Actualité »

En direct, ouverture du 7e Congrès du Parti communiste cubain

 

 

Congreso aperturaSamedi 16 avril 2016

……………………………………………………………………………….

11h40 – Raul : Le meilleur antidote contre les politiques de subversion, c’est de travailler avec intégralité et sans improvisation. Ne pas laisser les problèmes s’accumuler, renforcer la connaissance de l’Histoire, exalter la fierté d’être cubain, établir un climat de légalité, le respect de l’autre et la lutte contre les indisciplines sociales.

……………………………………………………………………………….

11h39 – L’influence des complexités du monde dans lequel nous vivons, a dit Raul, les politiques de harcèlement, les politiques visant à restaurer le capitalisme et la subversion politique idéologique portent atteinte à la Révolution, au processus de mise en œuvre des Orientations. Les insuffisances et les nouveaux scénarios dans le rétablissement des relations avec les États-Unis imposent de nouveaux défis.

……………………………………………………………………………….

11h38 – Raul a parlé du rôle de la culture idéologique des plus jeunes ainsi que du rôle de la famille dans ce contexte.

……………………………………………………………………………….

11h 37 – Dans ces circonstances, a dit Raul, il s’impose de mettre en place un travail de prévention, ferme et systématique, de la part des organes chargés de combattre les actions subversives

……………………………………………………………………………….

11h36 – Raul : on encouragel’émigration illégale et désordonnée des jeunes par le biais de la Loi d’ajustement cubain, la politique des « pieds secs-pieds-mouillés » et le programme « Parole » [Cuban Medical Professional Parole] pour nos médecins.

……………………………………………………………………………….

11h36 : Raul : il a été constaté durant la période récente une augmentation des actions destinées à accroître les valeurs de la société de consommation, créant des matrices d’opinion qui tentent de nous montrer comme une société sans avenir.

……………………………………………………………………………….

11h35 – Raul : Nous n’avons aucune crainte des opinions différentes et des désaccords, car seules les discussions franches et honnêtes entre révolutionnaires nous conduiront aux solutions.

……………………………………………………………………………….

11h34 – Raul : le Parti a le devoir de garantir la participation de plus en plus grande des citoyens dans les décisions de la société.

……………………………………………………………………………….

11h32 : L’éducation gratuite est également un droit, a-t-il déclaré.

……………………………………………………………………………….

11h31- Raul a rappelé que pour Cuba le droit à la santé gratuite est un droit humain essentiel, ainsi que le fait que les femmes et les hommes aient un salaire égal.

……………………………………………………………………………….

11h31 – Concernant les droits humains, un autre des aspects à propos duquel Cuba est attaquée, Raul a dit que nous sommes disposés à en discuter et il a signalé qu’alors que Cuba est signataire de 44 accords internationaux, les États-Unis n’en ont ratifiés que 18.

……………………………………………………………………………….

11h30 – Raul a réaffirmé que l’unité est l’un des concepts qui ne doit prêter à aucune confusion. « Si jamais ils parvenaient nous diviser, ce serait le début de la fin », a-t-il affirmé.

……………………………………………………………………………….

11h29 – Raul : ce n’est pas un hasard si on nous attaque et si on exige de toutes parts ou de presque toutes, pour nous affaiblir, et que l’on prétende que nous nous divisions en plusieurs partis au nom de la sacrosainte démocratie bourgeoise.

……………………………………………………………………………….

11h29 : Raul : À Cuba, nous avons un parti unique, et en toute fierté, qui représente et garantit l’unité de la nation cubaine, une arme stratégique fondamentale sur laquelle nous avons compté pour édifier l’œuvre de la révolution et la défendre des menaces et des agressions.

……………………………………………………………………………….

11h28: Raul a rappelé que la Constitution reconnaît le Parti comme le guide de la société et les statuts de l’organisation le situent comme le continuateur du Parti fondé par José Marti.

……………………………………………………………………………….

11h28 – Tout cela impose le défi de préserver et de renforcer l’unité nationale dans des circonstances différentes de celles auxquelles nous étions habituées à des périodes antérieures.

