Actualité »

Le premier Centre de recherches scientifiques du sport cubain

centro ciencia deportesL’application des connaissances scientifiques au service du développement du sport constitue un facteur essentiel pour améliorer le prestige international d’un secteur d’une importance capitale dans notre pays.

C’est sur la base de cette prémisse qu’a eu lieu, le mercredi 21 septembre, l’inauguration du Centre de recherches scientifiques du sport cubain (CIDC), une institution qui vise à mettre l’expertise scientifique au service de la génération de connaissances appliquées au sport.

La cérémonie d’ouverture a été présidée par Miguel Diaz-Canel, membre du Bureau politique du Comité central du Parti et Premier vice-président du Conseil d’État et du Conseil des ministres, et José Ramon Fernandez, responsable du Comité olympique cubain.

Situé à proximité de l’Université des Sciences de la culture physique et du sport Manuel Fajardo, cette institution a été qualifiée par son directeur, le Dr ès sciences René Romero, comme une « immense œuvre scientifique du sport cubain ».

Selon le directeur, le Centre accueillera au début de 14 chercheurs qui porteront leurs travaux sur quatre domaines essentiels pour la connaissance scientifique du sportif : la technologie; la morphologie fonctionnelle ; la mécanique et le développement technique, regroupés dans un bureau de méthodologie composé de masters et de docteurs en sciences. « Nous travaillerons sur la base de diagnostics très ponctuels dans les différents champs du sport cubain: sport de haut niveau ; sport pour tous, sport communautaire et développement du capital humain », a-t-il précisé.

Le centre – quatrième de son genre créé en Amérique latine – mettra également l’accent sur le développement de lignes de production spécialisées dans les domaines des nouvelles technologies, comme les programmes automatisés et la fabrication de matériel pour compléter l’entraînement sportif.

La mission de ce Centre de recherche est de devenir une référence dans la gestion des connaissances au niveau national et international pour ce qui concerne les besoins technologiques du sport. « C’est la concrétisation du rêve de tous ceux qui ont passé par les différentes étapes du processus de formation et d’éducation sportive », a conclu Romero.

Olga Lidia Tapia Iglesias, membre du Secrétariat du Comité central du Parti ; Antonio Becali, président de l’Institut national des sports, de l’éducation physique et des loisirs (Inder), ainsi que d’autres dirigeants d’organisations de masse, des sportifs et des gloires du sport étaient présents à l’inauguration.

(Granma)

Deja un comentario

Tu dirección de correo electrónico no será publicada. Los campos necesarios están marcados *

*