Actualité »

Un vaccin sûr et efficace

VacunaCIMAvaxEGFDeux jours de débats fructueux au 5e Atelier international CIMAvax-EGF sur le premier vaccin thérapeutique breveté contre le cancer du poumon ont confirmé qu’au terme de 20 ans d’expérience clinique dans l’utilisation de ce vaccin, sa sécurité et son efficacité ont été démontrées, au vu de sa bonne tolérance, l’augmentation de la survie et de l’amélioration de la qualité de vie des patients.

Un pronostic excellent dans un contexte où le cancer du poumon, selon l’annuaire statistique de la Santé 2014, figure parmi les causes de mortalité les plus élevées à Cuba, aussi bien chez les hommes que chez les femmes, et qu’il constitue également l’une des maladies à la plus forte prévalence dans les deux sexes.

L’Atelier, convoqué par CIMAG S.A – une entreprise bio-pharmaceutique consacrée au développement et à la commercialisation de médicaments pour le traitement du cancer, placé sous la juridiction du Centre d’Immunologie moléculaire (CIM) –, a été un espace propice pour présenter les résultats de l’étude de confirmation de l’efficacité du CIMAvax-EGF sur le cancer du poumon avancé ; l’utilisation du vaccin dans le traitement du cancer du poumon dans la prise en charge primaire ; son profil de sécurité générale ; les marqueurs biologiques en tant que facteurs prédictifs de la réponse au vaccin ; l’expérience, après l’enregistrement de celui-ci, dans d’autres pays ; le CIMAvax-EGF dans le contexte des thérapies destinées à des patients atteints de cancer du poumon et son emploi dans le traitement du cancer de la prostate.

Plus de 3 000 patients, en majorité cubains, ont bénéficié de ce vaccin. La Dr Giselle Suarez, spécialiste du Bureau commercial du CIM, a indiqué à la presse qu’à partir de cette année 2015, le vaccin fait partie du cadre de base des médicaments, ce qui facilite la couverture à tous les niveaux du système national de santé.

(Granma)

Deja un comentario

Tu dirección de correo electrónico no será publicada. Los campos necesarios están marcados *

*