……………………………………………………………………………….

11h27 – Raul : Nous devons attacher la plus grande importance au fait qu’à mesure que nous avancerons dans la mise en œuvre du nouveau modèle, un scénario différent se mettra en place pour l’organisation du Parti, caractérisé par l’hétérogénéité des secteurs et des groupes de la société, qui trouve son origine dans la différence de leurs revenus.

……………………………………………………………………………….

11h27 – Raul : Nous avons constaté que les liens du Parti avec les différentes institutions, organisations religieuses et les associations fraternelles ont continué de se renforcer, ce qui a contribué à l’unité des Cubains croyants et non croyants.

……………………………………………………………………………….

11h25 – Raul : l’autorité morale du Parti exige de ses militants, de ceux qui assument des responsabilités de direction, exemplarité, combativité, formation, ainsi que la démonstration de qualités éthiques politiques et idéologiques et le lien permanent avec les masses.

……………………………………………………………………………….

11h23 : Raul : ni les coopératives ni les autres formes de gestion économique ne sont en essence antisocialistes, et ceux qui y travaillent défendent des principes et bénéficient des conquêtes de la Révolution.

……………………………………………………………………………….

11:23-.Raul : Nous ne sommes pas naïfs et nous n’ignorons pas les velléités des puissantes forces externes qui misent sur ce qu’elles appellent l’autonomisation des formes non étatiques de gestion pour créer des agents du changement et en finir avec la Révolution par d’autres voies.

……………………………………………………………………………….

11:23-.Raul : Nous ne sommes pas naïfs et nous n’ignorons pas les velléités des puissantes forces externes qui misent sur ce qu’elles appellent l’autonomisation des formes non étatiques de gestion pour créer des agents du changement et en finir avec la Révolution par d’autres voies.

……………………………………………………………………………….

11:22-. Mais cette reconnaissance ne signifie pas l’admission de la concentration de la propriété, ni des richesses. L’entreprise privée agira dans des limites bien définies et constituera un élément complémentaire du développement du pays, a-t-il dit.

……………………………………………………………………………….

11:22-. Mais cette reconnaissance ne signifie pas l’admission de la concentration de la propriété, ni des richesses. L’entreprise privée agira dans des limites bien définies et constituera un élément complémentaire du développement du pays, a-t-il dit.

……………………………………………………………………………….

11:21-. Raul a souligné que la reconnaissance de la propriété privée n’est pas une restauration capitaliste ; il s’agit d’appeler les choses par leur nom et non pas de nous abriter derrière des euphémismes illogiques pour cacher la réalité, a-t-il dit. Et d’ajouter : l’augmentation du travail indépendant a contribué à la création, dans la pratique, de moyennes entreprises privées qui aujourd’hui n’ont aucune personnalité juridique.

……………………………………………………………………………….

11:21-. Raul a souligné que la reconnaissance de la propriété privée n’est pas une restauration capitaliste ; il s’agit d’appeler les choses par leur nom et non pas de nous abriter derrière des euphémismes illogiques pour cacher la réalité, a-t-il dit. Et d’ajouter : l’augmentation du travail indépendant a contribué à la création, dans la pratique, de moyennes entreprises privées qui aujourd’hui n’ont aucune personnalité juridique.

……………………………………………………………………………….

11h19 : Elle sera également présentée à l’Assemblée nationale qui lui donnera valeur légale.

……………………………………………………………………………….

11h 19 – Raul : les principes qui sous-tendent cette conceptualisation ont pour origine l’héritage de José Marti, le marxisme léninisme et les enseignements de Fidel, outre la propre œuvre de la Révolution.

……………………………………………………………………………….

11h19 : Raul a rappelé que cette conceptualisation sera discutée par les militants après le Congrès et que le Comité central réalisera les modifications nécessaires.

……………………………………………………………………………….

11h18 – Raul a dit que c’était la première fois qu’un projet de conceptualisation du modèle économique et social cubain était présenté au Congrès du Parti.

……………………………………………………………………………….

