Actualité »

Raul: les problèmes doivent être traités de manière intégrale

Le premier point de la réunion a été l’analyse des directives de l’élaboration du Plan et du Budget de l’année 2013 qui, cette fois ci, se discutent avec plus d’avance que d’autres années, a indiqué le quotidien Granma.

Le journal indique également que le taux de croissance du Produit Interne Brut devrait être supérieur en raison, entre autres, de la réalisation d’un ensemble d’investissements stratégiques.

Le vice-président du Conseil des Ministres, Adel Yzquierdo Rodríguez, qui est également Ministre de l’économie et de la planification, a expliqué que la plus grosse part de cette augmentation se devra aux activités productives, ce qui montre bien le poids de l’industrie et de la construction.

Il a également expliqué qu’il est prévu de donner la priorité maximum aux exportations et de freiner l’augmentation des importations en s’appuyant sur les possibilités offertes par l’industrie nationale.

Les autres priorités seront la production d’aliments, l’amélioration de l’efficience énergétique et l’appui à la commercialisation d’équipements et de fournitures pour l’agriculture et l’élevage ainsi que celle des matériaux de construction, et les ventes aux entreprises autres que les entreprises d’état.

Il a également souligné l’importance d’une bonne estimation de chaque activité ou production et de la correcte préparation des propositions d’investissements.

 

Sur ce sujet, le Général Raul Castro a insisté, une fois de plus, sur la rigueur avec laquelle doivent être étudiés tous les problèmes qui se présentent pour pouvoir ensuite réaliser une planification adéquate.

Sur le thème du budget de l’état, la Ministre des Finances et des Prix, Lina Pedraza Rodríguez, a assuré que les projections qui ont été faites permettent de garantir financièrement les niveaux d’activité prévus dans le Plan de l’Économie et qu’elles sont en totale correspondance avec les directives émises pour la confection de ce plan.

A la fin de la présentation, le Conseil des Ministres a adopté les directives proposées pour l’élaboration du plan et du budget de l’année prochaine.

Ensuite, le vice-président du Conseil des Ministres Marino Murillo Jorge a exposé les résultats du diagnostic réalisé sur la situation actuelle du Ministère de l’Agriculture et présenté la proposition de perfectionnement de son fonctionnement, structure et composition.

D’une manière générale, le diagnostic a montré que ce ministère présente un état économique et financier défavorable depuis plusieurs années et il a démontré que les actions et les mesures adoptées jusqu’à présent avaient été insuffisantes pour améliorer la situation.

Marino Murillo Jorge, qui occupe également les fonctions de Chef de la Commission permanente d’Implémentation et de Développement, a ensuite présenté la politique adoptée pour la création expérimentale de coopératives hors du secteur agricole, en application de trente-six des lignes directrices du Sixième Congrès du Parti.

La Ministre des Finances et des Prix est ensuite intervenue pour expliquer les principales adéquations réalisées à l’avant-projet de Loi du Système d’Imposition qui sera débattu par les députés lors de la prochaine session ordinaire de l’Assemblée Nationale afin qu’elle commence à être appliquée au début du mois de janvier 2013.

Le second chef de la Commission permanente d’Implémentation et de Développement, Leonardo Andollo Valdés, a été chargé de la présentation des trois derniers points de la réunion du Conseil des Ministres.

Il a d’abord présenté la proposition de perfectionnement du Ministère de l’Informatique et des communications, premier pas de la séparation des fonctions de l’état et de celles des entreprises dans ce domaine.

Il a ensuite donné des informations sur les normes juridiques transitoires du fonctionnement des conseils d’administration des provinces d’Artemisa et de Mayabeque, ainsi que de la municipalité spéciale de l’Ile de la Jeunesse, qui constituent le cadre légal dans lequel se réalise, de forme ordonnée, les expériences mises en place.

Il a, enfin, présenté un rapport sur le perfectionnement des conseils de l’administration municipale pour les provinces d’Artemisa et de Mayabeque qui permettent de parvenir à une bonne correspondance entre eux et le niveau provincial, et qui, a-t-il précisé, met ainsi fin au processus commencé en 2009.

Il s’est également référé à la municipalité spéciale de l’Ile de la Jeunesse et expliqué qu’il avait été décidé de remettre à 2014 le passage aux nouvelles structures pour, ainsi, rendre compatible cette action avec les résultats du travail en marche afin d’accélérer le développement économique et productif de la municipalité.

Sur ce sujet, le Président des Conseils d’État et des Ministres a estimé qu’il faut continuer d’étudier de façon indépendante les décisions qui seront prises pour l’Ile de la Jeunesse et, surtout, définir de quelle manière il est possible de parvenir à ce que son développement économique soit réaliste et durable.

Raul a souligné la transcendance des importants thèmes analysés à la réunion qui, peu à peu, indiquent le chemin à suivre. Il a demandé aux présents de ne pas oublier que pour réussir ce que l’on se propose, il faut être capable de discuter les propositions à tous les niveaux, ce qui, a-t-il insisté, inclut la participation du peuple.

Il faut bien étudier les choses et préparer les variantes possibles, a indiqué le président qui a considéré que, même si l’on observe déjà quelques progrès, la tâche à accomplir est encore gigantesque.

Le Général Raul Castro a affirmé que cela démontre combien il est important, en premier lieu, de former les cadres de mieux en mieux.

Il a finalement présenté le Général de Division Samuel Rodiles Planas comme étant le nouveau président de l’Institut de Planification Physique et il en a profité pour insister de nouveau sur l’importance du rôle que cet institut doit remplir dans le rétablissement de l’ordre et de la discipline en ce qui concerne les violations urbanistiques.

Au début de la réunion élargie du Conseil des Ministres, Raul avait félicité tout le peuple cubain pour sa participation, son appui et le respect qu’il a démontré au cours de la visite du Souverain Pontife, Benoît XVI.

Il a également remercié le Parti, les Organismes de l’Administration Centrale de l’État et tous ceux qui, d’une manière ou d’une autre, sont intervenus dans l’organisation et la bonne marche de cette activité.

Deja un comentario

Tu dirección de correo electrónico no será publicada. Los campos necesarios están marcados *

*