Actualité »

Raul Castro a eu des entretiens avec Barack Obama

Raul y Obama ONULe Président du Conseil d’État et du Conseil des ministres, Raul Castro Ruz, a eu des entretiens, le mardi 29 septembre, avec le président des États-Unis, Barack Obama, à l’occasion de la tenue du segment de haut niveau de la 70e période de sessions de l’Assemblée générale des Nations Unies.

Durant la rencontre, qui s’est déroulée dans un climat respectueux et constructif, les deux présidents ont échangé des vues sur la visite du Pape François à Cuba et aux États-Unis ; ils sont convenus de la nécessité de travailler sur l’agenda concernant certaines questions sur lesquelles les deux pays doivent discuter dans les prochains mois dans le cadre du processus de normalisation des relations.

Les présidents ont notamment abordé des sujets concernant la coopération dans des secteurs d’intérêt commun et dans des pays tiers, comme c’est le cas d’Haïti. Par ailleurs, ils ont dialogué sur des questions d’intérêt bilatéral et multilatéral et sur la solution de problèmes entre les deux pays.

Le président Raul Castro a réitéré que de relations normales entre Cuba et les États-Unis ne pourront s’instaurer qu’avec la levée du blocus qui cause des dommages et des privations au peuple cubain et affecte les intérêts des citoyens nord-américains, et qu’une solution doit être donnée à d’autres affaires qui portent préjudice à la souveraineté cubaine.

Le président cubain a ratifié la volonté de Cuba d’œuvrer à la construction d’un nouveau type de relations entre Cuba et les États-Unis, fondées sur le respect et l’égalité souveraine.

Le président des États-Unis était accompagné par le secrétaire d’État, John Kerry ; la conseillère à la Sécurité nationale, Susan Rice ; le conseiller adjoint à la Sécurité nationale, Benjamin Rhodes ; le directeur des Affaires hémisphériques du Conseil de la Sécurité nationale, Mark Feierstein et l’ambassadrice des États-Unis auprès des Nations Unies, Samantha Power. Par la partie cubaine étaient présents Bruno Rodriguez Parrilla, ministre des Relations extérieures ; Alejandro Castro Espin et Juan Francisco Arias Fernandez, conseiller et conseiller adjoint respectivement de la Commission de la Défense et de la Sécurité nationale ; Josefina Vidal Ferreiro, directrice générale pour les États-Unis au ministère des Relations extérieures, et José Ramon Cabañas Rodríguez, ambassadeur de Cuba aux États-Unis.

(Granma)

Deja un comentario

Tu dirección de correo electrónico no será publicada. Los campos necesarios están marcados *

*