11h18 – L’objectif est d’introduire et de fonder avec clarté des traits fondamentaux du modèle de telle sorte que cela serve guide à la construction du socialisme à Cuba, avec ses propres caractéristiques et efforts, en prenant comme base la culture, les conditions internes, le contexte international et les expériences d’autres pays.

……………………………………………………………………………….

11h17 – Raul a indiqué que pour la première fois l’année dernière, le nombre d’un million et demi de visiteurs a été dépassé.

……………………………………………………………………………….

11h17- La compétitivité du produit touristique cubain se consolide, sans ignorer les insuffisances qui nuisent à la qualité des services.

……………………………………………………………………………….

11h16- Raul : Le déploiement des installations et des services extra-hôteliers favorise cette branche de l’économie qui renferme de grandes potentialités pour renforcer le développement d’autres secteurs et générer des activités de productions. Nous avons repris la construction d’hôtels de luxe emblématiques dans la capitale afin de faire face au déficit d’hébergement existant.

……………………………………………………………………………….

11h16 – On ne peut nier le prestige international de la médecine cubaine, fruit de la Révolution et des préoccupations de Fidel, ce qui renferme des potentialités encore non exploitées, comme la prestation de services médicaux à des patients étrangers à Cuba. Pour ce faire, des investissements sont réalisés qui apporteront des bénéfices à la population cubaine qui accède à la santé publique.

……………………………………………………………………………….

11h15 – Raul : Les services médicaux cubains se sont étendus et les importations traditionnelles, touchées par la chute de leur prix, se sont réduites. La réalité confirme qu’il convient de poursuivre la diversification de nos sources de revenus pour ne jamais plus dépendre ni d’un marché ni d’un produit, et de développer des relations commerciales et de coopération, avantageuses avec tous les pays, en consolidant l’équilibre dans cette sphère.

……………………………………………………………………………….

11h15 – De nombreux aliments qui sont importés peuvent être produits à Cuba, a ajouté Raul.

……………………………………………………………………………….

11h14 – Par ailleurs, des mesures sont prises pour éliminer les entraves qui découragent les formes de production de l’agriculture, mais elles n’ont pas prospéré et le rythme de croissance de la production agricole est encore insuffisant.

……………………………………………………………………………….

11h14 – Raul a affirmé que nous ne pouvons pas reculer dans ce domaine et à cette fin, nous devons nous assurer de l’équilibre adéquat dans la prise de crédits et dans leur structure.

……………………………………………………………………………….

11h13-. Malgré un environnement international défavorable marqué par la crise économique internationale, notre Produit intérieur brut s’est accru de 2,8%, a-t-il dit, avant d’ajouter que dans ce contexte complexe nous avons lancé une série d’actions visant à assainir les finances externes et à restructurer la dette, et nous avons obtenu des résultats significatifs. Ceci contribue à renforcer la crédibilité de l’économie cubaine et favorise les possibilités d’investissements et de financement pour notre développement, a-t-il affirmé.

……………………………………………………………………………….

11h12-. Plus loin, il s’est référé à l’augmentation des prix et des restrictions pour accéder aux services et aux produits commercialisés sur le marché de gros, critiquant le manque de contrôle par les instances concernées. Cependant, a-t-il dit, nous devons concentrer nos efforts pour consolider les coopératives déjà créées et avancer progressivement.

……………………………………………………………………………….

11h11-. Nous favorisons le succès des formes non étatiques de gestion sur la base, dans tous les cas, de l’application stricte de la législation en vigueur, a signalé le général d’armée, qui a ajouté que l’expérience de la création des coopératives non agricoles se poursuit.

……………………………………………………………………………….

11h10-. Raul : Nous réaffirmons le principe de la prééminence de la propriété de tout le peuple sur les moyens de production, ainsi que la nécessité de décharger l’État d’autres activités non essentielles pour le développement du pays.

……………………………………………………………………………….

11h09-. Raul a indiqué que les travailleurs indépendants offrent des services qui génèrent des productions très nécessaires, et qu’il s’est créé une atmosphère qui ne stigmatise pas le travail à son compte.

