Actualité »

Des évangéliques prient contre la violence au Guatemala

guatemala iglesiaDes dizaines d’évangéliques ont prié aujourd’hui contre la violence dans la Place de la constitution, des heures avant que de milliers de guatémaltèques ne demandent point l’élimination de la corruption et la manifestation contre l’actuel gouvernement.

Ce samedi sera le 4e où des milliers de personnes se rassembleront dans le Parc central pour exprimer leur mécontentement , après que la commission internationale visant l’impunité au Guatemala (Cicig) et le Ministère public (MP) ont rendu public un scandale de corruption.

Le prétendu leader de la structure criminelle dans laquelle seraient impliquées 27 personnes, c’est l’ex-secrétaire de la vice-présidence, Juan Carlos Monzón.

Toujours réfugié de la justice, Monzón a accompagné le mois dernier Roxana Baldetti lors d’un voyage à la Corée du Sud, où la présidente adjointe d’alors l’a révoqué par la voie téléphonique, selon a-t-il indiqué à des journalistes le 19 avril dernier.

Baldetti, démissionnant le 8 mai dernier au milieu du refus populaire, s’est fait remplacer par Alejandro Maldonado, magistrat de la Court de constitutionnalité votant contre le verdict dicté visant Efraín Ríos Montt dû aux délits de génocide et contre l’humanité.

Selon le traité, une entreprise israélienne toucherait 137 millions de quetzales (17 723 000 dollars) dont 22.8 million ont été annulés (presque trois millions de dollars), et que l’on peut pas récupérer.

(PL)

Deja un comentario

Tu dirección de correo electrónico no será publicada. Los campos necesarios están marcados *

*