Actualité »

En quête d’un nouvel exploit paralympique à Rio de Janeiro

Juegos paralimpicosLes Jeux paralympiques démarreront le 7 septembre prochain, et Cuba, qui sera représentée par une délégation réduite mais performante, espère réaliser une nouvelle fois une prestation de haut vol.

La cérémonie officielle de remise du drapeau national s’est déroulée dans la matinée d’hier, au Mémorial José Marti, sur la Place de la Révolution de La Havane. La sprinteuse Omara Durand, double championne olympique et quintuple championne du monde, a reçu le drapeau national des mains d’Olga Lidia Tapia, membre du Secrétariat du Comité central du Parti.

La coureuse était escortée par Leinier Savon, double champion du monde à Doha 2015 et révélation aux Jeux panaméricains de Toronto, au Canada, et par Leonardo Diaz, plusieurs fois médaillé aux championnats du monde et aux universiades paralympiques dans les épreuves du lancer.

Avant la remise de la bannière, une autre star du sprint, Yunidis Castillo, détentrice de cinq titres paralympiques, et le judoka Jorge Hierrezuelo, champion à Londres 2012, ont déposé une gerbe au pied du Monument de notre Héros national José Marti au nom de la délégation.

Lorenzo Pérez Escalona, qui ira à Rio chercher le premier titre de la natation cubaine à des Jeux paralympiques, a donné lecture de l’engagement du groupe de 23 athlètes qui défendront nos couleurs à Rio. « Nous nous engageons à défendre et maintenir bien haut le prestige du mouvement sportif cubain », a-t-il souligné.

Dans ses déclarations à Granma, René Jiménez Sagarra, responsable du Département national handisport, a déclaré :

« Notre principal objectif est de nous maintenir parmi les pays affichant les plus hauts niveaux d’efficacité, d’obtenir un bon nombre de médailles avec un petit groupe d’athlètes. Nos plus grandes chances de podium sont à chercher du côté de l’athlétisme avec Leinier Savon, Yunidis Castillo et Omara Durand. Au vu de la qualité de nos adversaires et du contexte international, nous espérons recueillir au moins le même nombre de titres qu’à Londres, même s’il sera difficile d’égaler la quantité totale de médailles », a-t-il dit.

(Granma)

Deja un comentario

Tu dirección de correo electrónico no será publicada. Los campos necesarios están marcados *

*