……………………………………………………………………………….

11h09-. Il a rappelé par ailleurs, que le rapport fait état de l’élargissement progressif du secteur non étatique, ainsi que la réduction du secteur étatique.

……………………………………………………………………………….

11h07-. Il faut apprendre a prévoir, afin de nous éviter des problèmes, a-t-il dit.

……………………………………………………………………………….

11h06-. Il a signalé que des retards ont été constatés à l’heure de combler certaines insuffisances conceptuelles, avant de rappeler qu’il ne suffit pas que les documents normatifs soient bien élaborés. Il faut assurer une préparation systématique des exécuteurs directs. Raul a rappelé l’enseignement de José Marti selon lequel gouverner, c’est prévoir, soulignant que ce principe doit être appliqué par tous les cadres.

……………………………………………………………………………….

11h05-. Lors de sa lecture du rapport, le Premier secrétaire du Parti a signalé que « bien que la mise en application des nouveaux systèmes de paiement au résultat stipulés dans la Résolution No 17 ait contribué à accroître la motivation et la productivité des travailleurs, comme j’ai pu moi-même le constater au cours de certaines de mes visites, il n’en reste pas moins que des insuffisances ont été constatées, notamment en raison de la mauvaise préparation des conditions préalables, comme la formation ».

……………………………………………………………………………….

11h04-. Les deux processus peuvent coexister, comme dans les cas de la Chine et du Vietnam. Il a précisé que des expériences positives ont été réalisées dans certaines provinces grâce à la mise en œuvre de certaines mesures, comme garantir la présence de produits sur les marchés et le contrôle des produits d’offre et de demande. Raul a rappelé que les salaires sont encore insuffisants pour permettre de satisfaire les besoins des familles cubaines, même si le salaire moyen a augmenté de 43%.

……………………………………………………………………………….

11h03-. La pire chose que puisse faire un révolutionnaire ou une simple personne honnête, qu’elle soit communiste ou pas, c’est de rester les bras croisés, a souligné Raul, avant de rappeler que l’introduction des règles de l’offre et la demande n’est pas incompatible avec le concept de planification.

……………………………………………………………………………….

11h03-. La reconnaissance du marché dans le fonctionnement de l’économie socialiste ne veut pas dire que le Parti, le gouvernement et les organisations de masse vont renoncer à leur rôle au sein de la société et combattre ce qui cause du tort à la population, a rappelé Raul.

……………………………………………………………………………….

11h00-. Nous ne pouvons pas rester les bras croisés face aux comportements sans scrupules de ceux qui ne pensent qu’à gagner plus sur le dos des autres, a indiqué le premier secrétaire.

……………………………………………………………………………….

10h59-. Il a ajouté que bien que la production ne permette pas de satisfaire la demande, il existe des facteurs objectifs et subjectifs.

……………………………………………………………………………….

10h58-. Raul a rappelé que si une distorsion n’est pas corrigée à temps lorsqu’elle est encore petite, sa rectification devient un problème politique. Il a cité en exemple les prix des produits agricoles, avec l’apparition de la spéculation et l’accaparement au profit de certains et au détriment des autres.

……………………………………………………………………………….

10h56-. C’est ce qui s’est passé, par exemple, avec la fameuse Résolution No 17 du ministère du Travail et de la Sécurité sociale, a-t-il précisé.

……………………………………………………………………………….

10h55-. Raul a signalé que certains ont pensé qu’il suffisait de rédiger un papier et de l’expédier d’un extrême à l’autre du pays afin qu’il soit lu par les cadres pour que tout soit résolu, et, a-t-il ajouté, quand nous nous sommes rendu compte, chacun faisait ce qui lui semblait bon.

……………………………………………………………………………….

10h54-. Des problèmes ont été relevés dans la conduite et le contrôle de certaines politiques, ainsi que dans la divulgation et la formation à plusieurs niveaux de direction, surtout dans le domaine de la formation.

……………………………………………………………………………….

