Actualité »

Volley : les Cubains de retour sur la scène olympique

Cuba juegos olimpicosL’équipe masculine cubaine de volley sera de retour sur la scène olympique en cette année 2016 après sa victoire convaincante 3-0 sur celle du Canada au Tournoi préolympique qui s’est déroulé à Edmonton.

Les Cubains, qui en 2015 avaient enregistré quatre défaites et une seule victoire à la Ligue mondiale et au tournoi Norceca (Amérique du Nord, centrale et Caraïbes), ont aligné dans cette ville canadienne une équipe composée d’un savant mélange entre joueurs expérimentés et jeunes, qui s’est imposée à l’équipe locale en 3 sets sur le score de 25-15, 25-21 et 25-21.

Ainsi, les nôtres ont assuré leur présence aux Jeux olympiques de Rio, leur dernière participation remontant à Sydney 2000, où ils avaient terminé septième.

Quant aux Canadiens, le tournoi préolympique du Japon au mois de mai sera leur dernière chance de qualification. Une compétition qui s’annonce difficile avec la présence de puissantes équipes asiatiques et européennes.

TROIS VICTOIRES SANS APPEL

Évoluant sous les ordres du directeur technique Rodolfo Sanchez, ancien membre de la sélection nationale, notre équipe était composée du capitaine et attaquant Rolando Cepeda, qui, à l’instar de l’auxiliaire Javier Jiménez, a été recruté par un club grec. Un autre titulaire, Osmany Uriarte, évolue quant à lui dans la ligue turque, tandis que le central Livan défend les couleurs d’un club Argentin. L’équipe est complétée par le central Tomas Sosa, le passeur Ricardo Calvo et le libero Gonder Garcia.

Depuis le début même du tournoi préolympique, auteurs d’une excellente préparation, les actuels champions de cette compétition ont infligé un 3-0 à Porto Rico et se sont imposés sur ce même score à la sélection mexicaine. Cependant, le capitaine Cepeda a reconnu qu’ils avaient un peu baissé l’intensité dans le troisième set de ces deux matches, ce qui a rendu la victoire un peu plus laborieuse.

Interviewé par la presse au terme du match contre le Canada, Cepeda, qui a été le meilleur attaquant avec 21 points, a déclaré :

« Il était grand temps. En 2012 nous avions gâché une chance de nous qualifier pour les J.O. de Londres au terme d’un match en cinq sets contre l’Allemagne. Nous avions essuyé beaucoup de défaites contre les Canadiens, et c’est la première fois que nous les battons ». Rappelons que le Canada occupe la 10e place au classement mondial de la Fédération international, alors que Cuba est 15e.

Le staff d’entraîneurs de l’équipe dirigée par Sanchez a été renforcé par l’arrivée de Gilberto Herrera, et de Pavel Pimienta, tous deux forts de nombreuses années d’expérience dans l’univers du volley.

Le DT Rodolfo Sanchez a signalé en conférence de presse à l’issue du match : « Je suis immensément satisfait. Nous avions affaire à un adversaire de taille, très difficile, mais nous nous étions très bien préparés pour ce match. Cette qualification olympique est très importante pour le volley-ball cubain. Je suis très content de la prestation de mes joueurs. »

Fred Winter, le capitaine de l’équipe canadienne, a signalé au terme de la rencontre qu’ils avaient eu du mal à déchiffrer les services et les attaques des Cubains, qui ont fait étalage de leur rapidité et de leur puissance.

Le Mexique, qui s’est imposé à Porto Rico en cinq sets (23-25, 16-25, 26-24, 26-24 et 15-10) à Edmonton, tentera également au mois de mai de composter son billet olympique.

(Granma)

Deja un comentario

Tu dirección de correo electrónico no será publicada. Los campos necesarios están marcados *

*