Actualité »

Raul et Obama ont offert des déclarations à la presse

Raul y Obama discursosAprès les entretiens officiels, les présidents de Cuba et des États-Unis ont offert des déclarations à la presse. Le président cubain Raul Castro a déclaré que durant les 15 mois qui se sont écoulés depuis l’annonce de la reprise des relations, des résultats concrets ont été obtenus et qu’il est heureux d’accueillir le président des États-Unis Barack Obama, 88 ans après la visite d’un président de ce pays dans l’île.

Il a signalé également que certains liens de coopération se sont matérialisés spécialement dans le secteur des télécommunications, dans l’achat d’équipements médicaux et pour la protection de l’environnement, ainsi que le travail coude à coude pour combattre des maladies comme le zika et le cancer.

Concernant les mesures prises par le président Barack Obama durant sa période de mandat, Raul a indiqué qu’elles étaient positives, mais insuffisantes, et que d’autres pourraient être appliquées, qui apporteraient une contribution importante à la levée du blocus. Le démantèlement du blocus est essentiel car il est toujours en vigueur et a des effets dissuasifs de portée extraterritoriale, a-t-il ajouté.

Obama pour sa part a remercié le peuple cubain pour son accueil et il a signalé que voir un président des États-Unis dans l’Île était impensable, mais que c’était un nouveau jour. Par ailleurs, a-t-il déclaré dans son intervention, le destin de Cuba ne sera décidé ni par les États-Unis ni par un autre pays. L’avenir de Cuba est souverain et sera décidé par les Cubains et personne d’autre.

Après plus de 50 ans, les relations entre nos gouvernements ne vont pas se développer du jour au lendemain, a-t-il signalé. Le respect mutuel est nécessaire pour que nous puissions bien travailler et améliorer les vies de nos peuples. Il faut parler des différences de manière directe, a également déclaré le président Obama.

Par ailleurs, en réponse à certaines questions, le président des États-Unis a indiqué que « Cuba et les États-Unis ont deux systèmes de gouvernement et deux économies distinctes et des décennies de profondes différences, mais nous avançons, nous ne reviendrons pas en arrière ».

(Granma)

Deja un comentario

Tu dirección de correo electrónico no será publicada. Los campos necesarios están marcados *

*