10h52-.Raul a souligné que dans la mise en œuvre des Orientations, des lacunes et des insuffisances ont été constatées de la part de certains organismes et entités, y compris dans le travail de la Commission permanente, ce qui a provoqué des retards dans l’application de certaines mesures, ainsi que la formulation de propositions à partir d’une vision limitée et relevant d’un manque d’intégralité, surtout en ce qui concerne l’évaluation des risques, des coûts et des bénéfices.

……………………………………………………………………………….

10h50 – Le rapport fait allusion à l’expérience actuellement en cours dans les provinces d’Artemisa et de Mayabeque, appelée à être généraliser par la suite. Une expérience qui, entre autres aspects, sépare les fonctions, ce qui permet aux assemblées provinciales et municipales de se concentrer sur le travail des délégués.

……………………………………………………………………………….

10h47 – Générer des exportations, promouvoir des importations, favoriser le transfert de technologies, des compétences de management, dont nous ignorons encore beaucoup et générer des emplois, entre autres, sont certains des avantages que nous attendons de la zone Mariel, a-t-il dit.

……………………………………………………………………………….

10h45 – Il a dit que la politique en faveur des investissements étrangers est stratégique et nécessaire pour le développement du pays, car en plus de garantir les investissements, elle préserve des intérêts de développement essentiels.

……………………………………………………………………………….

10h42 – Raul a rappelé que la Zone spéciale de Développement Mariel a été constituée avec des avantages spéciaux pour les investissements étrangers.

……………………………………………………………………………….

10h40 – Il a signalé que le principe que nul ne sera abandonné à son sort conditionne la rapidité de la mise à jour du modèle économique et social et que les effets du blocus et l’influence de la crise économique internationale sont indéniables.

……………………………………………………………………………….

10h39 – Raul a également évoqué l’indice élevé du vieillissement de la population et de l’immigration de la campagne vers les villes, un problème stratégique pour le développement.

……………………………………………………………………………….

18h38 – Même ainsi, a dit Raul, nous maintenons une vaste gamme de subventions dans les produits de base

……………………………………………………………………………….

10h37 – Nous nous devons de donner une solution à cette distorsion dans les plus brefs délais ; cette dualité ajoutée à la faible croissance de l’économie n’a pas permis d’avancer dans la mise en œuvre des Orientations, comme celle de supprimer les gratuités indues et les subventions, compte tenu qu’il n’a pas été possible de généraliser l’augmentation de salaire des travailleurs ni de garantir une stabilité dans les offres sur les marchés.

……………………………………………………………………………….

10h36 – Concernant les autres questions, Raul a signalé qu’il faut, comme nous l’avons déjà dit, garder les pieds sur terre. La preuve la plus éloquente de la complexité du processus de mise en œuvre réside dans la dualité monétaire et de change, un sujet sur lequel nous n’avons pas cessé de travailler et dont la solution ne sera pas repoussée aux calendes grecques. Elle ne représente pas une solution magique aux problèmes de l’économie, mais elle sera stratégique pour aller de l’avant et elle facilitera les conditions requises pour surmonter les effets nocifs de l’égalitarisme.

……………………………………………………………………………….

10h35 – Ces décisions destinées à l’utilisation rationnelle des ressources ont permis, par exemple, d’économiser plus de 2 000 millions de pesos au Budget de la santé. Même ainsi, des difficultés se sont présentées dans l’approvisionnement des pharmacies en médicaments nationaux et importés, et certaines conditions hygiéniques sanitaires perdurent qui favorisent l’apparition des maladies, comme le choléra, la dengue, le chikungunya et le zika.

……………………………………………………………………………….

10h 22- Concernant le projet de conceptualisation du modèle économique cubain, Raul a déclaré que c’était la première fois que la conceptualisation était présentée à un congrès. Et d’ajouter que durant ces cinq années, 8 versions de la conceptualisation ont été élaborées, qui ont été analysées en réunions du Bureau politique et lors des plenums du Comité central avec la participation du Conseil des ministres

……………………………………………………………………………….

