Actualité »

Un témoignage de maturité de la jeunesse

estudiantyes feuUn dialogue émaillé de réflexions, de questions et de propositions à propos des documents du 7e Congrès du Parti : Conceptualisation du modèle économique et social cubain, ainsi que du Plan du développement économique et social à l’horizon 2030, a marqué la seconde et dernière session du Conseil national de la Fédération des étudiants universitaires (FEU), à laquelle participait Miguel Diaz-Canel Bermudez, membre du Bureau politique et Premier vice-président des Conseils d’État et du Conseil des ministres.

L’analyse des textes a inclus des corrections de forme, de style, de syntaxe, mais également des modifications propres au contenu : concepts à inclure, terminologies à clarifier, idées à préciser pour une meilleure compréhension qui permettra une mise en œuvre efficace des changements contenus dans ces documents.

Ainsi par exemple, les dirigeants étudiants ont proposé l’inclusion, dans le glossaire, de certaines définitions telles que : « moyens de base de production », « propriété », « droits de propriété », ainsi que la délimitation des activités spécifiques qui ne seront plus sous la responsabilité de l’État, lorsqu’il est écrit que ce dernier « se dégage de l’administration directe de certaines activités pour se concentrer sur ses fonctions principales » (chapitre 1, article 131).

Les échanges ont également porté sur la façon de faire face aux distorsions éventuelles que la reconnaissance de la propriété privée pourrait involontairement introduire dans le modèle cubain ; et comment articuler cette propriété privée complémentaire à celle de l’État afin qu’elle n’entre pas en conflit avec les principes de la société socialiste.

Yenny S. Garcia, membre de la FEU, a fait référence à l’article 115 du texte sur la Conceptualisation, axé sur le développement de la politique des cadres, dans lequel, a-t-elle suggéré, il conviendrait d’inclure ou préciser la continuité de la prise en charge et de la préparation des jeunes en fin d’études universitaire et à la veille d’entrer dans la vie professionnelle « parce que c’est au cours de cette période transitoire que la plupart des dirigeants et des cadres potentiels se perdent, car dans la plupart des cas aucun suivi n’a été prévu. »

Joshua Hernandez Pozo quant à lui, a suggéré de revoir l’article 223 de la Conceptualisation concernant le développement intégral des territoires, car même si l’on prétend que l’on est parvenu à leur développement intégral à partir de leurs potentialités, il est difficile de surmonter les principaux déséquilibres entre eux, comme le suggère cet article.

Diaz-Canel Bermudez a réfléchi sur toutes ces questions, tout en soulignant l’utilité et la contribution de ces espaces de consultation populaire et en particulier l’intérêt de celui-ci : un signe de la responsabilité et de la maturité de la jeunesse cubaine, ce qui confirme la confiance dans tout ce qu’il est possible de faire dans notre pays.

La rencontre a été l’occasion de présenter l’édition spéciale de la revue Verde Olivo, dédiée au 90e anniversaire du commandant en chef Fidel Castro.

Des jeunes ont également reçu les félicitations pour leur excellent travail au sein de l’organisation. Par ailleurs, les noms des nouveaux membres du Secrétariat national de la FEU ont été annoncés, Jennifer Bello étant reconduite à la tête de l’organisation.

Olga Lidia Tapia, membre du Secrétariat du Comité central du Parti et Susely Morfa, première secrétaire du Comité national de l’Union des jeunesses communistes (UJC), participaient à la réunion.

(Granma)

Deja un comentario

Tu dirección de correo electrónico no será publicada. Los campos necesarios están marcados *

*