Actualité »

Terrorisme: Washington maintient Cuba sur sa “liste noire”, La Havane s’indigne

LA HAVANE, 20 août – RIA Novosti

La Havane a violemment condamné vendredi la décision de Washington de maintenir Cuba sur la liste des pays sponsorisant le terrorisme, en accusant, à son tour, les USA de “terrorisme d’Etat, rapportent les médias.

Les allégations américaines n’ont aucun fondement. Les Etats-Unis “mentent” et cherchent à “tromper” le monde (…) pour discréditer Cuba et “justifier le blocus cruel et répugnant” de l’île, souligne, dans une déclaration, le ministère cubain des Affaires étrangères.

Selon le document, Washington qui pratique régulièrement le terrorisme d’Etat, qui recourt à des exécutions extrajudiciaires et à des kidnappings, qui tue des gens à l’aide de drones, qui utilise la torture et procède à des arrestations illégales, qui crée des prisons secrètes et répond de la mort de centaines de milliers de personnes dans les guerres d’Irak et d’Afghanistan, qui bombarde systématiquement des Etats souverains, notamment la Libye, n’a pas le moindre droit moral ni juridique de juger Cuba, pays infaillible dans son engagement contre le terrorisme.

Dans son rapport annuel publié jeudi, le département d’Etat a de nouveau qualifié Cuba, l’Iran, la Syrie et le Soudan de pays soutenant le terrorisme. Selon le document, l’île communiste sert de refuge à des membres de groupes armés tels que les FARC (Forces armées révolutionnaires de Colombie) ou l’ETA, organisation indépendantiste basque armée (Espagne), que les Etats-Unis qualifient de terroristes.

Washington reconnaît toutefois ne pas disposer de preuves du soutien financier et matériel de ces organisations par La Havane.

Deja un comentario

Tu dirección de correo electrónico no será publicada. Los campos necesarios están marcados *

*