Actualité »

Le développement des produits pharmaceutiques innovants se poursuit

Inmunogia molcura Tania CrombetConsacré spécifiquement à l’obtention de nouveaux médicaments auto-immunes à partir de la culture des cellules supérieures des mammifères, le Centre d’immunologie moléculaire (CIM) se propose d’élargir sa gamme de produits biotechnologiques innovants à haute valeur ajoutée, destinés à améliorer les indicateurs de santé de la population et favoriser la croissance des exportations.

Telles ont été les déclarations de la Dr en sciences Tania Crombet Ramos, chercheuse de cette institution appartenant au Groupe d’entreprises BioCubaFarma, lors d’une conférence devant le personnel médical et les travailleurs de la Clinique central Cira Garcia.

Elle a mentionné parmi les nouveautés du travail du CIM la réussite d’un premier essai clinique, associé au Centre pour la recherche et la rééducatiom des ataxies héréditaires, d’une formule en application nasale, sous brevet cubain, de l’érythropoïétine humaine recombinante (NeuroEPO)appliquée aux patients atteints d’une ataxie spinocérébelleuse de type 2, les résultats des essais suggérant un effet thérapeutique positif, ainsi que le début d’études semblables de ce médicament sur la maladie de Parkinson et dans certains cas de démences, et d’un autre médicament possible pour le traitement de la sclérose multiple.

La spécialiste a cité également l’obtention d’un agrément sanitaire de l’anticorps monoclonal nimotuzumab, utilisé pour le traitement du cancer du pancréas ( qui existait déjà pour le traitement des tumeurs de la tête et du cou, du cerveau et de l’œsophage avec des résultats encourageants concernant le prolongement de la vie des patients avec une meilleure qualité de vie), ainsi que des recherches qui ont permis la mise au point dans ce Centre des anticorps monoclonaux biosimilaires, dont l’un est destiné à la thérapie des lymphomes, soumis actuellement à des essais cliniques dans plusieurs hôpitaux du pays.

Institution emblématique de la biotechnologie nationale, le CIM exporte ses produits dans 30 pays, alors que le nombre d’essais cliniques en cours s’élève à 35 à Cuba, et 15 à l’étranger, dans des pays comme le Japon, la Corée du Sud, l’Inde, l’Allemagne, le Royaume-Uni, l’Indonésie, le Brésil, l’Argentine, Singapour, le Mexique, l’Espagne, la Chine, l’Uruguay, les Philippines et la Pologne.

(Granma)

Deja un comentario

Tu dirección de correo electrónico no será publicada. Los campos necesarios están marcados *

*