et la spiritualité de nos peuples élèvent aussi leur voix contre la corruption.

Les participants ont cité entre autres le Pape François qui a dit que la corruption est évitable et que nous devons tous lutter contre elle. On a également cité Karl Barth, théologien de la catégorie, Gustavo Gutierrez, théologien de la libération. Cet espace a rassemblé des chrétiens, des juifs, des personnes de diverses religions.

Une bougie a été allumée. Nous demandons qu’elle soit placée sur la table des présidents pour qu’elle éclaire tous ceux qui ont foi dans le fait qu’un monde meilleur est possible, qu’il est possible de transformer la réalité de nos sociétés.

Hier à la réunion des leaders religieux nous avons débattu de l’importance de cette question sous une approche tenant compte des objectifs de l’agenda 2030.

Parce que, on ne doit pas lutter pour éliminer la pauvreté s’il n’y a pas une lutte contre la corruption, s’il n’y a pas une lutte contre des paradigmes établis aujourd’hui dans le monde.

Il faut un changement, un changement pour cesser d’être des sociétés de consommation et devenir des sociétés solidaires.»

(RHC)

Deja un comentario

Tu dirección de correo electrónico no será publicada. Los campos necesarios están marcados *

*