Actualité »

Le Varadero Golf Club et le Manoir Xanadu

GOlf de varaderoC’est sur l’un des points les plus élevés de la péninsule de Hicacos, dans la province de Matanzas, qu’au début des années 30 le milliardaire franco-nord-américain Irenée Dupont de Nemours fit construire son manoir, qu’il baptisa

Xanadu, inspiré par un poème de Samuel Taylor, qui évoque le somptueux palais d’été de l’empereur mongol Kublaï Khan. Dupont fit également aménager un terrain de golf conçu d’abord pour 18 trous, mais qui n’en disposa finalement que de 9. C’est dans la même zone qu’occupait le terrain original que fut inauguré, en 1999, le Varadero Golf Club, le seul à Cuba doté de 18 trous.

Ainsi, sur les rochers de San Bernardino se dresse aujourd’hui la Mansion Xanadu, ancienne propriété de Dupont, qui s’était empressé dès 1926 d’acheter près de cinq kilomètres de plages vierges à Varadero.

Conçue par les architectes Félix Cabarrocas et Evelio Govantes, à qui l’on doit également le Capitole et la bibliothèque nationale de La Havane, cette majestueuse demeure constitue un véritable trésor architectural.

Après le triomphe de la Révolution, la Casa Dupont, comme l’appelaient les gens, fonctionna comme une école de sports aquatiques pour jeunes et, d’après le souvenir de Jorge Luis Pérez, l’actuel directeur commercial du Varadero Golf Club, en 1963 elle accueillit un restaurant qui fut inauguré en présence de la cosmonaute soviétique Tatiana Terechkova.

Au fil des années, Xanadu est devenu le club house du terrain de golf conçu par l’architecte canadien Les Furber à la fin du 20e siècle.

Il offre d’excellentes conditions de jeu dans le cadre du paysage magnifique de la plage bleue de Vadarero. Ses spécificités : 18 trous du pair 72, 5 trous par 5 et 5 trous par 3, les 8 trous restants sont par 4 ; 6 269 mètres linéaires de parcours entre le premier tee ou départ et le Green 18, et Putting green et driving range. Les joueurs peuvent le parcourir en un peu plus de quatre

COMMENT POLIR UN DIAMANT PATRIMONIAL

Véritable joyau architectonique, le Manoir de Xanadu, qui conserve tout son charme d’antan, a obtenu le statut de monument national en 2013. Cette demeure fait aujourd’hui l’objet d’un processus d’investissement sous la gestion de la chaîne Palmares S.A.

En plus de 80 ans, le manoir a fait l’objet de nombreux travaux de rénovation, et les solutions proposées ont été réalisées dans le respect du caractère architectural original du bâtiment.

Transformée en un hôtel accueillant, avec ses 8 chambres, ses terrasses et ses balcons, ses deux bars et son restaurant français, Xanadu conserve la quasi-totalité de son mobilier d’origine.

Selon Jorge Luis Pérez, le personnel a à cœur de préserver Xanadu dans ses moindres détails, notamment les espaces destinés au golf, à la gastronomie et au logement.

Dans une autre optique, Ricardo Figueredo, spécialiste de la coopérative non agricole Decorarte, chargée de la décoration de Xanadu avec l’approbation d’investisseurs du ministère du Tourisme (Mintur), le Conseil national du patrimoine culturel et la Commission nationale des monuments, nous explique que les travaux sont menés avec un grand soin, car il ne s’agit pas simplement de réparer, mais de remettre en valeur tout ce qui peut l’être.

« C’est un travail complexe et délicat, car la maison a déjà été réparée trois ou quatre fois, si bien qu’il nous faudra manipuler ou remplacer des bois précieux comme l’acajou, le cèdre, le jiqui et le sabicu qui furent apportés spécialement de Santiago de Cuba dans les années 20 pour être utilisés pour les toits, les balustrades et les colonnes, ainsi que des marbres cubains, italiens et espagnols qui furent utilisés pour les planchers et toilettes. C’est un travail très minutieux de reconstitution qui doit être fait dans le respect au l’authenticité de chaque ouvrage », ajoute le spécialise.

L’ouvrage est divisé en deux projets : un qui comporte la façade, et l’autre de réaménagement des intérieurs. Le premier projet est déjà en cours.

