Actualité »

Quand la merveille d’une ville est portée par ses gens

Habana_Malecon« Seul l’amour peut faire des merveilles ». Ce vers d’une chanson de Silvio Rodriguez serait parfait pour immortaliser – sur une plaque et dans le temps – la reconnaissance qui fut octroyée le 7 décembre 2014 à La Havane et qui lui sera remise le 7 juin prochain à 19h30 sur l’esplanade du château de San Salvador de la Punta.

Un monument portant une plaque commémorative sera dévoilé pour officialiser les centaines de millions de votes dans le monde qui ont choisi en 2014 La Havane comme l’une des sept villes Merveilles modernes, dans le cadre d’une campagne lancée par la fondation suisse New Seven Wonders.

Et comme la plus grande merveille de La Havane, ce sont ses gens, c’est pour eux qu’ont été pensées les journées de célébration qui, du 7 au 11 juin, rempliront les places et les lieux publics les plus divers, avec accès gratuit pour les Havanais et les visiteurs, ont informé plusieurs organismes et institutions concernés lors d’une conférence de presse dans l’édifice réservé à l’art cubain du Musée national des Beaux-arts.

Lorelis Olivera, du ministère du Tourisme, a annoncé qu’un gala artistique est prévu le 7 juin en inauguration de ces journées sur la Plaza Vieja, à 21h.

D’autres activités sont au programme, selon Efrain Sabas, de la Direction provinciale de la culture et chargé de la direction artistique, comme une exposition de peinture par des étudiants de l’académie de San Alejandro ; la conférence du président et fondateur de la fondation New Seven Wonders, M. Bernard Weber, et celle du Dr Felix Julio Alonso, vice-doyen du Collège universitaire San Geronimo ; le festival sportif Havane Merveille ; le défilé de comparsas, ainsi que le grand concert de clôture par l’Orchestre Aragon, à 21h le 11 juin à la populaire intersection de la promenade du Prado et de la rue Neptuno.

« Ce qui fait que La Havane a mérité ce titre, ce sont ces gens. Ses gens en font une merveille », a déclaré Sabas à la presse.

Quant à l’architecte Patricia Rodriguez, directrice du Plan-cadre du Bureau de l’Historien de la ville, elle a donné des informations sur les points les plus significatifs de l’histoire et de l’architecture de la capitale cubaine. Elle a rappelé que la capitale cubaine fut déclarée Monument national en 1978, puis classée au Patrimoine de l’Humanité en 1982.

Deja un comentario

Tu dirección de correo electrónico no será publicada. Los campos necesarios están marcados *

*