Actualité »

John Kerry à La Havane: la fin du processus de rapporchement historique USA-Cuba

Kerry visitará habanaLa visite que fera demain le secrétaire d’État, John Kerry, le premier fonctionnaire de ce rang venant à Cuba depuis 70 ans, ouvre le chemin à une nouvelle période des relations bilatérales.

Les deux pays ont rétabli les relations diplomatiques le 20 juillet moment où les deux sections d’intérêts crées en 1977 sont devenues des ambassades.

À continuation un résumé des faits les plus importants concernant le processus de reprise des relations diplomatiques entres les deux nations.

17 décembre 2014: le président cubain, Raul Castro, et son homologue américain, Barack Obama, annoncent le début d’un processus pour le rétablissement des relations diplomatiques bilatérales.

20 décembre:lors de la clôture des séances du Parlement cubain, le Président Raul Castro exhorte le mandataire américain à utiliser ses prérogatives pour modifier les lois relatives au blocus économique.

2015

16 janvier: les départements du Trésor et du Commerce des États-Unis mettent en vigueur les modifications partielles sur les santions imposées sur Cuba mais les lois relatives au blocus restent telles quelles.

20 janvier:lors de son discours sur l’état de l’Union, le président Barack Obama sollicite au Congrès de mettre un terme au blocus.

21 janvier: le 28è tour de négociations migratoires entre Cuba et les États-Unis a lieu. La développement des accords et des actions misant sur la lutte contre l’immigration illégale y est abordé.

22 janvier: Josefina Vidal, directrice générale de la section des États-Unis à la chancellerie cubaine, et Roberta Jacobson, secrétaire d’État pour les Affaires occidentales mènent une séance de négociations à La Havane.

29 de janvier: huit sénateurs américains présentent un projet bipartisan autorisant les voyages des citoyens états-uniens à Cuba.

12 février: un coalition bipartisane introduit au Congrès américain un projet de loi visant la levée du blocus.

31 mars: des négociations portant sur les Droits de l’homme entre Cuba et les USA se tiennent à Washington.

11 avril: les présidents Raul Castro et Barack Obama se retrouvent dans la ville de Panama pendant le VII Sommet des Amériques.

14 avril: Barack Obama annoncé au Congrès la décision de retirer Cuba de la liste noire américaine des États soutenant le terrorisme.

20 mai: Roberta Jacobson exhorte le Congrès américain à lever le blocus économique.

21 et 22 de mai: le troisième tour des pourparlers USA-Cuba de déroule à Washington.

29 mai: le Département d’État annonce officiellement le retrait de Cuba de la liste noire américaine des États soutenant le terrorisme.

1 juillet:le président cubain, Raul Castro, adresse à M. Obama une lettre manifestant son accord sur l’ouverture des ambassades à La Havane et à Washington. Le président américain confirme pour sa part sa décision de reprendre les relations diplomatiques bilatérales.

M. Obama prononce un discours depuis la Maison Blanche a propos de ce sujet et il demande au Congrès de lever le blocus sur Cuba.

Une déclaration du gouvernement cubain affirme qu’« avec le rétablissement des relations diplomatiques et l’ouverture des ambassades la première période de ce qui sera un long et complexe processus vers normalisation des relations bilatérales est terminée ».

20 juillet: le drapeau cubain a est hissé à l’ambassade cubaine à Washington quelques heures après la reprise officielle des relations diplomatique.

31 juillet: la candidate démocrate à la présidentielle de 2016 Hillary Clinton demande au Congrès, à Miami, dans la Floride, la levée du blocus économique, commercial et financière sur l’Île.

3 de août: les santions contre Cuba mises en place par plusieurs administrations américaines restent gelées alors qu’il est le moment des les modifier, indique un éditorial rendu public par le quotidien The New York Times intitulé « Growing Momentum to Repeal Cuban Embargo ».

Deja un comentario

Tu dirección de correo electrónico no será publicada. Los campos necesarios están marcados *

*