Actualité »

Début de la rencontre hémisphérique Défaite de la ZLEA

jovenes del mundoPlus d’une décennie après la défaite de la ZLÉA, La Havane accueillera à partir d’aujourd’hui et jusqu’au 22 novembre, la rencontre hémisphérique Défaite de la ZLÉA, afin de repenser des stratégies d’actions coordonnées qui permettent l’intégration des peuples et la mobilisation face à la contre-offensive impérialiste.

Le Centre des Conventions de Cojimar accueillera l’événement, auquel le Chapitre cubain de la coordination continentale des mouvements sociaux vers l’ALBA a convoqué des dirigeants d’organisations populaires, syndicales, ecclésiastiques et œcuméniques, autochtones et rurales, des réseaux régionaux et internationaux ainsi que des intellectuels et des universitaires, a informé l’Agence cubaine d’informations.

Lors d’une conférence de presse, il y a quelques jours, Lourdes Cervantes, présidente de l’Organisation de solidarité avec les peuples d’Asie, d’Afrique et d’Amérique latine (OSPAAAL) a signalé comme autres objectifs de la réunion, la célébration de la victoire contre la Zone de libre-échange des Amériques (ZLÉA ); et « l’évaluation de ce qui a été fait ces dix dernières années pour la défense de la souveraineté de nos peuples ».

À cette occasion, parmi les thèmes de la Rencontre hémisphérique Défaite de la ZLÉA, seront analysés les impacts mondiaux du libre-échange et le rôle des transnationales, la mise à jour des stratégies de domination impériale et de reconfiguration de la droite ainsi que les processus de changement et l’intégration régionale avec ses nouveaux scénarios.

La rencontre vise par ailleurs à créer un espace de solidarité internationaliste entre les organisations du continent.
Cet événement constituera la contribution de Cuba aux journées continentales de la lutte anti-impérialiste, qui ont commencé le 5 novembre et s’achèveront le 22 avec la rencontre hémisphérique à La Havane.

Les organisateurs ont confirmé la présence d’environ 200 participants, dont 120 représenteront diverses organisations internationales et mouvements sociaux qui exercent une grande influence à l’échelle internationale.

Le programme de la rencontre permettra d’analyser le développement régional, dix ans après la défaite de la ZLÉA, les processus d’intégration et le commerce régional actuel, et inclura des sujets tels que le récent accord de Partenariat transpacifique ainsi que l’état des relations entre Cuba et les États-Unis.

(Granma)

Deja un comentario

Tu dirección de correo electrónico no será publicada. Los campos necesarios están marcados *

*