Actualité »

Les médecins cubains déserteurs en Colombie : marionnettes à jeter contre le dialogue Cuba-EEUU et du coup… contre le Venezuela

medicos cubanos varados bogotaL’extrême droite cubano-américaine ne cesse de chercher des arguments pour attaquer le rétablissement des relations entre Cuba et les États-Unis(1) et, par la même occasion, nuire à l’image du Gouvernement vénézuélien.

L’un des exemples les plus récents: le cas d’un groupe de médecins cubains qui, ayant abandonné leur mission au Venezuela et ayant demandé asile à l’Ambassade des Etats-Unis en Colombie, attendaient depuis des mois une réponse des autorités nord américaines (2).

Rappelons qu’en application du nommé Cuban Medical Professional Parole (CMPP) (3), un programme approuvé en 2006 par le président George W. Bush afin de saboter la coopération médicale cubaine, chacun des professionnels sanitaires parmi les près de 50.000 que Cuba maintient en ce moment dans 66 pays du Sud (4) peut obtenir l’asile politique dans les ambassades et consulats des Ëtats-Unis et, partant, l’entrée aux EEUU (5).

Une grande campagne médiatique a présenté comme un « drame humain » la situation de ces personnes qui étaient à Bogota depuis des mois sans ressources pour payer le loyer de leur logement (6). Plusieurs d’entre elles auraient même dû se procurer de fortes sommes d’argent pour faire face à des opérations médicales en Colombie (7)

Ce que les congressistes d’extrême droite cubano-américains Ileana Ros-Lehtinen et Mario Diaz-Balart ont présenté comme la preuve de ce que le gouvernement d’Obama aurait décidé d’« abandonner » ces personnes. La raison: faciliter le processus actuel de dialogue diplomatique avec le Gouvernement de La Havane (8). Le fait est que dû à la pression politique et à la grande campagne médiatique, le Service d’Immigration et Citoyenneté (USCIS) des EEUU a finalement annoncé qu’il va entreprendre des démarches urgentes pour l’asile de ces personnes (9).

Ces médecins “déserteurs” répétaient aux moyens de communication un scénario bien appris. Mais non seulement contre le gouvernement de Cuba, mais surtout contre celui du Venezuela. « Au Venezuela c’est pire qu’à Cuba » : la phrase-clé que l’un d’eux prononçait à la BBC en espagnol (10). « Les quartiers où ils habitaient (au Venezuela) étaient rudes –lisons-nous dans ce portail-. « Je vivais à côté d’une décharge », ou « je vivais dans un « cerro » [quartier populaire] , ajoutaient les médecins avec un certain mépris. Curieusement, ces personnes postérieurement ont vécu pendant des mois dans le quartier « patio bonito » , considéré par le propre maire de Bogota comme « le plus dangereux » de la capitale colombienne.

À un moment de l’interview les médecins dénonçaient également les pots-de-vin qu’ils avaient dû payer à plusieurs fonctionnaires. « Une part de leurs économies (…) s’est envolée (…) en forme de pots-de-vin à des forces de sécurité qui menaçaient de les renvoyer de l’autre côté de la frontière », lisons-nous. C’est-à-dire qu’ils ont été extorqués par des militaires colombiens. Cependant la BBC ne mentionne pas le pays dans ce cas-là. Mais elle le fait lorsque les supposés fonctionnaires corrompus sont des vénézuéliens. La pédiatre cubaine « Maité (lisons-nous) (a payé) 500 dollars à l’ « ami » qui l’a aidée à sortir du Venezuela ».

La BBC utilise des euphémismes pour camoufler la scandaleuse complicité du Gouvernement colombien avec le programme nord-américain de captation de médecins cubains. « En Colombie –nous disent-ils- ils peuvent séjourner grâce à une pirouette du système migratoire du pays (…), bien que les Cubains aient besoin d’un visa pour entrer en (Colombie) (…) les autorités les pourvoient d’un document (…) selon lequel ils ne seront pas déportés tant que dureront les démarches du CMPP (Cuban Medical Professional Parole) ».

