Actualité »

Sa Sainteté Cyrille a visité l’École spéciale Solidarité avec le Panama

Kiril y escuela Panama

« Aujourd’hui ici, j’éprouve le même sentiment que lorsque je visite des lieux saints », a affirmé le Primat de l’Église orthodoxe russe aux personnes présentes lors de sa visite de l’institution, où il a fait don de fauteuils roulants, d’autres équipements et de fournitures scolaires.

« Cette journée a été une grande fête parce que j’eu l’occasion d’être avec vous. Un être humain associe la fête avec l’état de joie de son âme. Pour moi, c’est une joie de vous voir aujourd’hui », a déclaré le Patriarche Cyrille en s’adressant aux élèves et aux professeurs de l’école Solidarité avec le Panama, le samedi 13 février, où il a fait don de fauteuils roulants, d’autres équipements et de fournitures scolaires.

Accompagné par Caridad Diego Bello, responsable du Bureau chargé des affaires religieuses au Comité central du Parti et de Mikhaïl Kamynine, ambassadeur de la Fédération de Russie à Cuba, le Patriarche de Moscou et de toute la Russie a parcouru les différentes aires de cette école qui accueille des enfants aux besoins spéciaux.

Puis, il a eu des échanges avec les élèves et les enseignants, et il a assisté à un spectacle culturel présenté par des élèves de l’école.

« Vous chantez et vous dansez à la perfection, vous faites ce que beaucoup de gens sont incapables de faire », a-t-il dit aux écoliers. Dieu donne à chacun ses talents. Peut-être êtes-vous privés de quelque chose que d’autres enfants ont, mais vous avez tous ce que beaucoup de gens n’ont pas : vous avez une expérience de la vie très spéciale. Vous faites beaucoup plus que nombre de vos compatriotes, et le plus important, vous êtes un exemple pour les autres », a-t-il ajouté.

Il a souligné l’importance que l’État et la société prennent soin des adultes et des enfants, ajoutant que les personnes qui n’ont aucun handicap sont nécessaires pour les personnes qui en ont. « Vous avez vos enseignants, vos médecins, mais vous êtes très nécessaires pour toute la société. Dieu marque d’un signe spécial les personnes qui sont très importantes dans la société. Vous êtes un exemple pour les enfants valides, vous êtes un exemple de la façon dont un être humain peut surmonter les difficultés. Souvenez-vous de mes paroles : nous avons besoin de vous, vous rendez un service spécial aux gens, vous les aider à être attentionnés, à dépasser leur égoïsme et à ouvrir leur cœur aux autres », a-t-il dit.

Sa Sainteté Cyrille a souligné qu’en tant que Patriarche, il a l’occasion de visiter de nombreuses églises, mais quand il se rend « dans des lieux comme celui-ci – des lieux sacrés – mon cœur ressent quelque chose de très spécial. Aujourd’hui ici, je ressens la même chose que lorsque je visite les sites sacrés, j’ai le sentiment que Dieu existe en vous, qu’il existe ici à travers vous.Voilà pourquoi je tiens à vous souhaiter à tous de ne jamais ressentir de l’angoisse, de ne jamais vous comparer aux autres, de ne jamais regretter de ne pas faire ce que peuvent faire les autres parce que chacun d’entre vous est capable de faire quelque chose que la majorité des êtres humains ne peut pas faire. En écoutant vos chansons, en appréciant vos danses, j’ai compris que vous êtes capables de faire des choses que les autres ne sont pas en mesure de faire ».

Avant de conclure, il a remercié la directrice et tous ceux qui prennent soin des enfants et il a fait don de jouets, de friandises, d’équipements et de matériel didactique.

« Je suis heureux de vous avoir rencontrés, que Dieu vous garde ! » a-t-il dit avant de prendre une photo avec les enfants qui avaient présenté le spectacle.

La directrice de l’école a remercié le Patriarche pour sa visite et pour sa donation, au nom de tous les élèves, des enseignants et du personnel de soutien, ainsi qu’au nom du peuple de Cuba, qui a suivi en direct sa visite dans notre pays.

Le Primat de l’Église orthodoxe russe a signé le Livre d’or de l’école, dans lequel il a écrit que la maladie et le handicap physique ne sauraient imposer de limites à l’esprit humain immortel. Il a également remercié les personnels du centre, parce qu’ils aident les enfants à préserver la force de leur esprit pour surmonter les difficultés.

Le 31 décembre 1989, le commandant en chef Fidel Castro a inauguré l’école Solidarité avec le Panama, afin d’offrir une attention spécialisée aux enfants atteints de handicaps physiques et moteurs.

Depuis lors, l’école accueille des enfants de tout le pays et leur apporte une formation, en fonction de leurs capacités, depuis la maternelle jusqu’à la troisième. Les enfants présentant une déficience intellectuelle restent au centre jusqu’à 21 ans; puis, à travers le programme d’économie domestique, ils sont préparés à vivre en famille, sous réserve que leur handicap ne leur permette pas d’entrer dans la vie active. Au terme de l’enseignement secondaire, les élèves d’intelligence normale, vont étudier dans des établissements d’enseignement supérieur, ou son affectés à des postes de travail. Cependant, l’école continue à les suivre grâce à des enseignants de soutien, ou par des visites systématiques sur leur lieu de travail.

Compte tenu des caractéristiques de cette école, le blocus économique, commercial et financier qui pèse sur Cuba a un fort impact sur son fonctionnement.

(Granma)

Deja un comentario

Tu dirección de correo electrónico no será publicada. Los campos necesarios están marcados *

*