Actualité »

Brésil : remerciements pour la solidarité de Cuba

dilma-decretoLa Centrale des travailleurs du Brésil (CTB) a exprimé sa gratitude au gouvernement révolutionnaire de la République de Cuba pour sa condamnation énergique du coup d’État parlementaire et judiciaire perpétré contre la présidente légitime de ce pays, Dilma Rousseff.

Le message de la CTB intervient à la suite de la déclaration de condamnation parue dans Granma, qui a eu une grande répercussion parmi les travailleurs et les mouvements progressistes et sociaux brésiliens et latino-américains.

Le document adressé à la Centrale des travailleurs de Cuba (CTC) souligne les arguments clairs et incontestables avec lesquels Cuba défend devant le monde les gouvernements de Luiz Inacio Lula da Silva et Dilma Rousseff, en dévoilant les vrais objectifs des putschistes soutenus par l’impérialisme.

Le Front populaire du Brésil a lancé un appel aux forces progressistes de ce pays et du monde à s’unir et à se mobiliser dans la bataille face à la coalition antidémocratique responsable de la chute de la présidente Dilma Rousseff.

Par ailleurs, dans une déclaration parvenue à La Havane, la Centrale des travailleurs du Panama s’est prononcée contre le coup d’État perpétré par « un groupe de parlementaires brésiliens corrompus ».

À Cuba également, la Rencontre syndicale Notre Amérique (ESNA) a dénoncé le caractère antidémocratique des institutions bourgeoises du Brésil, et elle a lancé un appel pour la tenue, le 4 novembre prochain, d’une Journée continentale pour la démocratie et contre le néolibéralisme,

La Centrale des travailleurs de Cuba a réitéré son soutien à la CTB et au mouvement syndical de gauche et au Parti des travailleurs de ce pays, qui résistent aux fossoyeurs de la démocratie prêts à privatiser et à brader les ressources naturelles du peuple au profit des transnationales.

Deja un comentario

Tu dirección de correo electrónico no será publicada. Los campos necesarios están marcados *

*