Actualité »

50 ans après une réponse digne

50 años cerro peladoCette situation donna lieu, le 7 juin 1966, à ce qui allait être connu par la suite comme la Geste héroïque du Cerro Pelado, qui confirma la dignité et la vitalité de notre mouvement sportif naissant : dans le port de Santiago de Cuba, un bateau marchand doté du minimum indispensable de confort pour les sportifs fut préparé en toute hâte et dans le plus grand secret pour effectuer la traversée jusqu’à San Juan de Porto Rico.

Cette épopée a été évoquée ce mercredi lors d’un gala effectué à l’occasion du 50e anniversaire, à la salle magistrale de l’Université des Sciences la culture physique et du sport Manuel Fajardo, et également en hommage au 90e anniversaire du commandant en chef, Fidel Castro, en présence de membres de la délégation historique et d’athlètes qui s’apprêtent à participer aux prochains Jeux olympiques de Rio de Janeiro, ainsi que des membres de la 25e Brigade de solidarité avec Cuba Juan Rius Rivera, de Porto Rico.

L’une des moments marquants de la soirée a été la remise symbolique d’une médaille spéciale à Fidel Castro, reçue par le président du Comité olympique cubain, José Ramon Fernandez, des mains du président de l’Inder, le Dr Antonio Becali Garrido. Des médailles commémoratives ont également été remises à une représentation des membres de la délégation sportive du Cerro Pelado: Enrique Figuerola, Miguelina Cobian, Caridad Agüero, Pedro Chavez, José Antonio Diaz, Miguel Ibarzabal, Guillermo Martinez, Benita Jiménez, José Luis Cabrera et Alcides Sagarra, ainsi qu’à des parents de membres décédés.

Au terme de la projection du documentaire L’Épopée du Cerro Pelado, du réalisateur José Gonzalez Vera, l’athlète de pentathlon moderne, Leydis Laura Moya, a pris la parole au nom des sportifs qui participeront aux Jeux de Rio de Janeiro, puis Angelina Noto, de la direction de l’Inder, a lu la résolution à l’origine de l’attribution des médailles. Enrique Figuerola, le porte-drapeau de notre délégation en 1966, a quant à lui souligné l’engagement de tous ses compagnons dans les compétences.

La Portoricaine Milagros Rivera, présidente du Comité de solidarité avec Cuba, a rappelé le soutien apporté à la délégation cubaine par des représentants du peuple portoricain dès le débarquement hasardeux des Cubains sur cette île sœur.

Pour conclure, le Dr Becali a souligné le rôle décisive de Fidel, à l’origine de cette épopée historique, et il a rappelé certaines de ses phrases durant la cérémonie officielle d’accueil de la délégation, le 29 juin 1966, lorsqu’il a affirmé : « Probablement notre Patrie ne devra-t-elle remercier autant aucune délégation comme celle-ci pour la bataille qu’elle a livrée, pour les victoires qu’elle a obtenues dans les moments les plus difficiles, pour la dignité dont elle a fait preuve à tout moment ».

Kenia Serrano, présidente de l’Institut cubain d’amitié avec les peuples (ICAP) ; Fernando Gonzalez, héros de la République de Cuba et vice-président cet organisme, Benigno Iglesias, vice-président de l’Institut cubain de l’Art et de l’Industrie cinématographiques (Icaic), ainsi que Daniel Baez Pérez, fonctionnaire du Comité central du Parti, étaient également présents au gala animé par les repentistes (poètes et improvisateurs de musique paysanne) Luis Paz Esquivel, Yenisleydis Gonzalez, Leidys Laura Valdés, Mayelin Velazquez; le ténor Bernardo Lichilin et les chanteurs Eduardo Sosa et Tony Avila.

(Granma)

Deja un comentario

Tu dirección de correo electrónico no será publicada. Los campos necesarios están marcados *

*