Actualité »

Cristina Fernandez nomme un nouveau directeur général à la tête d’YPF

Buenos Aires, 4 mai (RHC) – La présidente argentine Cristina Fernandez a nommé l’ingénieur argentin Miguel Galuccio à la tête de l’entreprise partiellement nationalisée Gisements Pétrolifères Fiscaux.

Diplômé de l’Institut Technologique de Buenos Aires en 1994, Miguel Galuccio, âgé de 44 ans, sera aux commandes de l’entreprise dès lundi prochain, date à laquelle sera publiée dans le Journal Officiel la loi qui déclare d’intérêt public national l’autosuffisance énergétique. L’ingénieur argentin avait travaillé pour YPF jusqu’en 1999, date à laquelle cette entreprise est passée aux mains de la transnationale espagnole Repsol. Miguel Galuccio avait alors décidé de démissionner, en raison de différends avec la direction du groupe espagnol.

La présidente argentine a expliqué que la direction d’YPF sera confiée à des spécialistes et que l’entreprise sera dirigée en fonction des décisions gouvernementales afin de servir les intérêts de la nation.

« Nous voulons une entreprise moderne, efficace, compétitive, qui garantisse non seulement l’autosuffisance énergétique, mais qui affiche aussi un bilan financier positif » a assuré Cristina Fernandez.

La présidente argentine a expliqué que toutes les entreprises liées aux hydrocarbures devront désormais servir le développement économique du pays et la croissance. Ella a appelé les grandes entreprises du pays, dont la plupart reçoivent des subventions de l’Etat, à réinvestir leurs bénéfices en Argentine, car, a-t-elle précisé, « la rentabilité doit aller de pair avec la croissance et le développement durable ».

Cristina Fernandez s’est aussi adressée aux travailleurs, à qui elle a demandé d’éviter les conflits sociaux pour ne pas faire perdre une seconde à l’extraction du pétrole.

Deja un comentario

Tu dirección de correo electrónico no será publicada. Los campos necesarios están marcados *

*