10h21- Le Premier secrétaire a signalé que les documents sont le résultat d’une élaboration collective avec la participation de professeurs et d’universitaires, entre autres

……………………………………………………………………………….

10h20- Raul a expliqué en outre qu’il n’a pas été effectué de processus de consultation populaire, considérant qu’il s’agit de la poursuite de la ligne adoptée il y a 5 ans quant à la mise à jour de notre modèle économique et social

……………………………………………………………………………….

Photo: Tomada de la televisión
Raul a expliqué que les documents qui sont proposés à la discussion sont vastes et d’une grande complexité, et qu’ils marqueront le cours du processus révolutionnaire cubain, du Parti et de la société dans la construction d’un socialisme prospère et durable. Ils sont étroitement liés entre eux et nous devons les considérer avec une vision pragmatique, ajoutant qu’ils devront être soumis à une évaluation périodique

……………………………………………………………………………….

10h18 – Durant la période écoulée depuis le dernier congrès, deux plenums annuels du Comité central ont eu lieu pour analyser le processus d’exécution de la mise en œuvre des Orientations, a dit Raul

10h16 – En moins de 72h, l’invasion par Playa Giron fut repoussée grâce aux actions du peuple, des policiers et des miliciens, qui pour la première fois sous le commandement de Fidel, ont lutté pour défendre le socialisme. Cinq années après le 6e Congrès, nous donnons pour accompli l’objectif N° 17 de la Conférence du Parti d’établir une périodicité de 5 ans pour les Congrès du Parti, sauf en cas de guerre ou autres motifs.

……………………………………………………………………………….

10h16- Les séances démarrent en coïncidence avec le 55e anniversaire de la proclamation par Fidel du caractère socialiste de la Révolution, lors des obsèques des victimes des bombardements des bases aériennes qui eurent lieu la veille, en prélude de l’invasion par Playa Giron, a dit Raul.

……………………………………………………………………………….

10h15- Le premier secrétaire du Comité central du Parti, Raul Castro Ruz, a pris la parole pour donner lecture du Rapport central.

……………………………………………………………………………….

10h13- Les délégués approuvent les différents documents du Congrès. Ordre du jour, programme, règlement interne, composition de la présidence, a annoncé Machado Ventura.

……………………………………………………………………………………………………….

10h12- Machado Ventura, deuxième secrétaire du Comité central du Parti, a inauguré le 7e Congrès.

……………………………………………………………………………………………………….

10h10-. Le Congrès est le couronnement d’un processus de travail ardu durant toute l’année dernière depuis chaque cellule jusqu’aux comités provinciaux.

……………………………………………………………………………………………………….

10h11-. Les différents secteurs de la société sont représentés parmi les délégués : production, enseignement, services… 43,1% sont des femmes, 36% sont des Noirs et des métisses

……………………………………………………………………………………………………….

10h00-. Le signal de la télévision cubaine débute ses transmissions en direct depuis le Palais des Conventions de La Havane, pour la séance inaugurale du 7e Congrès du Parti, en présence d’un millier de délégués et 280 invités.

……………………………………………………………………………………………………….

10h05-. Le premier secrétaire du Comité central du Parti, Raul Castro, fait son entrée à la séance plénière du 7e Congrès du PCC, sous les applaudissements de l’assistance. À ses côtés, le deuxième secrétaire, José Ramon Machado Ventura. Exécution de l’hymne national.

……………………………………………………………………………………………………….

10h07-. Machado Ventura: Un jour comme aujourd’hui, à la veille d’une bataille décisive, Fidel proclama le caractère socialiste de la Révolution et le Parti vit le jour, comme une garantie de l’unité et synthèse des idéaux de justice et d’indépendance de nombreuses générations de patriotes.

……………………………………………………………………………………………………….

10h08-. Ce sont les mêmes idéaux que nous défendons aujourd’hui, sans faire la moindre concession à l’ennemi et avec la même fermeté dans la défense des principes et de notre glorieuse histoire, signale Machado Ventura.

Deja un comentario

Tu dirección de correo electrónico no será publicada. Los campos necesarios están marcados *

*