Actualité »

Hommage à Frank Pais et aux martyrs de la Révolution

martires 30 julioLe commandant en chef Fidel Castro Ruz et le général d’armée Raul Castro Ruz se sont associés à l’hommage rendu à Frank Pais Garcia et à tous ceux qui sont tombés au combat dans la dernière étape des luttes de libération, à l’occasion du 58e anniversaire de l’assassinat du chef d’action et de sabotage du Mouvement 26 Juillet, ce 30 juillet, date de la Journée des martyrs de la Révolution.

Une couronne de fleurs a été déposée au pied de la tombe de Frank Pais par un détachement des Forces armées révolutionnaires, lors de la cérémonie au Panthéon des martyrs de la Révolution au cimetière de Sainte Iphigénie, où des fleurs ont été également déposées au nom des dirigeants de la Révolution, du Conseil d’État et du Conseil des ministres, ainsi que du peuple cubain.

Loyaux envers cet espoir exprimé ce 26 juillet par Raul, que « Santiago sera toujours Santiago », des milliers de Santiagais, en représentation du peuple cubain, ont réédité la marche qui accompagna jusqu’au cimetière de Santiago le courageux combattant clandestin et son fidèle compagnon tombé à ses côtés, Raul Pujol Arencibia.

Lazaro Exposito Canto, Premier secrétaire du Parti dans la province, et Reinaldo GarcIa Zapata, président du gouvernement provincial marchaient en tête du cortège.

Cette commémoration avait débuté tôt dans la matinée par le dépôt de couronnes de fleurs sur le lieu précis de la ruelle del Muro et de la rue San German, où furent assassinés Frank et Pujol par des sbires du dictateur Fulgencio Batista, et sur la Placita de los Martires, où les jeunes révolutionnaires avaient coutume de se retrouver.

Il a également été rendu un hommage devant la tombe du commandant René Ramos Latour (Daniel), qui remplaça Frank dans ses responsabilités au sein du Mouvement M-26-7, et qui tomba au combat dans la Sierra Maestra une année plus tard, le 30 juillet 1958, ainsi que devant la tombe des frères Diaz.

HOMMAGE DANS LA CAPITALE

« Pourl’héritagequenous ont laissénosmartyrs,pourlesluttesetlesgestes révolutionnaires,pourlamémoiredeceux qui son tombés au combat etpourlacapacitédeluttedémontréeparcepeuplependanttant d’années, lesjeunescubains,nousn’avons pasledroitde nous tromper », a déclaré Juan Carlos Artiaga,membredubureauprovincialde l’UniondesjeunescommunistesdeCuba(UJC)danslacapitale,lors d’une soiréepolitique et culturelledédiée à la Journéedesmartyrs,quia eu lieucejeudidansleParcde laClandestinité.

« Lajeunessecubainealaresponsabilitéde conserverles acquis deFidel,deRaulet de tous lescombattants,depoursuivre le perfectionnement denotremodèleéconomique,etdemodernisercettesociétéqui,bien qu’ellene soit pasparfaite,estla plus humaineet la plus justequenousayons connue »,a-t-il ajouté.

María Teresa Agostini,filleducombattantrévolutionnaire,Jorge AgostiniVillasana,a adressé sesremerciements aux combattants révolutionnaires,au nomdesdescendantsdeshérosetdesmartyrs,pouravoir consacré leurviepour lebonheurde tous lesCubains.
Ellea en outre rappelélesparolesdesonpère : « jecroisdansletriomphedemesidéesparce qu’ellessontbonnes. Ceux qui ontladignitédeleursprincipesont le courage de les défendre ».

Eduardo Sainz, chef du Département idéologique du Comité provincial du Parti à La Havane ; Joaquin Jeronimo, ambassadeur de la République dominicaine à Cuba ; Héctor Hernandez Pardo, sous-directeur du Bureau du Programme Martinien et Victor Dreque Cruz, président de l’Association des combattants de la Révolution de la province, présidaient la cérémonie.

(Diario Granma)

Deja un comentario

Tu dirección de correo electrónico no será publicada. Los campos necesarios están marcados *

*