Figueredo nous explique : « Nous avons retiré l’un des balcons et nous prévoyons de recouvrir la façade d’un enduit béton monocouche coloré afin de lui rendre son aspect original. Par ailleurs, nous appliquerons des vernis spéciaux permettant la transpiration du bois et de la peinture acajou similaire à celle qui fut utilisée à l’origine. »

Cet entrepreneur non étatique précise que ces travaux demandent beaucoup de patience et que, malgré le soutien du Mintur, il y a quelques retards concernant la restauration des boiseries, les bois et les vernis devant être importés.

VOYAGE HISTORIQUE À 18 ESCALES

Dans le contexte où le tourisme cubain mise sur le développement de son parc immobilier en vue de diversifier son offre, les activités touristiques associées au golf apparaissent comme une modalité particulièrement prometteuse.

Ainsi, situé dans la plus belle station balnéaire du pays, le Varadero Golf Club a confirmé son prestige dans le monde non seulement par le milieu merveilleux où il est enclavé, mais aussi par une structure technique générale capable de satisfaire les goûts les plus exigeants.

Si l’on sait que le célèbre Havana Golf Club n’a quant à lui que 9 trous, tous les chemins nous mènent à Xanadu.

Les spécialistes estiment que l’idéal pour n’importe quelle destination touristique est d’avoir au moins trois terrains de golf. Tel est l’objectif que s’est donné Cuba.

Cependant, le directeur commercial du Varadero Golf Club signale que le jour où il y aura d’autres clubs de golf dans l’Île, « nous aurons le privilège d’avoir été les pionniers et nous continuerons de compter sur la valeur ajoutée de la Casa Dupont. »

Et de préciser : « notre principal marché émetteur pour le golfe reste le Canada, devant la France, la Grande Bretagne et l’Italie, et que le nombre de touristes étasuniens va en s’accroissant depuis le rétablissement des relations entre Cuba et les États-Unis. Ils arrivent notamment à travers l’agence Havanatur Celimar, et d’autres viennent en provenance d’Argentine, du Chili, de Colombie et du Pérou. »

Plus loin, il a rappelé l’entrave sérieuse que représente le blocus économique, commercial et financier exercé par le gouvernement des États-Unis, qui interdit toujours à ses citoyens de faire du tourisme à Cuba et qui prive le pays d’importants revenus.

« Il y a beaucoup de restrictions qui, même

si elles font actuellement l’objet de négociations, elles sont toujours en vigueur et freinent sensiblement l’afflux de touristes en provenance de ce pays et le développement de notre tourisme », souligne-t-il.

Il faut dire que même si elle affiche des taux de fidélité élevés, la Mansion Xanadu suit une stratégie de diversification de ses marchés grâce à l’enrichissement de son éventail d’offres culinaires.

L’une des plus grandes forces du Club réside dans le fait que ses neuf premiers trous peuvent être considérés comme plus faciles à jouer que la deuxième partie du parcours, plus compliquée, où il faut rester concentré en raison des obstacles et éviter les pièges. De l’avis de Jorge Luis Pérez : « Les golfeurs aiment les défis. Ce parcours compte plusieurs trous intéressants techniquement, comme le 8 et le 18, qui sont situés près de la côte et permettent aux golfeurs d’admirer un panorama exceptionnel. »

Mais les joueurs doivent parfois braver l’inclémence du temps, comme le vent, qui peut être pénalisant ou déstabilisant. « Cependant, il est très rare qu’une séance de golfe soit interrompue en raison des mauvaises conditions météorologiques », ajoute-t-il.

Pérez souligne que le Varadero Golf Club, a organisé sur son green plusieurs tournois internationaux, avec la participation de joueurs prestigieux comme le Sud-africain Ernie Els.

« Nous comptons sur les services d’un staff de professionnels qui s’enrichit des idées et des opinions des visiteurs afin de perfectionner la qualité des infrastructures et des services et les adapter à des clients de plus en plus exigeants. »

Xanadu offre des facilités spéciales pour la pratique du golf, comme les hôtels situés non loin du terrain. Le Club propose des services de location de matériel et de voitures (70 voitures de golf), et des cours d’apprentissage et de perfectionnement.

Cependant, le golf est un sport de précision et les professionnels ont l’habitude d’amener leur propre matériel.

Pour les débutants, le Varadero Club a également prévu la pratique du golf en dehors des terrains, dans une académie de golf, ce qui évite des retards dans les chronogrammes de jeu.

Dans le but de favoriser la promotion du golf et servir de centre de conventions et d’affaires, le Varadero Golf Club organisera du 4 au 8 octobre le Grand tournoi Cuba Golf.

(Granma)

Deja un comentario

Tu dirección de correo electrónico no será publicada. Los campos necesarios están marcados *

*