Actualité »

USA-Cuba: John Kerry est déjà à La Havane

john-kerry-viajeLe secrétaire d’État américain, John Kerry, est arrivé vendredi à La Havane dans l’objet de présider la cérémonie d’ouverture officielle de l’ambassade états-unienne.

Ce matin M. Kerry est sur place pour le hissage du drapeau américain. Aussi, va -t-il rencontrer le chancelier cubain, Bruno Rodriguez, avec qui il va tenir une conférence de presse cet après-midi à l’Hôtel National.

Il va retrouver d’ailleurs le chef du Département fédéral des affaires étrangères de la Confédération suisse, Didier Burkhalter, qui est à Cuba, et l’archevêque de La Havane, le cardinal Jaime Ortega Alamino.

Le délégation gouvernementale accompagnant M. Kerry est composée de 19 personnes dont la secrétaire d’État pour les Affaires occidentales Roberta Jacobson; le secrétaire adjoint au Département du Commerce Bruce Andrews; la secrétaire adjointe au Département du Trésor, Sarah Bloom Raskin; le sénateur démocrate et président pro tempore de la Chambre haute, Patrick Leahy; les sénatrices Amy Klobuchar et Barbara Boxer; le sénateur Jeff Flake; les représentants Steve Cohen, Barbara Lee, Jim McGovern et Karen Bas.

Il y a en plus le directeur du Conseil de la Sécurité nationale, Marcos Feierstein; le chef du Cabinet du Secrétaire d’État, Jonathan Finer; le porte-parole du Département d’État, John Kirby, le secrétaire adjoint au Bureau de Démocratie, Droits de l’homme et du Travail, Tom Malinowski; le directeur du Bureau de Planification des politiques, David McKean; le chef du Bureau de Protocole, Peter Selfridge; le conseiller principal du Secrétaire d’État, David Thorne et l’assistant du Chef de l’État-major conjoint du Pentagone Kurt Tidd.

Il est question de la première visite d’un chef de la diplomatie américaine depuis 70 ans. Le dernier fut Edward Stettinius en 1945.

Faut-il rappeler que le 20 juillet Cuba et les États-Unis ont rétabli les relations diplomatiques. À partir de ce moment-là toutes les deux sections d’intérêts crées en 1977 sont devenues des ambassades.

Deja un comentario

Tu dirección de correo electrónico no será publicada. Los campos necesarios están marcados *

*