Actualité »

Maduro insiste sur la signification du 4F

venezuela maduroLe président du Venezuela, Nicolas Maduro, a déclaré ce jeudi que le 4 Février 1992 a ouvert la voie à la première révolution pacifique et démocratique dans l’Histoire du Venezuela.

Lors de la transmission de Venezolana de Television, depuis le Palais de Miraflores à Caracas, où il a accueilli la marche des forces chavistes qui commémoraient cette date héroïque où un groupe de soldats patriotes, conduit par Hugo Chavez, se soulevèrent contre les politiques néolibérales appliquées par le gouvernement de Carlos Andres Perez, le chef de l’État a déclaré : « le 4 Février fut une nécessité historique qui a débroussaillé les chemins violents pour que voit le jour au Venezuela la première révolution politique, sociale et économique, pacifique et démocratique du 20e et du 21e siècle ».

Le président a déclaré que le 4 Février a une explication historique : « Ce fut le retour des drapeaux de la souveraineté, de l’indépendance, de la dignité [...] ce fut un cri désespéré de cette génération vertueuse de militaires qui s’exclamaient : « C’en est assez de livrer notre pays aux Yankees et au Fonds monétaire international (FMI) ».

« Face aux chemins fermés de la répression, l’assassinat et l’imposition de paquets de mesures néolibérales est née une génération héroïque et glorieuse. Ainsi, face aux entraves à tous moyens pacifiques pour que notre peuple exprime sa force, a surgi la génération bolivarienne du commandant Hugo Chavez » a déclaré Maduro.

Le président Maduro était accompagné de la première combattante,Cilia Flores ;du vice-président, Aristobulo Isturiz; du vice-président pour le secteur social, Jorge Arreaza ;du général en chef Jacinto Perez Arcay ;des députés du groupe parlementaire, Bloc de la patrie,Diosdado Cabello et Dario Vivas et de soldats patriotes du 4 Février 1992.

Ce jour-là en 1992, Chavez s’adressa au pays par l’intermédiaire des médias de communication sociale pour revendiquer la responsabilité de la rébellion, en affirmant que « pour l’instant » les objectifs n’avaient pas été atteints.

Depuis lors, la date est devenue un espoir populaire de changement qui s’est concrétisé avec son arrivée à la présidence du Venezuela en 1999, quand a commencé la Révolution bolivarienne.

(Prensa Latina)

Deja un comentario

Tu dirección de correo electrónico no será publicada. Los campos necesarios están marcados *

*