Bien entendu, ni dans la BBC ni dans d’autres moyens de communication nous ne lisons la moindre analyse critique sur l’immoralité de ce programme du Département d’État, qui porte atteinte au droit à la santé de millions de personnes pauvres dans le monde entier, qui sont soignées exclusivement par les coopérants cubains (12). On ne questionne pas non plus l’égoïsme et la mesquinerie de ces médecins, auxquels l’État cubain n’a fait payer un seul centime pour leurs études de médecine.

Il n’existe pas non plus une seule mention informant de la magnitude sociale du programme sanitaire vénézuélien “Barrio Adentro”, où s’inscrivent actuellement près de 30.000 coopérants cubains. En 12 ans ce programme a permis d’effectuer 704 millions de consultations gratuites, dont 11 millions de consultations d’odontologie (13). La somme des vies sauvées, jusqu’en 2014, était d’un million sept cent mille (1.700.000) (14). Avant l’existence de ce programme, qui atteint aujourd’hui 80% de la population du Venezuela, plus de 60% des personnes des nommés « cerros » (quartiers populaires), que l’un des médecins déserteurs mentionnait avec mépris- n’avait jamais consulté un médecin (15).

Aujourd’hui, alors que le Venezuela est l’objet d’une terrible attaque politique et médiatique en Colombie, appuyée par ces mêmes médias, ces personnes se sont prêtées à servir de marionnettes –qui demain seront à jeter- au stratèges de la guerre psychologique contre Cuba et le Venezuela (16).

(1) http://www.elnuevoherald.com/noticias/mundo/america-latina/cuba-es/article30876195.html

(2) http://www.elcolombiano.com/medicos-cubanos-reclaman-en-colombia-visado-a-e-u-tras-desertar-en-venezuela-IG2585596

(3) http://www.state.gov/p/wha/rls/fs/2009/115414.htm

(4) http://www.cubainformacion.tv/index.php/internacionalismo-cubano/55529-cuba-tiene-50000-medicos-por-todo-el-mundo

(5) http://mobile.nytimes.com/2014/11/17/opinion/la-fuga-de-cerebros-en-cuba-cortesa-de-eeuu.html?referrer=&_r=2

(6) http://www.critica.com.pa/mundo/recaudan-fondos-para-medicos-cubanos-varados-en-colombia-402642

(7) http://www.14ymedio.com/internacional/cubanos-Colombia-victimas-EE-UU_0_1840015986.html

(8) http://www.diariodecuba.com/cuba/1439034226_16215.html

(9) http://www.elnuevoherald.com/noticias/mundo/america-latina/cuba-es/article33267468.html

(10) http://www.bbc.com/mundo/noticias/2015/08/150824_colombia_medicos_cubanos_protesta_ep

(11) http://www2.rcnradio.com.co/noticias/petro-destaca-baja-de-homicidios-y-asegura-que-ciudad-bolivar-dejo-de-ser-la-zona-mas?qt-en_la_jugada=0

(12) http://biblioteca.hegoa.ehu.es/system/ebooks/18561/original/Cuba_principal_protagonista_de_la_cooperaci_n_Sur-Sur.pdf?1311757983

(13) http://www.telesurtv.net/telesuragenda/12-anos-de-Barrio-Adentro-20150415-0079.html

(14) http://www.avn.info.ve/contenido/misi%C3%B3n-salud-barrio-adentro-salv%C3%B3-vida-17-millones-venezolanos

(15) http://hoyvenezuela.info/10mas-barrio-adentro-cumple-12-anos-atendiendo-al-pueblo/

(16) http://www.telesurtv.net/news/Denuncian-guerra-mediatica-de-medios-colombianos-contra-Venezuela-20150901-0039.html

(José Manzaneda, coordonnateur de Cubainformación)

Deja un comentario

Tu dirección de correo electrónico no será publicada. Los campos necesarios están marcados *

*